JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Dans les coulisses du Crazy Horse avec Mikado

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 20 sept., 2018 16:47:20
VÉRONIQUE YANG

Pour la seconde fois cette année, le cabaret du Crazy Horse a ouvert ses portes au public et dévoilé les secrets de ses revues et les backstages au public avec un guide de charme, la danseuse Mikado qui pour l'occasion porte un uniforme jupe crayon, chemisier blanc, signé Fifi Chachnil et escarpins Louboutin.

Temple du glamour, de la féminité, de la beauté et des jeux de lumières, ce petit cabaret niché Avenue George V dans le 8ème arrondissement, non loin de la place de l'Alma et des Champs Elysées, est très différent des autres mais ne manque pas de notoriété. Son nom est un hommage au chef Sioux Crazy Horse; à l'origine, c'était une cave de la rive droite où les clients venaient boire un verre et admirer les danseuses aux noms psychédéliques.

C'est dans un écrin rouge que se niche ce palais de la séduction créé en 1951 par Alain Bernardin, artiste avant-gardiste, insatiable admirateur des femmes, fasciné par les Etats-Unis et obsédé par l' idée de placer la création et la femme au centre de son cabaret, développant une véritable signature artistique. Chaque tableau montre des danseuses dont le corps et la cambrure sont parfaites et mises en valeur grâce aux corsets de Poupie Cadolle, habillées par des jeux de lumière aux influences musicales et vestimentaires du moment, pensé autour d'une chorégraphie. La réputation et le savoir-faire inégalable de la maison sont rapidement reconnues du monde entier.

Toutes les danseuses portent des noms originaux en rapport avec leurs origines ou leurs goûts. C'est ainsi qu'on peut rencontrer Coco Vanille, Gloria di Parma, Pixelle Canon qui adore la photo et par le passé l'épouse et muse du créateur Lova Moor, Rita Renoir, Bertha von Paraboum, Polly Underground, Stella Patchouli, Miss Tallulah et bien d'autres encore...

En suivant la visite du Crazy Horse, on entre dans les coulisses du show, on découvre les loges des danseuses strictement interdites aux hommes, leur vie et des anecdotes,notre guide répond aux questions des visiteurs et nous livre quelques secrets; on s'imagine participer à la préparation du show, le dernier étant Totally Crazy, une véritable Crazy Expérience! Pendant 30 minutes, notre guide danseuse nous immerge dans son monde et nous explique comment intégrer la troupe des Crazy Girls. A la fin de la visite, séance d'autographes et photos avec des danseuses.

Depuis plus de 60 ans, plus de 800 Crazy Girls, toutes perruquées et portant des noms énigmatiques se sont succedées sur la scène du mythique cabaret. Chaque année, pas loin de 500 candidatures sont reçues. Après une formation de danse classique et avoir répondu à des critères très sélectifs, quelques élues seulement intègrent la troupe. Il leur faut suivre 3 à 5 mois de travail intensif pour se transformer en Crazy Girl en obtenant leur nom de scène le soir de leur première et se produire avec la troupe aux 4 coins du monde. Les filles sont originaires de 10 pays différents dont la France, l’Italie, le Canada, l’Ukraine, l’Angleterre, l’Espagne, la Russie, les Etats Unis …

Après le décès de son fondateur, le Crazy House reste un haut lieu des soirées parisiennes et depuis 2006, Andrée Deissenberg est à la tête de la direction artistique, l’art et la création reviennent au centre du spectacle avec des créateurs de renom.

Les codes fondamentaux sont gardés: chaque danseuse dispose d’environ six paires de chaussures fabriquées sur mesure en majorité par la maison Louboutin qui devient en 2012 le guest créateur du Crazy. Tous les costumes sont également fabriqués sur mesure pour chaque danseuse par l’atelier costumes du Crazy Horse : il faut environ une semaine à une couturière pour fabriquer un costume. 2 500 paires de bas, 500 litres de maquillage, 300 rouges à lèvres spécialement fabriqués dans le ton "Rouge Crazy "sont utilisés chaque année. Au fil du temps, de nombreuses collaborations se sont faites; parmi elles, Roberto Cavalli, Azzedine Alaïa, Poupie Cadolle, Antoine Kruk, Bob Sinclar, Swizz Beatz, Jean-Paul Gaultier (pour qui la danseuse Psykko Tico défile lors de la présentation de la collection printemps été) ou Chantal Thomass (directrice artistique du spectacle "Dessus-Dessous") mais aussi dans le monde musical tels Kylie Minogue, Christina Aguilera, Mirwais, Monarchy, Blanca Li, Pierre & Gilles, Philippe Katerine, Beyoncé ( pour le vidéoclip du titre « Partition » de son album sorti 2013).

A partir de 2006, des femmes d'exception deviennent les guest stars de représentations exceptionnelles. La célèbre strip-teaseuse Dita van Teese fut la première à ouvrir le bal, suivie d'Arielle Dombasle, Pamela Anderson, Clotilde Courau, Noémie Lenoir et... Conchita Wurst, chanteur autrichien vainqueur de l'Eurovision 2014. Le célèbre chorégraphe français Philippe Decouflé co-signe en 2009 la revue Désirs, avec le photographe et directeur artistique Ali Mahdavi.

Le cabaret inspire aussi les photographes, le cinéaste David Lynch a photographié une danseuse du Crazy Horse et en a fait l’affiche officielle du 61ème Festival de Cannes,et la photographe allemande Ellen von Unwerth. En 2014, l' italien Riccardo Tinelli présente à l’espace Purgatoire – 54 Paradis du 2 au 11 avril 2014 " Fabuleux Crazy Horse : qui es-tu derrière ces lumières ? ", une exposition photographique inédite dédiée à la féminité et au glamour, née de l’union artistique entre le photographe et le Crazy.

