JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Photos et films de Yann Arthus-Bertrand à l'Arche de La Défense. Rétrospective de 50 ans d'engagement.

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 07 sept., 2019 18:29:37
Gérard CROSSAY

"Legacy. L'héritage que nous laissons à nos enfants", tel est le titre de l'exposition consacrée à Yann Arthus-Bertrand dans le site grandiose du Toit de la Grande Arche. 50 années d'une vie de photographe-réalisateur engagé. La première rétrospective de son oeuvre.


Des lions, des portraits, des paysages habités, la Terre vue du ciel ... 250 photos grand format sont présentées dans les 1200 m2 de ce vaste espace entre ciel et Terre.
Le jeune Yann, en échec scolaire et en rupture avec sa famille, s'intéresse d'abord au cinéma. Balayeur de plateau, assistant-réalisateur, acteur ... un peu voyou.


A 20 ans, il devient directeur d'un parc animalier, passe sa licence de pilote d'avion, élève lui-même des lionceaux au biberon, rêve de l'Afrique ... pour voir des lions en liberté.
Première prise de conscience environnementale.


A 33 ans, il part au Kenya, construit lui-même sa maison dans le Masai-Mara et, avec sa compagne, rédige une thèse sur le comportement des lions, mémoire illustré de photos.
Ainsi naît son amour pour la photo.
Guide de safari-photo, pilote de montgolfière, il prend de l'altitude ... pour photographier les lions du ciel.


Les lions, "mes professeurs de photographie", confie-t-il.
Et c'est la publication de "Lions", son premier livre.
Il a 37 ans, c'est l'âge d'or de la presse, il collabore à Geo, Paris Match, Figaro Magazine, National Geographic, Photo, Lui.
En 1981, il réussit à obtenir de François Mitterrand l'autorisation de survoler la capitale et réalise "Paris vu du Ciel".
Il suit le rallye Paris-Dakar et les tournois de Roland-Garros tout en rassemblant ses photos dans des livres.


Au Salon de l'Agriculture, il installe un studio. Il s'intéresse à la relation entre l'homme et l'animal. Paraissent "Bestiaux, "Chevaux", "Les chiens".
En 1989, pour célébrer les 100 ans de la photographie, avec Jean-François Leroy, futur directeur de Visa pour l'Image, il réalise le livre "3 jours en France", recueil d'images de 118 grands photographes.
En 1991, il crée "Altitude", la 1ère agence de photo aérienne au monde, et, un an plus tard, à l'occasion du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, il décide de lancer un gigantesque projet : "réaliser un état de la Planète et de ses habitants à l'aube de l'an 2000".
C'est "La Terre vue du Ciel".


70 pays survolés, toujours un détail humain dans le paysage, donnant un sens et une échelle à l'image.
Tous les musées refusent ses photos. Il parvient cependant à les exposer sur les grilles du Sénat.
Immense succès ! L'exposition touche 200 millions de personnes dans le monde entier ! Un livre paraît aux Editions de La Martinière.


Pour les 40 ans de l'Express, il photographie les Français ... de tous âges, tous métiers, toutes situations ... un boucher, un SDF, un routier, un Gilet Jaune ... les Français tels qu'ils sont.
De plus en plus engagé, notre "écolographe-photologiste" se tourne résolument vers le cinéma qui, à la différence de la photo, restitue la parole.


Inspiré par le film d'Al Gore,"Une vérité qui dérange", sur les effets dévastateurs du réchauffement climatique, il anime "Vu du ciel", une série documentaire sur France 2, puis réalise "Home", produit par Luc Besson, projeté gratuitement en 2009 à la télévision, sur Internet, au cinéma et sur le Champ-de-Mars devant 50.000 spectateurs. Au final, le film sera vu par 600 millions de personnes dans plus de 100 pays.


S'ensuivront "La soif du Monde", "Planète Océan", "Terra", "Human".
Human ! Pendant deux ans, 2 020 personnes interviewées par son équipe dans 60 pays, six heures d'enregistrement, les visages filmés en plan serré. Chacun dévoile son histoire, ses pensées, chacun dans sa langue. Témoignages authentiques, respectueux, émouvants, entre rires et larmes,
Et "Woman" en 2019. Tous films projetés projetés à la suite dans la salle de cinéma à la suite de l'exposition.


Yann Arthus-Bertrand est le créateur de la Fondation Good Planet, ouverte au public en 2017 dans le Bois de Boulogne, lieu culturel et pédagogique qui aborde de façon ludique l'écologie et la sauvegarde de la Planète. On y trouve expositions thématiques, projections de films, rencontres-conférences, concerts ... et même un potager et un sentier nature.


Exposition LEGACY, Grande Arche de La Défense, 92-Puteaux, jusqu'au 1er décembre 2019.
Toutes les photos de l'exposition seront vendues aux enchères au profit de la Fondation Good Planet.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3988