JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Le monde de l'Opéra en deuil après le décès de la soprano espagnole Monserrat Caballé

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 08 oct., 2018 03:06:40

VÉRONIQUE YANG


La grande soprano espagnole Montserrat Caballé vient de s'éteindre le samedi 6 octobre à Barcelone à l'âge de 85 ans.

Née en avril 1933 à Barcelone dans une famille modeste, María de Montserrat Viviana Concepción Caballé i Folch, a étudié au conservatoire du Liceu avant de débuter à l'Opéra de Bâle en 1956, dans "La Bohème" de Giacomo Puccini. Elle interprétait avec brio de grands auteurs tels Mozart,Bellini, Puccini, Dvorak et pratiquait l'art du "pianissimo" qui l'a rendue légendaire.

Après avoir passé 2 ans à Brême en Allemagne, elle s'installe définitivement en 1962 à l'opéra de Barcelone, le Gran Teatre del Liceu. Durant les années qui suivent, elle se fait connaître aux Etats Unis grâce à de magistrales interprétations dont Lucrèce Borgia et la Traviatta. En 1972, elle remporte un triomphe à la Scala de Milan. La même année, naît sa fille qui porte le même prénom qu'elle et deviendra aussi soprano, dont le père est le ténor Bernabé Marti qu'elle avait épousé en 1964.

En 1987, elle enregistre un album avec le chanteur du groupe Queen, Freddy Mercury dans un registre qui ne lui était pas habituel. Un des titres avait d'ailleurs été choisi comme hymne des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 mais malheureusement, des problèmes de santé commencent à surgir à cette époque. Suite à un accident vasculaire cérébral, elle ne se produit que rarement; il faut attendre 2002 pour la revoir faire son retour sur la scène du Gran Teatre del Liceu pour les 40 ans de sa première apparition et pour les 50 ans de sa carrière en 2012, une grandiose "Autre nuit de Montserrat Caballé", à l'Opéra de Barcelone lui a été consacrée. Quand "La Superba" (surnom qu'elle avait acquis à cause de son caractère bien trempé) n'était pas en forme, elle refusait de chanter pour ne pas décevoir son public.

Condamnée en 2015 suite à des problèmes fiscaux, un verdict de 6 mois de prison (qu'elle n'a pas effectués) et 250 000 euros lui est appliqué.

Toujours à cause de ses problèmes de santé, elle avait été hospitalisée mi-septembre pour sa vésicule. Victime d'un accident vasculaire cérébral, elle s'est éteinte le 6 octobre.

A l'annonce de son décès, de nombreuses réactions se sont faites entendre. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a salué cette "grande ambassadrice du pays, une soprano reconnue internationalement". Les ténors Placido Domingo et José Carreras, tout comme la soprano Pretty Yende se sont exprimés sans oublier le directeur de l'Opéra National de Paris, Stéphane Lissner mais aussi France Musique qui lui a consacré une soirée le 6 octobre. Dimanche 7, l'Opéra a rendu hommage à celle qui n'avait pas eu peur de se mêler à des registres bien différents du sien en chantant avec Freddy Mercury, Vangelis ou Johnny Hallyday.

Sa famille a indiqué qu'une veillée funéraire se tiendrait ce dimanche 7 octobre et ses funérailles auront lieu lundi 8 octobre dans le quartier Les Corts de Barcelone.





  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3449