JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Le Musée Guggenheim de Bilbao expose Joana Vasconcelos

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 28 sept., 2018 19:26:35
GÉRARD CROSSAY

Bilbao, ville portuaire industrielle du nord de l'Espagne, capitale du Pays basque, est mondialement connue pour son Musée Guggenheim dessiné par le célèbre architecte américain Frank Gehry.

Ouvert en 1997, il a redynamisé la ville.

Avec la crise industrielle des années 1980 et le déclin de la métallurgie et de la sidérurgie, Bilbao avait acquis l'image d'une ville polluée avec de nombreuses friches industrielles.

En 1989, Bilbao lance un vaste plan de revitalisation urbaine. 735 millions d'euros sont investis.

Projet phare de ce plan, la construction du Musée Guggenheim qui va complètement métamorphoser l'image de la ville.

Une politique ambitieuse d'équipements publics est lancée avec un grand souci de la qualité architecturale.

D'autres grands architectes interviennent sur la ville, Santiago Calatrava pour l'aéroport et le pont, César Pelli pour la tour Iberdrola, Zaha Hadid pour une péninsule artificielle en cours d'aménagement sur le fleuve qui traverse la ville.

Bilbao se reconvertit vers les activités de service et l'industrie à forte valeur ajoutée, améliore son cadre de vie et, très rapidement, devient ville touristique à l'instar de Saint Sébastien.

En 2004, elle reçoit le Prix du meilleur projet urbain du monde au cours de la Biennale de Venise.

Le bâtiment réalisé par Frank Gehry est extrêmement novateur dans son approche technologique.

Fait de courbes conçues par ordinateur grâce à des logiciels développés par la société Dassault Systèmes, initialement réservés à l'aéronautique et à l'automobile, son esthétique s'apparente au style déconstructiviste.

De superbes formes organiques et ondulantes en titane jouent de la lumière.

Le musée présente actuellement une oeuvre monumentale de Joana Vasconcelos, artiste portugaise mondialement connue, née à Paris en 1971.

"Egérie 2018", tel est le titre de cette oeuvre qui envahit tout l'espace central du musée, telle un dragon asiatique ou un serpent gigantesque, fait de tissus de couleurs, de crochet de coton fait main, de passementerie, avec un bloc d'alimentation, des LED, des microcontrôleurs, des câbles d'acier.

Dans la plupart de ses créations, l'artiste utilise les matériaux de tous les jours avec une prédilection pour les très grands formats, avec du mouvement, du son, de la lumière, une grande richesse chromatique et une exubérance affirmée.

Face au musée, également deux oeuvres importantes : l'Araignée monstrueuse de Louise Bourgeois (1999) et le chien géant Puppy de Jeff Koons (1992).

Quatre à six expos par an sont présentées allant de l'art chinois ou russe à l'art moderne et contemporain des XXe et XXIe siècles.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3429