JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Nikol Pachinian a été reçu par Emmanuel Macron, la communauté arménienne en France et le MEDEF

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 14 sept., 2018 23:59:35
GABRIEL MIHAI

Une délégation gouvernementale est arrivée en France, dirigée par le Premier ministre Nikol Pachinian, pour une visite officielle de deux jours.

Le premier ministre arménien Nikol Pachinian est arrivé à Paris où il doit effectuer une visite de deux jours à l’invitation du président Emmanuel Macron, un mois jour pour jour avant la tenue à Erevan du 17e sommet de la francophonie, ou va participer le président de la République Français.

Le premier ministre Nikol Pachinian a été reçu ce vendredi le 14 septembre à l’Elysée pour un entretien avec le Président français Emmanuel Macron.
Après la cérémonie, la poignée de main et la photographie rituelle, les dirigeants des deux pays ont poursuivi leur discussion dans le cadre d'un déjeuner de travail.

Emmanuel Macron a souligné que son pays était prêt à poursuivre les efforts visant à développer une coopération étroite avec l’Arménie dans différents domaines.

Le premier ministre a déclaré sa confiance dans le développement des relations diplomatiques arméno-françaises établies au cours des dernières années et souhaite qu'elles continueront à se développer dans tous les domaines du dialogue politique régulier, les connexions inter-actives, les relations dynamiques décentralisées, la coopération économique, culturelle, éducative , scientifique, les soins de santé et d’autres domaines, ainsi qu’un cadre juridique assez complet. "Je suis convaincu que notre rencontre donnera une nouvelle qualité à nos relations privilégiées basées sur une amitié historique séculaire".

Il a souligné l’importance du Sommet de la Francophonie en Arménie et a ajouté que c’était l’un des événements les plus importants à Erevan depuis l’indépendance tout en réitérant l'engagement des autorités pour assurer le plein succès du Sommet en exprimant sa confiance qui augmentera le prestige et l'influence de la Francophonie. Nikol Pashinyan a attaché de l'importance au Forum économique francophone qui se tiendra à Erevan le 10 octobre qui vise à promouvoir les contacts et les interactions entre entrepreneurs.

Les parties ont échangé des points de vues sur le règlement de la question du Karabakh et l'importance de ses moyens exclusivement pacifiques dans le cadre de l'OSCE Groupe de Minsk. Nikol Pashinyan a félicité les pays coprésidents, notamment les efforts de la France visant à assurer la paix et la stabilité dans la région. Il a souligné que l'Arménie était déterminée à poursuivre les négociations pour parvenir à un règlement pacifique du conflit.

Emmanuel Macron a conclu un accord sur un programme complet des relations Arménie-France discutées en détail lors de la prochaine visite d'Etat du président français en Arménie.

A peine arrivé à Paris, Nikol Pashinyan a déposé une gerbe au monument de Komitas, rendant hommage aux victimes du génocide arménien.

Le Premier ministre a dîné avec les représentants de la communauté arménienne en France, notamment des députés, des hommes politiques, des personnalités, des hommes d’affaires, des artistes parmi lesquels se trouvaient le maire de Lyon, Georges Kepenekian, le maire adjoint du 9e arrondissement de Paris Alexis Govcyian, Patrick Devedjian, les co-présidents du conseil de coordination des organisations arméniennes de France Ara Toranian et Mourad Papazian, les hommes d’affaires Daniel Kourkchyan, Serge Churuk, Alain Mikli, le footballeur Yuri Jorkaeff et Alain Terzian. Il a noté dans son discours, que la présence de la communauté Arméniens française symbolisait des opportunités possibles aujourd’hui en Arménie.

"Ce qui s’est passé en Arménie est assez facile à comprendre. Les citoyens arméniens ont retrouvé confiance en eux. C’est le changement clé qui a eu lieu. Peu importe qui est le gouvernement et qui est l’opposition - les gens sont la seule source de pouvoir en République d’Arménie et il n’y a pas d’exagération."..."Plus tôt aujourd’hui, j’ai accueilli et rencontré des représentants du groupe d’amitié France-Arménie. Je leur ai dit qu’un nouveau système de gouvernance était en train de s’organiser en République d’Arménie, celui de la démocratie directe."...."Je pense qu’un nouveau processus a commencé en Arménie, qui se répandra dans le monde entier. Je veux croire que le peuple arménien et l’Arménie ont assumé un rôle d’importance mondiale et je pense également que la nation arménienne a le potentiel, les antécédents et les compétences nécessaires pour avoir son mot à dire dans le développement de nouveaux systèmes dans le monde. Beaucoup de choses restent à dire, mais je veux vous assurer que je pourrais lire dans vos yeux tout ce que vous vouliez dire, et j’espère que vous avez vu dans mes yeux ce que vous vouliez entendre."

Aujourd'hui, il a également rencontré les membres du Mouvement des entreprises françaises MEDEF et a appelé à des investissements en Arménie.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3393