D'illustres personnalités se sont portées acquéreur de fauteuils comme David Bowie, Francis Ford Coppola, Gérard Depardieu, Michel Houellebecq, Kylie Minogue, Michel Polnareff, Sting, Madonna ou encore plus récemment Rihanna, Dr. Dre, Scarlett Johansson et Will Smith mais aussi Salvador Dali, le prince Rainier de Monaco, Liz Taylor et J.F.K à l’époque. "En se portant acquéreur de l’un de ces fauteuils, on achète aussi un petit bout de la légende ! " dit le Crazy.

Depuis avril 2017, le dernier show "Totally Crazy" en collaboration artistique avec Andrée Deissenberg (Cirque du Soleil) Svetlana Konstantinova (la directrice de la troupe) représente l'ADN du cabaret (glamour, audace, impertinence) autour des différents tableaux. Il regroupe 65 ans de création en un show exceptionnel avec 2 nouveautés, le duo de crooners belges George Bangable et Lolly Wish, dignes héritiers des années folles; les créations mythiques du Crazy se retrouvent groupées en un seul espace-temps.

Pour découvrir ce magnifique spectacle, les réservations se font sur place (11 avenue GeorgeV -75008 Paris) en ligne ( lecrazyhorseparis.com) ou par téléphone (+33(0)1 47 23 32 32).

-Le Samedi: 3 spectacles à 19h, 21h30 et 00h

-Du dimanche au vendredi: 2 spectacles à 20h30 e t 23hSamedi: 3 spectacles à 19h, 21h30 et 00h

-Possibilité de privation

-Une boutique souvenir (perruques, mugs, porte-clés, tee-shirts...) est à la disposition des visiteurs.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3408

Questions existentielles

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 20 sept., 2018 15:07:06
Daphné VICTOR

On se pose tous des questions. C’est légitime, mais certains plus que d’autres. Est-ce que cela en fait des esprits torturés ? Telle est la question avec Jérémy Lorca, car des interrogations sur ce qui fait nos vies, il en a l’italien d’origine et …pas que quelques-unes. Lui, le célibataire hypocondriaque de trente-cinq ans, homosexuel et fier de l’être qui a du ventre, qui souffre d’une Hernie discale et d’une jambe plus longue que l’autre, en donne SES réponses à travers SON vécu. Un brin moqueur, c’est sur un ton incisif, qu’il se raconte sans mâcher ses mots. À travers des anecdotes caustiques de son quotidien, crues parfois, il parle sans tabou aucun de sexe, d’orgasmes, de sodomie, de fidélité, du féminisme, de l'homophobie, des hétéros, de terrorisme, de suicide... La masturbation masculine ? Oui et alors ? c’est naturel ! Les flatulences ? Mais elles n’ont que des bienfaits ! Un plaidoyer d’1h15 pour, in fine, se rassurer sur la personne qu’il est, comprendre que sa vie est belle et que son bonheur est à portée de main. C’est son psy qui va être content !

« Viens, on se marre » un one man show tout en « finesse » où l’élégance n’est pas de mise mais où l’on se marre vraiment et qui ouvre la réflexion, la vraie. Collets-montés s’abstenir. De et avec Jérémy Lorca, également connu pour ses talents de chroniqueur radio aux côtés d’Anne Roumanoff, stand-upper et d’auteur –Théâtre du Marais (Paris IIIème) – Tous les mardis à 21h15 – Réservations : 01 71 73 97 83



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3407

Amour éternel

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 19 sept., 2018 23:20:29
Daphné VICTOR

« Au revoir mon petit Bruno, je t’aime ». Tels sont les derniers mots que le garçon de six ans entendra de sa mère avant qu’elle ne soit emportée par un cancer un 3 janvier à l’âge de 33 ans. Ses mots n’ont de cesse de l’accompagner, aujourd’hui plus que jamais. Alors qu’il vient de perdre celle qui était « son nid », le garçonnet catalan est privé de pouvoir lui dire au revoir. Six ans, c’est trop petit pour aller à un enterrement. Il comprend sans comprendre la tragédie qui se produit, qu’après qu’elle soit partie. On lui « a fait rater sa mort ». « Tu me manques à crever, maman. Jusqu'à quand vas-tu mourir ? » Du haut de ses six ans, le petit Bruno cherche ses repères. Alors, comme un fil d’Ariane, pour ne pas perdre cette maman institutrice qui était son modèle, pour que son amour pour elle ne s’évapore pas, il s’adresse à elle sous la forme d’une lettre ouverte, d’un journal intime où il y cèle ses souvenirs. À travers ses yeux d’enfant, il lui parle, lui raconte son quotidien, son meilleur ami, lui livre ses blessures, son chagrin, ses premiers émois. À 6 ans, on peut tout dire et puis, « on a toute une vie à vivre. On ne va pas mourir ». Sa quête d’un amour disparu va le mener à comprendre que sa mère n’est plus, qu’elle « n’existe plus, qu’elle a tout emporté, tout l’amour dont il avait tant besoin pour cette vie » ; vie qu’il lui faut vivre sans elle.

« Seuls les enfants savent aimer » un premier roman autobiographique bouleversant, un livre intimiste empli d’émotion et de retenue tant il est pur, un hymne à une mère trop vite et trop tôt disparue. Mais quid de l’auteur ? Cali, on le connaît chanteur compositeur et auteur depuis sept albums. On le découvre aujourd’hui écrivain. Que ce soit par la voix ou par les mots couchés sur le papier, l’Artiste garde toute sa modestie et sa pudeur. Sa douce poésie a trouvé un nouvel écho par le biais de la littérature. Ses chansons ne sont donc plus les seules à le raconter et à crier son besoin d’amour. La plume lui a permis de dévoiler autrement sa fragilité et de parler des fêlures de sa propre enfance. Et nous, c’est tout ça que l’on avait envie de vous faire découvrir, tant ce tout nous a touché -Éditions le Cherche Midi – 18 euros.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3406

L'art du partage, le thème des 35èmes journées européennes du patrimoine

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 19 sept., 2018 19:34:33
VÉRONIQUE YANG

Le week-end dernier, la 35ème édition des journées européennes du patrimoine se sont tenues sur le thème de l'art du partage.

