JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Festival de danse Lelong et Barong

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 05 juin, 2019 16:17:35
Véronique YANG

La religion, la mythologie et les coutumes font partie de la culture de l'Indonésie, musique et danses en sont les caractéristiques donnant lieu à de nombreux festivals.

L’ile de Bali est l'image parfaite de cette culture montrant la joie de vivre au quotidien, chantant et dansant après une journée de travail. De tradition joués par des hommes, les "gamelans", orchestres de percussions, gong ou métallophones sont présents dans les villes et villages et racontent des récits historiques ou mythologiques. Ils accompagnent les danses balinaises réalisées par des femmes et des hommes vêtus de costumes resplendissants représentant des personnages ou des animaux.

Parmi les danses les plus connues, on retrouve le barong, le ketchak, le topeng, ou encore le lelong, toutes aussi différentes les unes des autres. Ces spectacles s'approchent d'avantage du théâtre que de la danse, ils utilisent des gestes solennels et expriment les attitudes par les mouvements des poignets, genoux, bras ou tête, tout en gardant toujours les lèvres fermées.

Le Lelong, alliant grâce et féminité, est la danse la plus traditionnelle, initialement réservée aux Palais (puri) en présence des princes. Le plus connu d'entre eux est le "Lelong Kraton" ou Lelong de palais . Accompagnées par la musique d'un gamelan, les jeunes filles portent des costumes dorés et des coiffes garnies de fleurs, elles s'accompagnent parfois d'éventails et effectuent des gestes précis utilisant les mouvements du visage, des mains et des doigts. Devenir danseuse de Lelong est le rêve de toutes les petites filles balinaises de 5 ans afin de représenter leur village (desa) pendant environ 10 ans puisqu'elles arrêtent de danser à l'âge de 14 ans.

Le spectacle commence avec l'arrivée de la suivante de la cour (condong) qui remet 2 éventails aux lelong jumelles, personnages de sang royal, qui dansent en miroir.

A la base du Lelong, un conte qui se déroule dans la Java du 12 siècle. Le roi de Lasem rencontre une demoiselle Rangkesari qui s'est perdue dans la forêt. Il la ramène chez lui et l'enferme dans une demeure en pierre. Le frère de Rangkesari, le prince de Daha, apprend que sa sœur est en captivité et menace Lasem de guerre si elle n'est pas libérée. Rangkesari supplie son ravisseur de la libérer pour éviter la guerre. Mais le roi préfère se battre. En route pour la bataille, il rencontre un oiseau de mauvais augure qui lui prédit sa mort. Le roi est tué dans le combat qui s'ensuit.

Le Barong (littéralement "géant") est une danse théâtrale qui se déroule en plusieurs actes, mettant en scène une créature mythologique balinaise ressemblant à un lion, le Banaspati rajah (seigneur de la forêt), chef des forces du bien et ennemi de Rangda, la reine démon, chef d'une armée de sorcières. Le Barong représente la lutte éternelle du bien et du mal et doit être joué en présence d'un prêtre qui bénit les masques des danseurs vue la dimension surnaturelle du conte. Il s'agit de l'histoire d'une reine de Bali condamnée pour magie noire qui demande l’aide de Barong pour l’aider à vaincre les esprits du mal qu’elle avait emprisonnés dans la jungle.
On ne connait pas exactement l'origine du Barong mais il semblerait qu'il soit né du culte animiste des animaux protecteurs longtemps avant le début de l'hindouisme sur l'île.

Chaque région de Bali a son barong modelé à partir d'une inspiration différente. On peut citer :

  • Le Barong Ket : le Barong-lion, le plus commun, surtout utilisé dans le kabupaten de Gianyar.
  • Le Barong Landung : un Barong géant dont la forme rappelle les marionnettes ondel ondel des Betawi.
  • Le Barong Celeng : le Baron-sanglier.
  • Le Barong Macan : le Barong-tigre.
  • Le Barong Naga : le Barong-dragon.

Ubud est une ville au centre de Bali, célèbre pour ses représentations de Barong, une des principales attractions de l’île. Elle se fait à l’intérieur d’une enceinte avec des gradins pour les spectateurs, les musiciens et leurs instruments traditionnels, les gamelans sont sur les 2 côtés.

