JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Plaque commémorative et concert d'hommage pour les 95 ans de Charles Aznavour

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 22 mai, 2019 14:15:32
Véronique YANG


Une plaque commémorative a été dévoilée mardi 21 mai au 36 rue Monsieur le Prince (75006), lieu où vécu Charles Aznavour lorsqu'il était enfant.

La famille de l'artiste dont ses enfants, Katia, Mischa, Nicolas et sa femme Kristina ainsi que sa soeur Aida étaient rassemblés autour de la Maire de Paris, Anne Hidalgo et de ses adjoints présents dont Christophe Girard en charge de la culture, Patrick Klugman aux relations internationales et la francophonie, Frédéric Hocquart en charge de la nuit et de l'économie et la diversité culturelle; du Maire du 6ème arrondissement, Jean-Pierre Lecoq; de l'ambassadrice d'Arménie, S.E. Madame Hasmik Tolmajian; de l’ambassadeur à l’Unesco Christian Ter Stepanian; des co-présidents du CCAF, Ara Toranian et Mourad Papazian ainsi que de nombreux amis tels son pianiste Erik Berchot, Michel Drucker, ému aux larmes, Dany Brillant, Grand Corps Malade, les artistes Jacky Nercessian et Serge Avédikian..

Le premier à prendre la parole fut la Maire du 6ème qui a cité les paroles du titre "Autobiographie" pour décrire les premiers pas dans la vie de Charles Aznavour: "J’ai ouvert les yeux sur un meublé triste Rue Monsieur Le Prince au Quartier Latin Dans un milieu de chanteurs et d’artistes Qu’avaient un passé, pas de lendemain Des gens merveilleux un peu fantaisistes Qui parlaient le russe et puis l’arménien".Ce même titre fut repris à la fin".

Le pianiste Erik Berchot s'est ensuite exprimé, faisant revivre ses souvenirs avec le chanteur tout en soulignant son exigence du détail dans la vie et le travail et rappelant qu'il n'avait jamais oublié son pays et ses origines.

Ce fut ensuite l'intervention de Nicolas Aznavour, fils cadet du défunt interprète de "La Bohème" mais aussi CEO de la fondation" Aznavour pour l'Arménie" créée par son père au lendemain du tremblement de terre qui a frappé le nord de l’Arménie le 7 décembre 1988, tuant des dizaines de milliers de personnes et laissant des centaines de milliers de sans-abris. Grâce à ses actions humanitaires,plusieurs programmes de charité (éducatifs, sociaux et culturels) ont été implantés en Arménie depuis 30 ans.

Avant de dévoiler la plaque, Anne Hidalgo a prononcé un discours dans lequel elle a relaté avec émotion la vie de"ce poète, ce génie", ajoutant que Paris lui "devait tous les honneurs... et qu'il état une invitation à croire en ses rêves si on s’en donne les moyens "....

Le soir à 17h, sur le parvis de l'Hôtel de Ville, un hommage musical international organisé de 17h à 21h par la Fondation Aznavour a été rendu à Charles Aznavour qui aurait eu 95 ans le 22 mai. En première partie, un piano a joué 6 morceaux d'Aznavour: "Je m'voyais déjà; "les Comédiens"; "la Bohème"; "Emmenez-moi"; "La Mamma"; "Mes Emmerdes". La chorale des agents de l'Hôtel de Ville a ensuite chanté "Emmenez-moi" et "La Bohème". En dernière partie, un hommage musical a été rendu par 4 artistes: le pianiste et fidèle compagnon Erik Berchot, Joana Mendil, André Manoukian et Essai Altounian.

Cette inauguration a marqué le lancement d'une longue campagne dédiée à la préservation de l'héritage culturel et humanitaire dans le monde entier.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3894