Dans le cadre de l'Année Européenne du Patrimoine Culturel, les journées européennes du patrimoine sont organisées par le ministère de la culture et placées sous le patronage du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne avec le concours de propriétaires publics et privés. Grâce au Centre des Monuments Nationaux, de la Fédération Nationale des Conseils d'Architecture, d'urbanisme et de l'environnement, de la Fondation du Patrimoine et des associations de sauvegarde du patrimoine, les Vieilles Maisons Françaises et la Demeure Historique.

Cette année, la Mission Stéphane Bern est associée à de grandes entreprises pour soutenir les actions de tous les organisateurs; parmi elles, on retrouve Lidl, le Crédit Agricole, la fondation d'entreprise Michelin, la RATP,la journée du transport public, l'Agence nationale pour les chèques-vacances, Radio-France, France Télévision, Phénix digital et la Française des Jeux .

Un Loto du Patrimoine a été instauré sur une idée de Stéphane Bern afin que les fonds récoltés viennent en aide aux édifices à restaurer. En effet, le Président de la République lui a confié la mission, avec l'aide de la fondation du Patrimoine et des services du ministère de la culture, de restaurer des édifices en péril choisis dans le patrimoine.

Pour cette 35ème édition, certains sites ont ouvert leurs portes de façon Exceptionnelle ou pour la première fois comme l'Institut National de Médecine, la maison de couture Chloé, la Maison Christople ou le cabaret du Crazy Horse à Paris. Pour beaucoup, les réservations ont été clôturées depuis longtemps; partout en France et en Europe, un programme de découvertes a été offert au public et spécialement aux plus jeunes avec un programme spécial conçu pour eux dans le cadre de la première édition nationale de l'opération "Les enfants du Patrimoine" en partenariat avec la Fédération nationale des CAUE (Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et Environnement); des ateliers dédiés accompagnaient les visites notamment à Paris au Ministère de la Culture, au Palais Royal où 250 collégiens et lycéens d'Ile-de-Franceont été accueillis. Ce fut aussi le cas à l'INRAP (Institut de Recherches Archéologiques préventives) de Pantin (93), la Maison d'Archéologie et Ethnologie René Ginouvès à Nanterre (92) et le Centre National de Formation de la Facture d'Orgue d'Eschau en Alsace.

Les grandes institutions n'ont pas fait exception à commencer par le Palais de l'Elysée où les visiteurs ont suivre des files d'attente pendant des heures et même pour certains y rencontrer le président qui a profité des JEP pour se rendre au Musée d'Orsay le 14 lors du vernissage de l'exposition "Picasso, Bleu et rose" puis le lendemain à Bougival (78) visiter la Villa Viardot , guidé par Jorge Chaminé chanteur d'opéra et président du Centre européen de musique, en présence de la Ministre de la Culture Françoise Nyssen et de Stéphane Bern, responsable de la mission patrimoine.

De son côté, Anne Hidalgo a inauguré en présence d'Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO la plaque mettant à l'honneur le parc de Paris, Rives de Seine inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Une visite de l'Hôtel de ville et des ateliers citoyens sur le thème de "L'Art du Partage"( fleuristes, serruriers, tapissiers, horlogers, parqueteurs, peintres, lustriers, chauffagistes et relieurs) ont été proposés ainsi que des expositions: "Recyclage à tous les étages" en collaboration avec les Canaux, maison d'économies solidaires et innovantes; "Autour d'Alexandre Vattemare", pionnier des échanges culturels et du partage des savoirs; une autre menée par les services d'archéologie de la ville de Paris sur les grandes campagnes de fouilles.

Comme tous les ans, le nombre des visiteurs a augmenté et a dépassé pour cette édition les 12 millions, les visites se sont diversifiées sur les 16 000 sites sur tout le territoire dont 1 900 pour la première fois ou à titre exceptionnel; plus de 24 000 animations ont été proposées et le Loto du Patrimoine du vendredi 14 septembre a attiré plus de 2,5 millions de joueurs, 30% de plus qu'à l'habituel et plus de 20% des 12 millions de tickets de grattage seront mis en vente d'ici la fin de l'année pour soutenir les 269 projets sélectionnés dont 18 emblématiques dans chaque région. Ces sommes compléteront les 326 millions d'euros et les 6 000 opérations de restauration en cours. Concernant l'opération "Les eEnfants du Patrimoine", 23 000 élèves de 900 classes y ont contribué sur tout le territoire.

Rendez-vous l'an prochain pour de nouvelles découvertes sur un autre thème.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3405

Qing Qing, à ta santé!

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 18 sept., 2018 11:15:44
VÉRONIQUE YANG

Elle porte le nom d'une dynastie mais c'est dans celle du comique qu'elle s'est faite remarquer.

Qing est une jeune artiste d'origine chinoise qui à l'origine est venue en France pour apprendre la langue de Molière si romantique puisqu'il s'agit du pays de l'amour comme on lui avait dit en blagant.

C'est d'abord à Grenoble qu'elle pose ses valises. Elle commence à y apprendre le français; elle fait ensuite des études universitaires en géographie et décroche une licence 1&2. Après avoir déménagé à Angers, elle prépare une license 3 et un master en tourisme. A Orléans, elle décide de spécialiser et se dirige vers une formation pour acquérir des compétences complémentaires en information. Avec ses diplômes en poche, elle rejoint le milieu du travail dans l'informatique mais pense à se diversifier en se tournant vers la scène et particulièrement l'humour puisque tous ses amis ne cessent de lui répéter qu'elle est très drôle et que ce pourrait être une belle opportunité.

Notre petite chinoise, originaire de Changzhou près de Nankin dans le sud de la Chine décide de rejoindre une école de one man show et se lance dans l'écriture de sketches en français.

Celle pour qui les débuts en France furent chaotiques à cause de la barrière de la langue, va prendre sa revenche. Elle veut faire passer un message et changer l'image qu'ont les gens de son pays et de ses habitants et qui plus est ne représente pas la réalité. Elle désire faire passer le message et briser les barrières de la culture, le tout avec humour et surtout en tant que simple femme.