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3914

La prochaine journée mondiale de l'environnement aura lieu le 5 juin

SOCIÉTÉPosté par IMPACT EUROPEAN 04 juin, 2019 21:55:59
Véronique YANG

La Journée mondiale de l'environnement aura lieu en Chine le 5 juin prochain selon le chef de la délégation chinoise aux Nations Unies et la directrice exécutive par intérim d'ONU-Environnement.

Le thème de cette année est "La pollution de l'air". En effet, chaque année, 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes de la pollution atmosphérique dont 4 millions en Asie-Pacifique. Il nous invite à réfléchir à la manière dont nous pouvons changer notre quotidien afin de réduire la pollution atmosphérique que nous produisons et respirons et de contrecarrer sa contribution au réchauffement de la planète et ses effets sur notre santé.

L'Organisation des Nations Unies a créé la Journée Mondiale de l'Environnement en 1972, à l'occasion de l'ouverture de la Conférence des Nations unies sur l'environnement de Stockholm. Chaque année, elle est célébrée le 5 juin dans une ville différente et met en avant un enjeu spécifique important différent concernant l'environnement .

A cette occasion, une exposition internationale est organisée durant la semaine correspondante. Oeuvrer pour le bien-être de la Terre est au coeur de cette initiative locale, nationale ou internationale, individuelle ou collective, qui met en évidence les défis environnementaux auxquels le pays hôte doit faire face et remédier.

Durant les 5 dernières années, les pays hôtes choisis ont eu des thèmes et des slogans très différents mais tous basés sur la pollution, la biodiversité ou la planète:

  • 2019 - Le thème de l'année à Hangzhou, en Chine est la sensibilisation à la pollution de l'air. Le pays a été pour la 3ème fois l'hôte de l'événement après les éditions de 1993 à Pékin avec le thème " La pauvreté et l’environnement - Briser le cercle vicieux" et de 2002 à Shenzhen avec le thème "Donnons une chance à la planète".
  • 2018 - " Combattons la pollution plastique! " en Inde. ce fut aussi le cas en 2011 à New Delhi avec le thème "Forêts: la nature à votre service".
  • 2017 - "Rapprocher les gens de la Nature " au Canada.
  • 2016 - "Tolérance zéro à l'égard du commerce illicite d’espèces sauvages en Angola.
  • 2015 - "Sept milliards de rêve. Une seule planète, consommons avec modération" en Italie. En 2001, le pays partagea l'événement à Turin avec La Havane à Cuba sur le thème "Connectez-vous à la cyber-toile de la vie".

D'autres pays ont été 2 fois hôte, le Brésil à Rio de Janeiro en 1992 avec le thème "Une seule terre; soigner et partager"et en 2012 avec le thème "Economie verte:En faites-vous partie?". L'autre pays hôte dans le même cas était le Mexique à Mexico en 1990 avec le thème "Les enfants et l'environnement" et en 2009 avec le thème "Votre planète a besoin de vous. Unissons- nous contre le changement climatique".

La Chine est le 1er pays émetteur de gaz à effet de serre, devant les États-Unis. Ces deux pays représentaient 43 % du total des émissions de CO2 liées à l'énergie en 2016. A ce jour, à l'aube de la Journée mondiale de l'environnement, des célébrations vont avoir lieu dans le Sud-Est de la Chine à Hangzhou (Zhejiang) suite à la publication d'un rapport de synthèse effectué sur le contrôle de la pollution atmosphérique effectué depuis les 20 dernières années à Pékin.

Un plan d'action dont les résultats ont été très encourageants, a été élaboré en 2013 afin de réduire de 30% les émissions des industries hautement polluantes à l'horizon 2017. Toutefois, malgré les strictes mesures prises comme la fermeture d'usines, la lutte contre la pollution entraîne une augmentation de la concentration d'ozone dans l'air particulièrement autour des grandes villes selon les données fournies par un réseau de 1 000 stations de contrôle de l'air. De ce fait, il en découle des troubles respiratoires chez les humains et des dérèglements de l'environnement.

