JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Jérôme Anthony donne le « la »

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 22 déc., 2018 22:13:17
Daphné VICTOR

Bien que sa nature soit celle de la discrétion, est-il besoin encore de présenter Jérôme Anthony ? Ses talents d’animateur multi-casquettes sur M6 (La France a un incroyable talent, ça continue », « Ma mère cuisine mieux que la tienne ») sur W9 (« Génération Top 50 », Destins brisés des stars de la chanson ») et sur 6ter (« Un trésor dans votre maison ») ne sont plus à démontrer. On ne compte plus les émissions dont il a été le chef d’orchestre. Depuis plus de vingt ans, le Lorrain suit sereinement son bonhomme de chemin sans avoir de véritable étiquette et ça lui réussit plutôt bien. Mais saviez-vous que ses tous premiers débuts, c’est en chantant qu’il les a faits ? Dans les années 90, le beau brin a participé au concours « N°1 de demain » organisé dans l’émission « Sacrée soirée » présentée par Jean-Pierre Foucault dont il sortira en étant le candidat le plus récompensé par le public pour avoir remis en jeu son titre pendant dix semaines. Résultat ? Un CD deux titres dont un écrit par Didier Barbelivien (« Quelque part, quelqu’un »). Malheureusement, son expérience musicale s’arrêtera là.

Il en fera toutefois sa spécialité télévisuelle et n’en lâchera pas pour autant le micro, car c’est en tant qu’animateur de programmes de variété qu’il s’imposera dans le petit écran. Son rêve a toujours été de faire de la télévision et de pouvoir en faire longtemps. Il a réussi, bien que son désir de chanter ne l’ait jamais quitté. C’est pourquoi, plus de trente ans après, il tente une nouvelle approche avec « Ma plus belle chanson », un album de reprises de grands titres appartenant au répertoire français. Celui qui maîtrise la chanson tricolore sur les bouts des doigts, revisite sur des airs swing, certains succès. « J’ai eu envie de faire un clin d’œil à cette Télé du samedi soir » avec ces chansons éternelles réorchestrées comme à la grande époque des émissions de variétés » explique-t-il. Et pour cause. Le passionné de la petite lucarne connaît bien son sujet puisqu’il a dédié tout un livre à ces rendez-vous qui ont fait les grandes heures d’une « télévision heureuse » (« L’âge d’or des variétés » aux éditions du Chêne préfacé par Michel Drucker). Ce n’est donc pas un hasard s’il a choisi « Chez Laurette » (Michel Delpech) et « Pour le plaisir » (Herbert Léonard), comme premiers extraits avant la sortie dans les bacs, le 8 janvier prochain, de l’opus de 10 titres. Nous espérons qu’ils seront gage d’un retour gagnant, du moins c’est le vœu que nous formulons pour le chanteur au style « crooner », pour cette nouvelle année.

En écoute sur :

http://bit.ly/Chez-Laurette

http://bit.ly/Pour-le-Plaisir

Album « Ma plus belle chanson » sortie le 8 janvier - En tournée dès à présent dans les casinos du groupe Partouche ainsi que sur la tournée de L'école des Fans.

(c) DR

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3603