"La Chinoise rit" est le premier one woman show réalisée par une chinoise. Elle a tiré les idées de ses propres expériences et d'histoires vraies tout comme pour le sketch de la littérature réalisé grâce à la complicité d'amis ayant une forte connaissance de la littérature chinoise.

Le 22 septembre, elle sera sur la scène pour son show au centre d'animation de la mairie du 9ème, rue de la Tour des Dames et aura Zaef Maiga en première partie. Ce spectacle se résume en une grosse blague, un art qu'elle aime pratiquer depuis qu'elle a compris ce qu'était faire des blagues.

Le titre est un jeu de mot faisant découvrir les "chinoiseries d'une chinoise en France mais il veut aussi avoir vocation de faire comprendre la Chine et les Chinois.

En effet, pour comprendre le comportement d'un chinois, il faut savoir que s'il se met à rire, cela devient communicatif mais ce n'est pas pour cela qu'il s'amuse. Cela peut arriver lors de situations difficiles, d'incidents tragiques, devant la mort, un échec ou tout autre événement néfaste ou encore pour cacher sa tristesse. Le Chinois rit pour surmonter ses problèmes et se défendre même si cela paraît de l'insensibilité ; bien au contraire le rire représente une force suprême de la sagesse et la maîtrise de soi .

Pour un étranger qui ne parle ni ne comprend le chinois, entendre rire peut faire croire qu'on se moque de lui, ce qui quelques fois n'est pas totalement faux de part son allure et sa façon de s'exprimer; la meilleure façon de s'intégrer est de rire avec ses interlocuteurs et de ne pas leur faire perdre la face en sachant lui donner une issue honorable.

Pour apprécier le one woman show d'environ une heure de Qing Qing, pas besoin de parler mandarin ni même de le comprendre, il suffit de pratiquer le français avec ce petit ton qu'utilise les asiatiques. Pour la comédienne ce sera son premier grand événement depuis le spectacle où elle a participé pour le nouvel an chinois à la mairie du 13ème en février dernier devant 600 personnes; son premier coup d'essai avec autant d'envergure s'était déroulé à l'école du One Man Showau théâtre Trévise, au Café Paname et lors du concours des Talents de Ménilmontant auquel elle a participé.

BONNE CHANCE QING QING!




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3401

Jean-Paul Gaultier fait son show !

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 16 sept., 2018 13:29:08
Daphné VICTOR

Qui mieux que Jean-Paul Gaultier pour parler de lui ? Au lieu d’écrire ses mémoires, le couturier a eu l’idée fantasque de monter un spectacle d’un genre nouveau en son hommage et mettant en avant ses deux passions que sont la mode et l’univers du music-hall. Décidemment, il n’en finit pas de surprendre ! Loin des catwalk, mais toujours sous les feux des projecteurs, sa dernière création s’appelle : « Le Fashion Freak Show ». Pour cette revue pensée comme une grande fête, « l’enfant terrible » de la mode s’est transformé à la fois en auteur, metteur en scène et chorégraphe. Aidé tout de même par la réalisatrice Tonie Marshall et la chorégraphe Marion Motin, il fallait bien à l’inventeur de la marinière, jouer tous ces rôles pour retracer de façon décalée et quelque peu exubérante, son parcours. Un peu à la façon d’un journal intime, il y revisite au grand jour les grandes pages de sa vie couronnée par ses succès comme marquée par ses débordements. Il y fait revivre ses rencontres, ceux qui l’ont inspiré ses créations signatures, ses défilés, ses insensées soirées au Palace et virées nocturnes londoniennes. Une fête qu’il a donc voulu voir perdurer sur scène aux sons du disco, du funk, de la pop, du rock, de la new wave et du punk où une quinzaine d’artistes acteurs, danseurs et circassiens évoluent dans tes tenues surprenantes et iconiques signées par le génie, selon une scénographie des plus extravagantes. Dans cette rétrospective de la culture pop, la chanteuse Demi Mondaine, révélée par ses prestations très remarquées dans « The Voice 7 », interprétera de sa voix rock charismatique certains des titres live du spectacle. Producteur et directeur musical de la revue, Nile Rogers, guitariste et arranger de renom récompensé aux Grammy Awards, marquera également la revue de son empreinte en y produisant deux des titres originaux ainsi que la bande son. Une équipe de choc, pour un pari osé et un show démesuré, burlesque, excentrique et provocateur à souhait de 2h20 à la hauteur de la personnalité du grand créateur. Bref, du pure Gaultier. Alors que la fête commence !

« Fashion Freak Show » , une revue spectacle signée Jean-Paul Gaultier sur « les 50 ans de culture pop à travers les yeux et la vie de l’enfant terrible de la mode » – Théâtre des Folies Bergère (Paris IXème) du mardi au samedi à 20h, samedis et dimanches à 15h – Informations et réservations sur www.foliesbergere.com et www.jpgfashionfreakshow.com



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3395

Miroir, mon beau miroir ?

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 13 sept., 2018 00:06:02
Daphné VICTOR

Bureau de poste, agence Pôle Emploi, mairie… les services administratifs en passant par les cabinets politiques ou médicaux nous font vivre des situations cocasses, parfois, assez aberrantes. Pendant 1h20, ce sont ces absurdités qui sont, sur un ton sarcastique, mises en joue. Dans la ligne de mire ? Les travers de la société actuelle par le biais de scénettes caricaturées et caustiques. Un constat satirique qui soulève la réflexion : allons-nous continuer à subir passivement les incohérences d’un système qui sclérose notre quotidien ?

« Le bonheur au quotidien » : des tableaux de vie, des pastiches sous forme de sketchs cyniques avec pour toile de fond l’ironie, sous l’inspiration de Florian Hessique, mis en scène par Michel Alexandre, avec dans les rôles de Monsieur et Madame tout le monde, Dominique Frot et Florian Hessique – Théâtre Daunou (Paris IIème) du mardi au samedi à 19h - Infos et Réservations : 01 42 61 69 14 https://www.billetreduc.com/217437/evt.htm



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3390

CINEMA  « Vaurien » : ça vaut le coup !

