JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

PARIS: Un grand rassemblement contre les violences homophobes s’est déroulé ce dimanche place de la République

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 21 oct., 2018 22:26:45
GABRIEL MIHAI

Au moins 3000 personnes ont manifesté ce dimanche après-midi place de la République à Paris, à l'appel de SOS homophobie et de l'Inter LGBT qui rassemble une trentaine d'associations pour soutenir les victimes d'agressions homophobes et transphobes.

Le message est clair : "stop aux agressions homophobes et transphobes". Selon les chiffres de SOS homophobie, en un an, les agressions physiques signalées à l'association ont augmenté de 15% (+30% même, sur les hommes homosexuels).

Pour Joël Deumier, président de SOS homophobie, le gouvernement doit mettre en place une campagne nationale de sensibilisation, des affiches, des films publicitaires "pour faire de la pédagogie auprès des Français et leur montrer les effets concrets de l'homophobie c'est-à-dire les insultes, les menaces, les agressions physiques. la discrimination au travail, dans le milieu scolaire, dans les lieux publics."

La manifestation était organisée à l'appel de plusieurs associations, après une série d'agressions homophobes à Paris ces dernières semaines. L'une des dernières en date a eu lieu mardi. Guillaume Mélanie, président d'Urgences Homophobie, une association d'aide aux étrangers LGBT en danger dans leur pays, a été frappé à la sortie d'un restaurant. Présent à la manifestation, l'oeil encore marqué par un coquard, il s'est félicité d'une "libération" de la parole.

Le ministre de la Culture Franck Riester était lui aussi à la manifestation. Il a rendu publique son homosexualité, tout comme le secrétaire d’Etat en charge du numérique, Mounir Mahjoubi, également présent au rassemblement, aux côtés du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Marlène Schiappa a rappelé ce dimanche l’importance de se "mobiliser" avec les associations. "On veut les écouter et travailler ensemble sur la feuille de route de lutte contre les discriminations, pour justement répondre à leurs demandes qui sont très légitimes." a expliqué la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes.

La maire de Paris Anne Hidalgo a appelé mercredi à "un sursaut collectif" et invité les services de la Préfecture de police, du procureur de Paris, de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) ainsi que les associations à une réunion sur le sujet.

À la fin de l'événement, trois personnes ont été interceptées par des agents de police pour avoir insulté les forces de l'ordre,pour certains parce qu'ils avaient le visage couvert.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3489