JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Tumpek Landep, la fête du métal en Indonésie

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 07 juin, 2019 21:50:19
Véronique YANG

L'Indonésie est un pays qui réunit de nombreuses croyances et fêtes traditionnelles quelque soient les circonstances (mariages, enterrements, crémations, cérémonie religieuses...), Bali possédant pus de 20 000 temples.

Les Balinais utilisent 2 calendriers traditionnels: le principal, le "Pawukon" qui règle la vie de tous les jours en superposant divers cycles sur une période de 210 jours, et le "Saka" hérité du système indien qui débute chaque mois après la nouvelle lune par de grandes cérémonies. Il n'y a pas un jour à Bali où l'on ne célèbre quelque-chose. A cette occasion, les habitants revêtent leurs plus beaux habits pour témoigner de leur attachement aux dieux pour leur rendre hommage par des offrandes et des prières.

-Tous les 210 jours, soit une année du calendrier Pawukon, le village se réunit pour commémorer la fondation du temple (l'Odalan).

-Le "Galungan" célèbre la création de l'univers également tous les 210 jours, les balinais pensant que les dieux et les ancêtres descendent vers les temples. Le "Kaningan", point culminent des cérémonies se fête 10 jours après. En 2019, le "Galungan" tombe le 24 juillet et le "Kuningan les 5 janvier et 3 août.

-Le Saraswati, fête dédiée à la déesse de la connaissance, rend hommages aux livres par des aspersions d'eau sacrée. En 2019, Saraswati a lieu les 11 mai et 5 décembre.

-Pagerwesi est le jour consacré au renforcement spirituel, appelé Portail de fer, les prières et les offrandes sont dirigées pour sauver l'humanité. En 2019, Pagerwesi a lieu : les 15 mai et 11 décembre.

-Tous les 35 jours, les balinais font des offrandes à des biens précieux comme les objets en fer (Tumpek Landep), les animaux (Tumpek Kandang), les ombres (Tupek Wayang), les arbres (Tumpek Uduh) ou encore les instruments de musique, masques et autres objets utilisés lors des cérémonies (Tumpek Krulut). En 2019, Tumpek Landep a lieu : les 25 mai et 21 décembre; Tumpek Kandang : les 16 mars et 12 octobre; Tumpek Wayang: les 20 avril et 16 novembre; Tumpek Uduh: le 29 juin et Tumpek Krulut: les 9 février et 7 septembre.

-Quelques jours avant Nyepi ou Jour du silence, nouvel an du calendrier "saka", on célèbre Melasti dans toute l'île. C'est la grande purification, les balinais convergent vers la mer pour s'y purifier. La veille de Nyepi, tous les principaux carrefours reçoivent de grandes offrandes supposées exorciser les esprits malins. Le soir, de grandes processions déambulent dans les rues en exhibant les ogoh-ogog, sortes de monstres en papier. Le jour de Nyepi, personne n'a le droit de sortir dans la rue ou d'allumer de lumière.En 2019, Melasti était le 4 mars et Nyepi qui célèbre l'année 1941 du calendrier saka le 7 mars.

Durant toute sa vie, le balinais sera soumis à de nombreuses cérémonies. Cela commence à la naissance, le nouveau né considéré comme la réincarnation d'un ancêtre ne doit pas toucher le sol avant son 42ème jour. A son premier anniversaire c'est à dire 210 jours, une cérémonie marque son entrée dans la vie. Lorsqu'il entre dans l'âge adulte, à la puberté, on lui lime les dents de devant pour lui retirer le côté animal; mais c'est le mariage qui est la cérémonie la plus importante car il représente un sacrifice aux esprits inférieurs afin de purifier l'acte sexuel. La crémation, quant à elle, permet à l'âme de se réincarner en libérant l'âme et détruisant l'enveloppe charnelle qui l'emprisonne. C'est la cérémonie la plus importante dans le cycle de vie.

D'autres événements ont lieu à Bali comme le Festival des Arts de Bali (danse, musique , théâtre et procession d'ouverture) à Denpasar tous les ans (en 2019 du 16 juin au 14 juillet 2019), le Festival des cerfs-volants dont certains atteignent les 5 mètres d'envergure, tous les ans à Nusa-Dua en juillet-août avec des participants du monde entier et la fête de l'indépendance de l'Indonésie le 17 août où défilent de nombreux écoliers.

Mais la fête la plus originale est Tumpek (proche en haut balinais) Landep ( tranchant). Elle a lieu tous les 210 jours selon le calendrier Pawukon, le samedi de sa deuxième semaine, Landep. Egalement appelé Saniscara Keliwon Tegeh,il rend hommage à Sang Hyang Pasupati, dieu de l'héritage. Ce jour là, cette le 25 mai cette année, des offrandes sont faites au temple Pura Taman Pancaka Tirta à Bali pour des objets en métal tels que des ustensiles de cuisine, du matériel de jardinage, les voitures, les scooters ou des ordinateurs... C'est aussi un jour de prières adressées par les villageois rassemblés au temple dès le matin afin de recevoir les bénédictions. La plupart des Balinais croient sincèrement que ces cérémonies et ces bénédictions leur apporteront de la chance et leur permettront de rester en sécurité dans la circulation.

Pour comprendre la traduction de Tumpek Landep (proche du net), il faut remonter aux débuts de l'hindouisme balinais, le kéris (poignard) était utilisé lors des batailles mais aussi l'un des rares objets en métal. Beaucoup de kéris spéciaux étaient considérés comme un objet spirituel sacré doté d'un pouvoir magique car la pointe de la lame du kéris est tranchante. En fait, le keris est un symbole , une métaphore qui vous dit d’être aussi «vif» que possible dans la pensée.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3916