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 11 sept., 2018 14:42:06
Daphné VICTOR

Pour certains, se retrouver au chômage est une phase de transition ouverte à de nouvelles opportunités, qui permet de faire une mise au point et de se remettre en question quant à son avenir professionnel. Pour d’autres, c’est un échec personnel qui est vécu comme un traumatisme psychologique, d’autant si rien de concret se dessine. C’est le cas de Red, chômeur depuis trois ans. Trois longues années à aller se déclarer tous les mois, à répondre à des annonces, à passer des entretiens. Trois longues années où ses cinq ans d’études supérieures n’auront pas eu raison de lui. Malgré ses recherches et ses efforts, il ne trouve aucun travail. Anxieux, irritable, en perte de confiance, il se sent exclu. Il sombre, s’isole, s’enferme et s’enfonce dans l’exclusion. Il a quitté la femme de sa vie, squatte un appartement délabré. Il avait tout pour être heureux, mais la société lui a fait tout perdre. Au nom de sa dignité, il refuse de se résigner. La lettre de notification de radiation qu’il reçoit de Pôle Emploi va avoir l’effet d‘une bombe et le pousse à se révolter. En colère, il tente une dernière demande auprès de son agence. Le refus de rendez-vous qu’il essuie du directeur fait basculer cet homme désespéré en perte de repères, vers l’impensable. Désemparé, il prend en otage le personnel et toutes les personnes présentes. Il n’a plus rien à perdre. Aura-t-il des circonstances atténuantes pour cet acte de désespoir, ce grand cri à l’aide ?

« Vaurien », un premier long métrage militant, un polar social d’actualité poignant de Mehdi Senoussi. « Un petit film, un grand message » sur le ton de l’émotion et de l’humour qui fait tomber les masques sur un fléau économique, une injustice sociétale, un drame humain, une faiblesse d’une administration … ! Dans la tête de l’emploi : Romane Borhinger, Carlo Brandt, Lizzie Brocheré, Pascal Elbé, Phénix Brossard, Vincent Deniard, Jean-Michel Fête et Bruno Henry – Sortie en salles le 19 septembre 2018



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3388

Lao Kouyate en concert à Marseillan Plage « Soirée Africaine Autour de la Kora »

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 11 sept., 2018 12:10:00
VÉRONIQUE PHITOUSSI

Lao Kouyate, s’est produit en concert dans le cadre d’une soirée Africaine « Autour de la Kora » à Marseillan Plage le 22 août dernier au restaurant Le Couscous d’Anice.

Lao Kouyate, est un griot, musicien, chanteur, conteur. Ils sont griots de père en fils depuis des générations. Lao Kouyate est la mémoire d'une famille, d'un village, d'un pays, la tradition orale.

L’artiste s‘accompagne à la kora et a emmené avec sa superbe voix le public dans des contrées lointaines, à travers des rythmes africains.

L’artiste, empli de douceur et de gentillesse, a bercé tout le monde avec sa musique et son intemporalité.

Les touristes ont pu profiter de ce dépaysement assuré et ont découvert la Kora, cet instrument encore méconnu du public.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3386

Replay en concert à Agde

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 11 sept., 2018 11:40:47
VÉRONIQUE PHITOUSSI

Le groupe Replay s’est produit en concert, Place Jean Jaurès, à Agde, le 12 juillet 2018.

Replay, est composé de Jérôme Danis à la guitare, de Cyril à la guitare, de Tristan Moullin-Traffort à la batterie, de Redj à la basse et de Rodolphe Frasson au chant.

Replay fut crée en 2007 par Jérôme, la composition des membres a évolué pour cette dernière mouture excellente. Replay est un groupe originaire de la ville d’Agde.

En 2012, ils assurent la première partie de Cock Robin sur la scène flottante. Tous amis et passionnés par la musique Pop et Rock.

Replay revisite certains classiques pop-rock dans un style "cover". Leur répertoire est varié, de Lenny Kravitz à Maroon 5, de Téléphone aux Killers, de Muse à Noir Désir, de Depeche Mode à Daft Punk ou de Michael Jackson à U2. Leur éventail est largement ouvert pour le plus grand plaisir du public venu en nombre.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3385

Eau de Paris et Prix du Graffiti et du Street Art 2018: les lauréats

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 10 sept., 2018 00:45:52
VÉRONIQUE YANG

Le "Prix du Graffiti et du Street Art" 2018 a été remis jeudi 6 septembre au "Pavillon de l'eau", avenue de Versailles dans le 16ème arrondissement de Paris.

Créé en 2014 par le président de l'association "Graff Art, Cédric Naimi, ce prix récompense de jeunes talents qui nous font découvrir des oeuvres différentes de celles que l'on peut trouver sur les murs et palissades ou des lieux publics comme à "La Friche" dans le 18ème.

Depuis 2014, le concours est un rendez-vous incontournable avec un nouveau thème à chaque édition, l'énergie pour la première et l'écologie pour la seconde deux après en 2016; cette année pour la troisième fois, le fil rouge a été "L'eau dans la ville" en partenariat avec "Eau de Paris", une manière de sensibiliser le public et particulièrement les parisiens aux enjeux liés à sa consommation, à son accessibilité et à sa qualité qu'elle soit plate ou gazeuse.

Avant cette exposition, les 23, 24, 30 juin et 1er juillet, les parisiens ont pu découvrir 20 street-artistes dans leur travail autour de 20 fontaines situées dans les 20 arrondissements de la capitale.

Artistes graffeurs spécialistes de l’art urbain ont pu postuler jusqu'au 15 août pour promouvoir la créativité autour du thème choisi, quel que soit son âge et sa provenance. La sélection s'est faite à partir de photos des oeuvres envoyées (fresques réalisées ou pas en freestyle ou en 3D avec ou sans pochoirs et sur le thème de l’eau) .

