JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"Gilets jaunes" : 84.000 manifestants lors de l'acte 10 et le gros travail judiciaire permet de distinguer plus clairement les casseurs

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 20 janv., 2019 16:42:15
Gabriel MIHAI

La mobilisation a atteint un record à Toulouse (10.000 participants), devant Paris (7.000) et Bordeaux (4.000).

84.000 "gilets jaunes" en France ce samedi 19 janvier, a indiqué le ministère de l'Intérieur en fin de journée.

C'est leur dixième semaine de mobilisation. Alors que le président Emmanuel Macron a lancé le Grand débat national cette semaine, les "gilets jaunes ont continué à manifester dans la rue, sur les ronds-points ou les péages... etc.

"Le gros travail judiciaire qui est fait permet de distinguer plus clairement les casseurs des manifestants 'gilets jaunes'. Cela a permis d'écarter d'un certain nombre de cortèges des gens qui venaient pour de très mauvaises raisons, qui venaient pour en découdre, pour casser, pour détruire et violenter", a expliqué samedi 19 janvier sur franceinfo Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie nationale, après la nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes".

Dans la capitale, en attendant le départ du cortège de l'esplanade des Invalides, un premier manifestant a pointé l'écart entre les revendications des Gilets jaunes et les thèmes mis en avant par Emmanuel Macron dans le Grand débat national : «Ça n'a rien à voir», a-t-il estimé. «Pour l'instant, Emmanuel Macron parle avec les maires pour sa campagne électorale des européennes», a affirmé un autre Gilet jaune, ajoutant qu'à ses yeux, le Grand débat national était «une grande mascarade».

L'acte 10 tout juste achevé, certains "gilets jaunes" se tournent déjà vers samedi 26 janvier alors que l'acte 11 est déjà sur les rails. Il faut dire que beaucoup de manifestants ne sont pas convaincus par le grand débat national initié par Emmanuel Macron. "Ce grand débat semble biaisé, il y a un certain nombre de sujets qui semblent interdits et d'autre part, la technique utilisée est une porte ouverte (...) pour détourner le débat", explique Frédéric, manifestant à Paris.






  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3640