JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

La plus grande table du monde fête les 50 ans de Rungis

GASTRONOMIEPosté par IMPACT EUROPEAN 11 mars, 2019 19:21:42
Véronique YANG

Stéphane Layani, président du Marché de Rungis vous invite à célébrer les 50 ans de l'ouverture du Marché International de Rungis.

Pour les 50 ans du MIN de Rungis, de nombreux événements auront lieu dès le 27 novembre 2018, parmi lesquels l'habillage de la Tour de Rungis le 27 février, la plus grande table du monde qui tentera de battre le record de 342 mètres de long et traversera 2 pavillons et réunira près de 2 000 convives le 17 mars, le Prix littéraire de Rungis (oeuvre associant la gastronomie et le marché) le 13 juin et l'emménagement au Grand Palais mi-novembre, le temps d'un week-end mais aussi l'inauguration de nouveaux pavillons.

Le thème de cet anniversaire "Garantir le bonheur dans vos assiettes" met en avant la convivialité de la table et la sécurité alimentaire; il est illustré par un photocall ambulant durant 50 jours avec une équipe qui arpente les pavillons pour photographier les différents opérateurs et une cinquantaine d'interviews des "figures" du site sont réalisées et relayées sur les réseaux sociaux afin de révéler tous ceux qui font Rungis, le plus grand marché de produits frais au monde.

Afin de rendre l'événement plus festif, un kit de décoration a été fourni aux 18 restaurants du site tout comme aux pavillons, péages et à la Tour de la Semmaris.

Le MIN de Rungis est situé à 7 km de la capitale, non loin de l'aéroport d'Orly, de l'autoroute A6 et la RN7, ce qui lui en facilite l'accès. Il s'étend sur 234 Ha, plus que la Principauté de Monaco ou les 2ème et 3ème arrondissements de Paris réunis. A ce jour, il représente 1 200 entreprises, 12 000 salariés, 2,9 millions de tonnes de produits alimentaires frais pour plus de 9,4 milliards d'euros de chiffre d'affaire, soit 0,3% du PIB français, c'est aussi 300 000 références de produits alimentaires frais dans 5 secteurs d'activité (horticulture, fruits et légumes, produits carnés, produits laitiers, traiteurs et alimentation générale, produits de la mer et d'eau douce). Sa fréquentation annuelle est de l'ordre de 6,7 millions de passages au péage, l'équivalent de la fréquentation de la Tour Eiffel; il nourrit 18 millions de Français dont 65% en région parisienne et 25% du reste du pays et 10% à l'export.

Depuis 2015, de nouvelles tendances ont été incorporées au MIN: le Bio avec la construction de la plus grande halle Bio d'Europe sur 5 600 m², les circuits courts et produits locaux et la mise en ligne du site de e-commerce RungisMarket.com, premier site d'e-commerce alimentaire de produits frais en direct de Rungis, accessible 7j/7 et 24h/24. Avec la récupération des déchets et son centre de tri pour produits recyclables, le marché de Rungis s'inscrit dans le cadre d'une politique sociale et solidaire grâce à son usine de recyclage, d'incinération, son pavillon bio et le Potager de Marianne, issu du réseau national ANDES (Association Nationale de Développement des Epiceries Solidaires); le Potager collecte auprès des grossistes les fruits et légumes invendus et encore bons à manger puis les redistribuent aux épiceries solidaires d'IdF , aux associations ou banques alimentaires pour les donner ou revendre à très petit prix aux plus démunis.

Le Plan d'investissement Rungis 2025 qui déploie 510 millions d'euros jusqu'à 2025, a été prolongé jusqu'à fin 2049 afin de faire rayonner ce modèle d'excellence à la française et à l'international, chaque année 30 à 40 millions d'euros sont consacrés à la rénovation et construction de nouveaux bâtiments.

Le MIN de Rungis a pour ancêtres les "Halles " de Paris situées jusqu'en 1969 dans le premier arrondissement de la capitale sur l'emplacement (Lieu-dit des "Champeaux") des 2 premiers bâtiments en bois qui accueillaient sous Louis Philippe les activités marchandes non alimentaires. Le marché hebdomadaire devient quotidien et alimentaire sous les règnes de François 1er, Henri II et Henri III et Napoléon 1er souhaite en faire un lieu structuré central de Paris; le projet de Baltard à charpentes métalliques, sous l'égide du Baron Haussmann voit le jour de 1853 à 1870. On découvre 10 pavillons séparés par des verrières selon leur spécialité (3 pour la viande et le 9 pour le poisson) En 1959, Michel Debré décide de transférer les Halles en dehors de Paris pour des raisons de taille et de salubrité, le site de Rungis est choisi et les travaux commencent en 1964. Il faudra attendre 1969 pour que le "chantier du siècle (2 000 ouvriers pour bâtir 9 pavillons de fruits et légumes, 4 de produits laitiers, 1 de marée, 1 de fleurs coupées et 1 centre administratif) soit terminé. Le "Déménagement du siècle" (1 000 entreprises de gros transportées par 1 500 camions dont 400 de déménagement; 20 000 personnes; 10 000 m² de matériel et 5 000 tonnes de marchandises) a débuté le 28 février et l'inauguration du Marché de Rungis s'est faite comme prévu le 3 mars 1969; en 1973, les produits carnés ont quitté les abattoirs de la Vilette pour rejoindre définitivement Rungis.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3755