Charlotte Regnault, commissaire de l'exposition et directrice de la galerie Nunch dans le 5ème arrondissement de Paris nous guide dans cette découverte de l'art urbain contemporain.

Sur la totalité des œuvres réalisées, 83 (dont 6 "hors concours") ont été retenues et exposées au Pavillon de l’eau (Paris XVIème) dès le 5 septembre pendant deux mois et se verront rassemblés dans un catalogue collector édité à 4 000 exemplaires. S’ensuivront une campagne d’affichage, de publicité, une distribution de flyers avant et après le concours ainsi qu’au mois de novembre, une exposition à Bruxelles.

Le jury était composé de 6 membres dont la présidence était assurée par Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée du développement durable, de l'eau, de la politique des canaux et du "plan climat, énergie territorial", et composé de l’éminant marchand d’art, commissaire-priseur et Président d'honneur du Palais de Tokyo, Pierre Cornette-de-Saint-Cyr; l'architecte Alain-Dominique Gallizia, créateur de la collection portant son nom, regroupant environ 400 toiles pour faire ainsi reconnaître l'art du graffiti (tags, signatures, enchaînement de lettres, remplissage d’écriture et création de figures) à travers les médias et les expositions ventes caritatives; l'artiste pluridisciplinaire et auteur de Paris Tonkar, Tarek Ben Yakhlef; le créateur de "l'Aérosol" à Paris et fondateur de Maquis Art, David Benhamou; l'expert en art urbain et conseil pour Crait+ Muller à Drouot, Jean-Marc Scialom.

Les 3 lauréats ont reçu chacun un trophée ainsi qu’une contribution financière lors du vernissage le 6 septembre ; le prix à partager étant de 6 000 euros. Eau de Paris quant à elle, a décerné un prix d’honneur du grand public.

1er prix:"L'eau dans ma ville" Doudou Style 2018 (Technique mixte sur toile). Artiste qui a peint la Fontaine Wallace de l'esplanade Roger Linet (devant la Maison des Métallos), Paris 11.

2éme prix: "17h46, Paris" Saype 2018 ( mixte sur toile et plexiglass)

3ème prix: "Il faut se méfier de l'eau qui dort" LOVE ONER 2018 Artiste qui a réalisé une performance à l'Albien de la Butte aux Cailles, Paris 13.

4ème prix: Le Prix du Public (Les visiteurs pourront voter pour leur œuvre coup de cœur. L’artiste récoltant le plus de votes se verra remettre le ″Prix du public Eau de Paris″ en fin d’exposition le 3 novembre prochain).



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3382

Quand le spiritual se veut symphonique

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 09 sept., 2018 23:26:47
Daphné VICTOR

C’est sous un ciel bleu et ensoleillé que les airs du gospel ont swingué en ce dimanche 9 septembre lors de la 18ème édition du Festival « Opéra en plein air ». Et quoi de mieux qu’un lieu inhabituel tel que la Cour d’Honneur de l’Hôtel National des Invalides pour vivre cet événement d’exception et y recevoir, pour l’occasion, la diva du gospel Liz McComb ? Accompagnée par l’orchestre symphonique d’opéra en plein air managé par Anne Gravoin et dirigé par la baguette de Nicolas Guiraud, la contralto afro-américaine a interprété de sa voix unique les grands standards de George Gershwin, Jérôme Kern, Duke Ellington … À 65 ans, la digne héritière d’un chant de foi aux sonorités spiritual, blues, jazz et saoul démontre par sa prestance scénique la grande artiste qu’elle est ; un pur moment d’émotion et de grâce d’1h30 pendant laquelle la grande chanteuse a réinterprété d’anciens « negro spirituels » datant de l’esclavage pour le plus grand ravissement des quelques 1 500 privilégiés présents dont l'ex-ministre de la Justice, Christiane Taubira et le contre-ténor martiniquais Fabrice di Falco.

Mais qui est donc celle que l’on surnomme « La pasionaria du gospel » ? Née à Cleveland (Ohio) d’un père ouvrier d’usine et d’une mère devenue pasteur, Liz a grandi bercée par les chants gospel des plus grands. Comment ne pas être saisie par les voix de The Staple Singers, Sister Rosetta Tharpe et Mahalia Jackson ? Il n’y a donc rien eu d’étonnant que dès ses trois ans, elle en reprenne leurs répertoires. Mélodies et rythme coulent dans ses veines. Aretha Franklin en fait partie, mais son idole et modèle reste Mahalia Jackson, la plus grande voix du XXème siècle. Tout comme elle, Liz se rêve star à Broadway. Ses qualités de musicienne vont l’y aider. Elle maîtrise le piano avec lequel son cœur est « parfaitement accordé ». Liz chante, compose et est une pianiste émérite. Tous les ingrédients sont réunis pour qu’elle réussisse. Alors direction New York. À elle les auditions. Bingo. La voilà qui intègre le groupe « The Jean Austin Singers » qui participe aux tournées européennes de la revue itinérante Roots of Rock’n’roll ; le début pour Liz de se produire sur de grandes scènes et d’y rencontrer de grandes stars pour lesquelles elle fera plus tard et en solo, la première partie de leurs concerts. La voix et le talent de Liz séduisent autant qu’ils envoutent surtout en Europe. Elle enchaîne les galas. Sa prestance scénique impressionne. Avec elle, souffle un vent nouveau sur le gospel, que le producteur français Gérard Vacler, sera déceler. Leur rencontre va marquer à jamais la vie de la chanteuse. Il en fait une superstar du gospel. Le rêve de Liz s’est réalisé. Atteindre le succès et la gloire en interprétant un répertoire qui l’anime depuis son enfance : celui du negro spirituals, celui de chants religieux afro-américains emprunts de l’histoire de sa famille, qui en appellent à la liberté.

