JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Techno Parade 2018: Paris et Jack Lang ont célébré les 20 ans de la musique techno

SOCIÉTÉPosté par IMPACT EUROPEAN 22 sept., 2018 22:44:55
Gabriel MIHAI

La Techno Parade a été fondée le 19 septembre 1998 où il s’est tenue pour la première en France à Paris, inspirée de la Love Parade de Berlin.Toutes deux ont visé à rassembler, le temps d'un défilé, tous les adeptes de musique techno.

Jack Lang, ancien ministre de la culture qui a longtemps œuvré pour la reconnaissance de la musique techno, a créé cet événement. Comme chaque année, Il était présent parmi la foule pour célébrer son "bébé culturel".

Pour ses 20 ans dans les rues de Paris, symbole de la reconnaissance d’un courant musical longtemps diabolisé, la Techno Parade s’est trouvée un allié de poids en 2018 : pour la première fois, la Sacem affrète un « sound system » avec la crème des DJ. Chargée de la répartition des droits d’auteur, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique rejoint le grand rassemblement musical en s’associant avec le Rex Club, temple parisien de la techno, et le magazine spécialisé Trax ainsi que quelque 200 DJs se sont relayés aux platines durant l'après-midi, un "dancefloor " géant de quatre heures dans l'un des plus beaux décors parisiens!

L'enfant de Jack Lang a attiré environ 400 000 personnes lors de l'événement pour suivre le défilé des 15 chars et les Djs, comme Arnaud Rebotini, sur le char Sacem, le producteur et dj aux platines, compositeur de la BO de « 120 Battements par minute » récompensée par le César 2018 de la meilleure musique, mais aussi la DJ Sama, artiste emblématique de la scène underground palestinienne, la première à avoir importé le mouvement techno à Ramallah.

Le parcours de la Techno Parade, raccourci d'un kilomètre par rapport à l'an dernier, faisait 5 kilomètres de long entre le Louvre et la Place d'Italie. Il est passé par les quais du Louvre, de la Mégisserie, de Gesvres, de l'Hôtel de ville, des Célestins, puis a emprunté le boulevard Morland, puis le Pont Morland direction Quai de la Râpée, le Pont d'Austerlitz et le boulevard de l'Hôpital pour finir sur la Place d'Italie. Des points d'eau potable éphémères ont été mis à disposition du public tout au long du parcours. La Protection Civile de Paris a encadré l'événement.

Le père de la Techno Parade, Jack Lang, l'ancien ministre de la culture, a déclaré: "Ce 20e anniversaire résonne comme un accomplissement heureux pour tous les acteurs de la techno. Rien n'est plus beau que le bonheur de ces dizaines de milliers de participants, dans la passion de la musique et de la vie ... On a imaginé en 1998 cet événement pour que la techno, bafouée et calomniée, apparaisse sous son véritable jour, une musique vivante et brillante avec un public chaleureux". Rappelons que la musique électronique est née en France au tout début des années 50 avec les pionniers Pierre Shaeffer et Pierre Henry.

Durant la 20e édition de la Techno Parade, 15 chars dont voici les noms ont défilé:

Technopol : il s'agit du char officiel des 20 ans de la Techno Parade. Au programme, sonorités 80's/electro/techno/new wave de Lecomte de Bregeot, acid techno de Voiron, électro pop de Michaël Canitrot, gabber des Casual Gabberz, techno sombre de Regina Demina.

Tech-L-Hand : ce char est tenu par des associations, il est ouvert à toutes personnes, porteuses d'un handicap ou non. La thématique du char est celle des abeilles, "respectueuses les unes envers les autres". Au programme, tech house de CATSINKA, Djose, Ever L, Fabrice Lig, L.Sanchez, Saaya l'Abeille.

Sacem, Rex Club, Bpm Contest, Trax : ce char est sous le signe de l'énergie et du beat. Au programme : Arnaud Rebotini, Electric Rescue, ONYVAA, SAMA' et Sara Zinger.

Officine 2.0 : dédié à l'underground où ont défilé tranceux, queer et technophiles à Châtelet-les-Halles. Au programme : La TT, Julien Bertand, Julien Waeles, Dj Psychelo, Talamasca, Dorian Evander, Alex Wackii et Silver.

Rock The Beat : char sur le thème "Rave On", avec un line-up composé de 7 DJs membres du club sono "BPM" : GrandMaster D, ThaJack, Baltyk, L or Tech, Crédule, Get Rekt et Ora.

NRJ & SAM : Sam, conducteur désigné du char, avec au programme les DJ résidents NRJ : Morgan Nagoya, Jay Style, Alex Wat et Nils Van Zandt.

Le Navire Ensta : au programme, les meilleurs DJs de l'École National Supérieur des Techniques Avancées, entre techno fracassante, house percutante et acid envoûtante : Geof, Ludo, Matthieu Guigs et Lambert.

3672* Techno : le char réunit des activistes de la fête libre et autres pirates de l'underground techno : LEAX 3FAZE, Konik, AK47, Beuns aka Electrobugz, Dorian Parano et Mabrook.

Festimove : un char dédié aux Harder Styles pour fêter les 20 ans de la Techno Parade avec Warface, Malice, Endymion, D-Sturb, Killshot, Jack of Sound, RVAGE, Pavo, Titan, The Pitcher, Dj Thera, Caine et Thyron.

Conspiracy Events : l'Association de la région Centre Val de Loire, Conspiracy Events, rassembler les dj's locaux passionnés de la Hardmusic avec Basscontroller, Crypsis, Delete, Dyprax, Jay Reeve, K-Raver, Kickmachine, Shroompy, Stateless, Stomp Kicks, Sub Sonik et Tha Watcher.

Tomorrow Dreams : ce char propose un voyage onirique avec des sons House, Techno, Trance et de décors enchanteurs. Au programme, Eastern Wizard, Flavio Vedra et Oliver Days.

Hardpulz X Mandala : en partenariat avec le label français Mandala qui représente le Hardstyle à Paris, découvrez le line-up hollandais et français composé de Gunz For Hire, B-Frontliner, Frontliner, Adaro, B-Front, FrequenceRZ, Ran-D, Exilium, Fury, NoLimits, Brutality, Meggido, Hard-Maxx, Meggido et The Frenchy.

Char breton : une sélection disco, house, techno, trance, acid et hard techno présentée par le Char Breton et l'association Enjoy! avec Don Rimini, Ganez The Terrible, Morgasm, Bob Maxwell, LENA (Owen , Brekka, Kaod) et Côme.

Cofidis Silver Crew : composé des seniors amateurs de musique électronique ainsi que Studio Danielle, avec la participation exceptionnelle de DJ Popof, ancien activiste de la scène rave française des années 90 et figure internationale de la scène techno. Au menu : 16h07, Laise, Popof et Thurman.

Haribo Pik : atmosphère festive avec KLYMVX, Lumberjack, et Gatz & Novabroken, deux jeunes talents.

20 ans après ses débuts, les acteurs de la musique techno se félicitent du chemin parcouru dans la reconnaissance du mouvement artistique, mais protestent toujours contre des difficultés administratives dans l’organisation d’événements et des préjugés tenaces de la part de certains élus en régions. Le mot d'ordre festif cette année était : "Rien n'arrête un peuple qui danse!"







  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3411