JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Une journée de mobilisation interprofessionnelle ce jeudi, une tension sociale à une mobilisation nationale

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 19 avril, 2018 14:13:21
GABRIEL MIHAI

Alors que les journées d'action et les grèves se multiplient la CGT et Solidaires organisent ce jeudi 19 avril des manifestations interprofessionnelles partout en France. Tour d'horizon des secteurs d'activité concernés et des revendications.

Face aux réformes Macron, les syndicats tentent une journée de mobilisation interprofessionnelle ce jeudi

Lors d'une journée de mobilisation aussi interprofessionnelle que possible, deux syndicats français, dont la toute-puissante CGT, tentent jeudi de dresser un front commun contre les réformes tous azimuts du président Emmanuel Macron.

Les cheminots, les fonctionnaires, les personnels soignants des Ehpad, les étudiants ... la CGT et Solidaires appellent ce jeudi à une mobilisation nationale et interprofessionnelle sous le mot d'ordre "Convergence des luttes !" Plusieurs manifestations sont organisées en France, dans le Poitou, la Manche, le Loiret ou encore en Auvergne par exemple. Le défilé parisien quittera Montparnasse à 14H00 pour la place d'Italie.

Jeudi, lors d'une journée de «mobilisation nationale», ils annoncent 130 manifestations dans toute la France, qui viendront s'ajouter à la tension sociale qui perdure déjà depuis plusieurs semaines.

Les transports ferroviaires sont ainsi largement perturbés depuis début avril, avec deux jours de grève tous les cinq jours, à la SNCF. L'opérateur ferroviaire français est secoué par un mouvement de protestation contre la réforme du rail. Celle-ci entend notamment mettre fin au statut avantageux des cheminots, incluant, entre autres, l'emploi à vie.

Pour soutenir leurs collègues cheminots qui luttent contre la réforme de la SNCF, mais aussi contre les problèmes d'effectifs et la perspective d'une privatisation de la RATP, quatre syndicats de la compagnie de transports en commun parisiens appellent à la grève.

La CGT-RATP avait déposé un préavis de grève du mercredi 18 avril 2018 à 22h au samedi 21 avril 2018 à 7h. Ce jeudi, le trafic des métros, bus et trams reste normal en Ile-de-France. Les lignes de RER sont en revanche plus touchées. Sur la ligne A, 1 train sur 2 circulera sur les branches Cergy/Poissy et 3 trains sur 4 sont prévus sur le reste de la ligne. La RATP prévoit 1 train sur 2 sur la ligne B. Enfin pour les lignes C, D et E, il faudra compter sur 1 train sur 3.

La CGT Mines-énergie invite ses adhérents, électriciens et gaziers, à venir grossir les cortèges des cheminots et à mener diverses actions. Le syndicat prévoit notamment "des basculements d’heures pleines en heures creuses dans les grandes villes, le rétablissement de l’énergie pour les familles victimes d’impayés et des baisses de charge dans les centrales de production d’électricité."

La centrale compte également de couper le courant dans les entreprises "qui licencient" ou "criminalisent les grèves". Le groupe Carrefour est plus particulièrement visé. Le préavis de grève déposé par la CGT Mines-énergie s'étend jusqu'au 28 juin.

Les fonctionnaires, qui préparent une deuxième journée de mobilisation unitaire le 22 mai après celle du 10 octobre, sont également appelés à se joindre à la mobilisation nationale pour la défense de leur statut et de leur pouvoir d'achat.

Des débrayages sont également prévus à La Poste, et dans l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France).

La CGT Petite enfance a elle aussi déposé un préavis de grève pour ce jeudi à Paris. Le mouvement affecte aussi certaines crèches et écoles, où l'accueil des enfants ne sera pas toujours assuré. Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) sont également appelés à la grève. À Amiens, cinq des 56 cantines scolaires seront fermées.

Les salariés d'Air France ont observé mardi et mercredi leurs huitième et neuvième jours de grève depuis février. Les syndicats qui réclamaient initialement 6% d'augmentation de salaire ont ramené leur revendication à 5,1% lundi. La compagnie aérienne a proposé lundi soir un projet d'accord final prévoyant une augmentation de 2% immédiatement et une hausse de 5% sur trois ans. La proposition est soumise à signature jusqu'à vendredi 12h00.

La Coordination nationale étudiante et l'Union des Etudiants Communistes appellent les étudiants opposés à la loi ORE (Orientation et réussite des étudiants), accusée d'instaurer la "sélection" à l'entrée à l'université, à se joindre aux manifestations organisées ce jeudi. Ce mercredi, quatre universités sur environ 70 étaient toujours totalement bloquées.

La CGT semble ici jouer son va-tout dans la réussite de la «convergence», tant le gouvernement refuse pour l'instant de céder, et alors que le nombre de grévistes à la SNCF commence à reculer par rapport au début du mouvement.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3090