Sa passion et sa spiritualité en auront fait l’une des plus grandes chanteuses de sa génération. Liz McComb, la divine, est une ambassadrice de la paix, une citoyenne du monde qui par sa foi, sa personnalité et le charismatisme de sa voix, a emmené le gospel au-delà des frontières américaines pour en faire un « Global Gospel ». Ce qu’elle a démontré avec grâce et grandeur lors de ce concert événement donné à Paris.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3381

Jazzinade en concert à Agde

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 09 sept., 2018 11:20:19
VÉRONIQUE PHITOUSSI

Jazzinade s’est produite en concert à Agde, Place de la Marine le 4 juillet 2018 pour le plus grand plaisir des amateurs de jazz.

Jazzinade est une association agathoise de musiciens amateurs crée en aout 1997 et la composition de l’association a évolué au fil des années mais l’état d’esprit est resté toujours le même ; Le désir de jouer ensemble du Jazz en toute amitié.

Jazzinade s’est produit en concert lors de la Nuit du Jazz dans le Parc du Château Laurens à Agde. Ces soirées de Jazz ont accueilli de fabuleux invités, tels que Champian Fulton, Piero Iannetti & Lionel Belmondo Sextet, Stefano Di Battista, Craig Handy, Nicolas Montier, Raphael Lemonnier 7tet et bien d’autres figures emblématiques du Jazz…

Jazzinade a offert au public 16 éditions de la Nuit du Jazz.

Jazzinade, composée de Michèle, Rosalie au trombone, de Bruno au piano, de Jean-Mathieu à la batterie, de Sylvie au sax alto & soprano, d’Etienne à la contrebasse, de Jean-Luc au sax ténor, Joseph au sax alto et Francis à la trompette, a offert un concert délicieux, avec de magnifiques arrangements. Francis dirige le groupe sur les partitions, l’orchestration…

L’association a plus de 20 années d’existence. Le public a pu apprécier leurs qualités artistiques et leur maîtrise.

C’était toujours un plaisir de les voir et de les entendre jouer.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3379

Memories en concert à Agde

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 08 sept., 2018 01:04:09
VÉRONIQUE PHITOUSSI

Le groupe Memories s’est produit en concert à Agde, Place de la Marine, à Agde le 1er Août 2018.

Le groupe est composé de Michel Plion au chant et guitare, de Roch Ganga à la batterie et de Phily Alric à la basse en remplacement de Christian, blessé à la main dans un accident de voiture.

Memories est un groupe de rock, il s’est formé il y a plus de 20 ans avec un répertoire vaste et varié de chansons de rock, pop, national et internationale. Le groupe Memories reprend les titres internationaux des Stones, Les Beattles, Pink Floyd et Téléphone…

Jeannot a remplacé Phily Alric à la guitare et est venu jouer quelques morceaux de Johnny Hallyday avec les autres membres du groupe Memories.

Memories a offert au public un concert rock varié et de qualité. A retrouver avec autant de plaisir.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3376

La Brescoudos Bike Week à Agde, Édition 2018

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 07 sept., 2018 15:03:49
Véronique PHITOUSSI

La 30ième édition de la Brescoudos Bike Week est passée à Agde, les quais, le Centre Historique, la Place de la Marine sont comme chaque année le rendez-vous des motards. Les Harley Davidson, Goldwing et Japonaises sont bien représentées. Les Brescoudos aiment à se retrouver chaque année pour partager leur passion des motos. Le Cap d'Agde étant l'un des plus importants rassemblements européens.

Le Cap d'Agde et la région ont accueilli leur traditionnel rassemblement Harley Davidson et Goldwing de la « Brescoudos Bike Week » appelée aussi la « BBW » du 27 août au 2 septembre 2018, à l'initiative du Club «Les Brescoudos» avec le soutien des partenaires, sponsors, commerçants et la Ville d'Agde.

La « Brescoudos Bike Week » propose aux motards des balades à travers l'Hérault et l'Aude. Ils ont pu découvrir toute la diversité des paysages maritimes et les vignobles. Les motards ont pu découvrir et profiter des produits régionaux ainsi que de nombreuses animations.

La première édition a eu lieu à la fin des années 80, elle fut composée de 7 motards. Par la suite, ce rassemblement s’est étoffé et en quelques années, plusieurs centaines de motos viennent d'une soixantaine de départements français, d'Espagne, de Suisse, de Belgique, d'Italie, d'Allemagne. A la fin des années 80, les Brescoudos avaient décidé de faire une grillade géante, cela s’est transformé en week end, puis en plusieurs jours. La balade s’est transformée en semaine organisée tout en étant libres.

La « BBW » est aussi le rendez-vous des plus belles motos, des plus belles peintures, des plus beaux accessoires des BBW sans oublier les looks d’enfer.

A l’origine, le club des « Harley Davidson » est né au Centre Port du Cap d’Agde. Les motards lui ont donné le nom de Brescoudos, de par la proximité du Fort Brescou, construit en 1586 par le Vicomte de Joyeuse, sur un ilôt volcanique.

Le rassemblement des Brescoudos a évolué pour devenir la « BBW » depuis quelques années. Les motards sont devenus plus nombreux à festoyer et à profiter de la région à travers Des balades, les visites des vignobles, villages et autres lieux touristiques de l’Hérault et l’Aude.

La Brescoudos Bike Week, c’était plus de 500 bornes de bonheur en 9 jours. La passion de la moto.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3375

Laule en concert aux arènes du Cap d'Agde

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 07 sept., 2018 05:34:16
Véronique Phitoussi


Laule s'et produit en concert en compagnie de Christian au chant et basse, Yannis à la batterie et Philippe Costes à la guitare, aux Arènes du Mas de la Clape du Cap d'Agde pour la 30ième Brescoudos Bike Week.

Laule est un auteur-compositeur agathois. L'artiste a assuré la première partie de David Hallyday suite à leur rencontre sur la scène flottante l'été dernier.

Cette soirée exceptionnelle fut proposée aux Brescoudos, agathois et touristes, complètement gratuite. Elle fut organisée par Daniel Czymniewski d'Ewaprod 34 avec le concours de la ville d'Agde.

