JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Notre Mireille nationale fait son grand retour

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 08 oct., 2018 22:39:58
Daphné VICTOR

Cela faisait treize ans. Treize longues années qu’elle n’avait pas lancer d’album en France. Eh bien c’est chose réparée !

Mireille Mathieu, la voix de la France, avait bien sorti l’an dernier un double album intitulé « Made in France », comprenant des reprises des plus grands standards du patrimoine français, ainsi que des morceaux dédiés aux personnalités qui ont marqué la culture et l’histoire tricolore ; hommage à notre pays des droits de l’homme dont elle est incontestablement une des dignes représentantes. Mais ce nouvel opus, enregistré avec les 65 musiciens et 30 choristes du Grand Orchestre Symphonique de Prague (dirigé par Jérôme Kuhn) est davantage attendu.

Encore un peu de patience. Son arrivée est pour le 9 novembre. Il viendra s’ajouter aux 130 millions vendus précédemment. Un chiffre dont elle peut être fière. Car qui peut se targuer d’avoir fait mieux depuis la toute récente disparition de Charles Aznavour et d’avoir chanté avec toutes les grandes stars de la planète ? Tout comme lui, notre très populaire Mireille Mathieu est le porte-drapeau de la France à travers le monde. Car pour les étrangers, la France c’est les Champs-Elysées, l’Arc de Triomphe, le musée du Louvre, le Moulin Rouge et … Mireille Mathieu. Un monument incontournable qui a tutoyé les sommets.

Cocorico !! Ce n’est pas un hasard si elle partage depuis 1978 avec Brigitte Bardot, le titre de Marianne officielle de notre « Douce France » !

Heureux de ce retour, les fans, en revanche, devront se contenter de cette sortie en CD et en 33 tours, car la voix de leur ambassadrice fétiche ne résonnera, semble-t-il, sur aucune scène française. Alors, quid de cet album ? Reprenant les grands airs de la musique classique de Mozart, Brahms, Schubert, Fauré, HaendeL, Offenbach c’est en sept langues (français, anglais, italien, espagnol, allemand, russe et latin) que la polyglotte qui compte cinquante-deux ans de carrière, va interpréter 18 chansons écrites par la plume de grands paroliers.

Pour la « Demoiselle d’Avignon » c’était un rêve. À soixante-douze ans, la grande voix à la petite robe noire et à la coupe de cheveux au carré brushé, tant brocardée par les humoristes, le réalise. Sa portée est d’autant plus forte qu’il est dédié à sa mère. Comme elle le confiait à Jacques Pessis dans Jours de France : « Depuis son adolescence jusqu’à ce qu’elle nous laisse orphelins, le 20 mars 2016, il ne s’est pratiquement pas passé un jour sans qu’elle écoute de la musique classique.

Cet album, c’est un peu le sien. Tout au long de ce travail, chaque note me faisait penser à elle. J’ai beaucoup pleuré pendant cet enregistrement. Elle me manque et j’ai voulu lui faire ce denier cadeau ». Et c’est avec "Le premier regard d'amour", un texte original écrit par Claude Lemesle et Christophe Andréani, sur le thème d’ouverture du premier Concerto pour piano et orchestre de Tchaikovski, dont le clip a été tourné au château de Prague, qu’elle donne le ton et lance philharmonieusement la promotion de cet opus; une expression toute en douceur que sa mère doit sans nul doute, de là où elle est, continuer à lui témoigner.

"Mes Classiques", de Mireille Mathieu sortie chez Sony Music le 9 novembre 2018 – 17,50 euros



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3452