JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

La voix de Singrid Campion a raisonné à l'Olympia

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 16 avril, 2018 00:51:39
VÉRONIQUE YANG

Singrid Campion a choisi un vendredi 13 pour faire son premier Olympia. Présente sur la scène de la célèbre salle de concerts du boulevard des Capucines à Paris pour présenter son nouvel album "Paris mi amor"et sa prochaine tournée, elle était entourée des Gyp'Sing, El Chato et Lord Kossity.

Singrid Campion est la fille du très connu Marcel Campion que l'on nomme "le Roi des Forains" avec qui elle partage son goût pour la musique et aux côtés duquel elle s'engage pour défendre ses causes.

Chanteuse, compositrice et interprète, Singrid est une autodidacte et inconditionnelle amoureuse de la musique. Dès son plus jeune âge, elle a baigné dans cette ambiance musicale grâce à son père, guitariste de jazz manouche. On peut d'ailleurs les croiser, père à la guitare et fille chanteuse à St Ouen, à la Chope des Puces, haut lieu de jazz manouche.

Toujours grâce à son père, elle reçoit une éducation musicale et rencontre les meilleurs musiciens et de grands interprètes, tous amis du monde forain. Johnny Hallyday devait d'ailleurs être le parrain de l'édition 2018 de la Foire du Trône.

Pour cette représentation unique à l'Olympia, le public a été accueilli à l'entrée par un groupe mexicain. Parmi les invités, on a croisé le chanteur Billy Obam accompagné de son épouse et de sa soeur BB Ange , Hermine de Clermont-Tonnerre ou André des Gypsy Kings.

La représentation a commencé par un hommage à Johnny avec son sosie depuis 26 ans, Richy qui a interprété plusieurs titre seul puis avec Singrid dont le premier de ce duo fut "l'Idole des Jeunes".

Le second invité était Sébastien El Chato; après quelques titres dont "Avoir une Fille", il a accueilli la chanteuse pour un duo, grand moment émouvant quand la chanteuse a interprété "Ca pleure aussi un Homme" en hommage à son papa pour qui c'est sa chanson préférée, mais aussi quand les enfants sont montés sur scène pour son titre "Je serai là" qui fait appel à sa condition de maman, suivi de "Un pour tous, Tous forains", cause pour laquelle elle milite et "Etre une Femme", en hommage à toutes les femmes présentes dans la salle.

Après l'entracte, Lord Kossity a chauffé l'ambiance, il a ensuite interprété "Paris défile" avec Singrid Campion, titre qui parle de la capitale, de ses monuments et des nuits parisiennes. Le concert s'est terminé par "La Vie en Rose" d'Edith Piaf. Une soirée festive avec une ambiance chauffée par les spectateurs dont certains n'ont pas hésité à danser et reprendre tous les titres.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3080