Toute la gestion du rassemblement s'est faite avec l'association des Brescoudos, de ses membres et de son vice-président Paul-Eric Laurès, fortement impliqué.

Greg Zlap, David Thibault et Dick Rivers se sont succèdés sur scène pour fêter cette 30ième édition de la Broucoudos Bike Week.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3374

Yannis en concert aux Arènes du Cap d'Agde

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 07 sept., 2018 04:41:58
Véronique PHITOUSSI


Yaniss Croze, s’est produit en concert aux Arênes du Mas de la Clape au Cap d’Agde dans le cadre de la 30ième Brescoudos Bike Week, le 1er septembre 2018.

L’artiste est aussi le batteur de Laule, groupe agathois. Yaniss s’est produit cet été sur la scène flottante en première partie d’Imany aux Estiv’Agde.

Cette soirée exceptionnelle fut proposée aux Brescoudos, agathois, touristes et complètement gratuite. Cette soirée fut organisée par Daniel Czymniewski, d’Ewaprod 34 avec le concours de la ville d’Agde.

Toute la gestion du rassemblement s’est faite avec l’association des Brescoudos, de ses membres et de son vice-président Paul-Éric Laurès fortement impliqué.

Yaniss, fut le premier artiste de cette soirée ; Laule, Greg Zlap, David Thibault et Dick Rivers se sont succédés sur scène pour fêter cette 30ième édition de la Brescoudos Bike Week.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3373

Dinard va se mettre à l’heure du thé

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 05 sept., 2018 23:29:36
Daphné VICTOR


La Côte d’Azur et la Normandie ne sont pas les seules à déployer le tapis rouge au cinéma. La Bretagne aussi avec Dinard. Son festival n’a rien à envier à ceux de Cannes, Deauville ou Cabourg. Bien au contraire. Ill est dans leur droite lignée. En effet, depuis 1990, la station balnéaire aux belles villas célèbre l’humour anglais en présentant pendant cinq jours des productions cinématographiques d’outre-manche ; un rendez-vous annuel réputé devenu incontournable tant pour les professionnels, les distributeurs que le public ; l’essence même du festival étant d’être une vitrine aux films rares, originaux et indépendants. Au-delà des avant-premières, des séances spéciales, des rencontres, des master classes, des hommages aux grands acteurs et réalisateurs de longs métrages britannique et des rétrospectives organisés, chaque nouvelle édition met six films en compétition ; le meilleur se voyant remettre par un jury de professionnels, le prix très prisé du Hitchcock d’Or. Et cette année, Dinard ne pouvait rêver mieux que d’avoir Monica Belluci pour présidente. Aux côtés de personnalités françaises et anglosaxonnes du cinéma (Alex Lutz, Emmanuelle Bercot, Thierry Lacaze, Sabrina Ouazani, Ian Hart, Rupert Grint et Kate Dickie) l’icône glamour du 7ème Art va présider ce 29ème opus qui, pour l’occasion, change de nom. Le festival du film britannique de Dinard devient dorénavant le Dinard Film Festival. Tout un programme so british … isn’t it ?

29ème édition du Dinard Film Festival du 26 au 30 septembre 2018 - Palais des arts et du Festival / Auditorium Stephan Bouttet / Emeraude Cinéma / Salle Hitchcock - Plus d’infos sur : www.festivaldufilm-dinard.com


  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3370

David Thibault en concert aux Arènes du Cap d’Agde pour la 30ième Brescoudos Bike Week

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 05 sept., 2018 11:12:22
Véronique PHITOUSSI

David Thibault s’est produit en concert aux Arênes du Mas de la Clape du Cap d’Agde pour la 30ièmeBrescoudos Bike Week.

David Thibault assure toutes les premières parties de Dick Rivers.

Le public a pu le découvrir demi finaliste dans The Voice 4, c’est l’Elvis Presley québécois. L’artiste a la gestuelle d’Elvis, le look et les mimiques…

David Thibault, un rockeur, un regard de braise, à l’ancienne. David Thibault, un artiste à suivre absolument.

Cette soirée exceptionnelle fut proposée aux Brescoudos, agathois et touristes complètement gratuite. Cette soirée fut organisée par Daniel Czymniewski, d’Ewaprod 34 avec le concours de la ville d’Agde.

Toute la gestion du rassemblement s’est faite avec l’association des Brescoudos, de ses membres et de son vice-président Paul-Éric Laurès fortement impliqué.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3369

Greg Zlap en concert accompagné par les musiciens des « Vieilles Canailles »aux Arènes du Cap d’Agde pour la 30ième Brescoudos Bike Week

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 05 sept., 2018 10:50:12
Véronique PHITOUSSI


Greg Zlap s’est produit en concert, accompagné par les musiciens des Vieilles Canailles aux Arênes du Mas de la Clape du Cap d’Agde pour la 30ième Brescoudos Bike Week, le 1er septembre 2018.

Greg Szlapczynski, alias Greg Zlap, est un harmoniciste-chanteur franco-polonais, né à Varsovie. Il était l’harmoniciste de Johnny Hallyday, il a fait 10 années de scène avec lui.

Greg Zlap assure le show, jouant de plusieurs harmonicas, il excelle dan cet instrument encore méconnu. L’artiste est un vrai virtuose. Un pur plaisir à écouter jouer et chanter comme à chaque concert.

Greg Zlap, a assuré une séance de selfies et de dédicaces de ses disques. L’artiste est très proche de son public. Greg Zlap a fait le tour des Arênes et est venu chanter au plus près du public, fortement acclamé comme toujours.

Pour la 30th BBW, une soirée musicale exceptionnelle fut proposée aux Arènes du Cap d’Agde le samedi 1er septembre dernier.

Greg Zlap, a assuré un concert, Place Jean Jaurès à Agde en 2017.

http://www.journal.impact-european.eu/greg-zlap-sest-produit-en-concert-a-agde/

http://www.journal.impact-european.eu/?s=greg+zlap



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3368
Suivant »