Une réduction des concentrations de particules fines (PM 2,5, soit d'un diamètre inférieur à 2,5 micromètres) de près de 40% démontre le bon résultat de l'application du plan . Néanmoins, malgré leur effet négatif sur la santé, elles agissent comme des "éponges", capables d'absorber les radicaux hydroperoxyle, des composés jouant un rôle clé dans la production d'ozone.

La pollution de l'air est liée à 5 causes:

-L'agriculture ( le bétail produit du méthane et de l'ammoniac; environ 24% de tous les gaz à effet de serre émis dans le monde proviennent de l'agriculture, de la déforestation et d'autres utilisations du sol).

-Les activités domestiques (utilisation des produits phytosanitaires, des peintures, des produits ménagers, en cuisinant car la principale source de pollution atmosphérique domestique est la combustion à l'intérieur de combustibles fossiles, de bois et d'autres combustibles à base de biomasse pour cuisiner, chauffer et éclairer les maisons, ce qui provoque environ 3,8 millions de décès prématurés chaque année en grande majorité dans les pays en développement)

-Les installations industrielles (centrales électriques au charbon, générateurs diesel, utilisation de solvants dans les industries chimique et minière; aujourd'hui 82 pays sur 193 encouragent les investissements dans la production d’énergie renouvelable, la production plus propre, l’efficacité énergétique et le contrôle de la pollution);

-Les transports (la proportion des émissions de dioxyde de carbone liées aux transports est supérieure à 25%, ce qui génère près de 400 000 décès prématurés dont la moitié est due à la pollution de l’air et aux émissions de diesel, tandis que les personnes vivant à proximité des principales artères de la circulation ont 12% plus de risques de souffrir de démence. La qualité de l'air dans les zones urbaines pourra s'améliorer en réduisant jusqu'à 90% au moins les émissions des voitures en suivant les politiques et les normes qui exigent l’utilisation de carburants plus propres.

-Les déchets (40% sont brûlés à ciel ouvert dans 166 pays sur 193. L'utilisation de l'économie solidaire et circulaire grâce au tri sélectif et l’élimination des déchets solides réduit la quantité de déchets brûlés ou enfouis, tout comme la transformation des déchets organiques en compost ou bioénergie qui améliore la fertilité du sol et constitue une source d’énergie alternative. La réduction d'environ un tiers de tous les aliments perdus ou gaspillés permettra l'amélioration de la qualité de l’air).

-Les éruptions volcaniques, les tempêtes de sable et de poussière en font aussi partie.

La Chine a réussi son challenge concernant la réduction d'émission de particules fines puisqu'elle a accompli en 4 ans à réaliser ce que les Etats-Unis ont mis 30 ans à réaliser. Une réduction des émissions de composés organiques volatils et d'oxydes d'azote (résultats de la combustion de énergies fossiles) est désormais nécessaire pour lutter contre cette surproduction d'ozone, au risque de voir ses concentrations atteindre des seuils particulièrement dangereux.

La pollution atmosphérique est une préoccupation mondiale urgente; en effet, dans le monde 9 personnes sur 10 sont exposées à des niveaux de polluants atmosphériques supérieurs aux niveaux de sécurité de l'OMS, c'est pourquoi face à cette crise qui demande des actions rapides et radicales, la Chine a décidé d'aider le monde à agir plus efficacement en dirigeant la campagne liée à la protection du climat. Le pays possède la moitié des véhicules électriques de la planète et 99% des bus électriques. Elle montre aussi l'exemple dans le secteur, toujours en hausse dans le pays, des énergies vertes.

Pour la Journée Mondiale de l'Environnement, le secrétaire de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré:"Il est donc temps de passer à l’action. Mon message aux gouvernements est clair : taxez la pollution, cessez de subventionner les combustibles fossiles et arrêtez de construire de nouvelles centrales à charbon. Il nous faut passer à une économie verte".

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3913

« Une étape dans la vie », le chemin de la lumière retrouvée

SOCIÉTÉPosté par IMPACT EUROPEAN 04 juin, 2019 20:22:20
Daphné VICTOR

Hier, aujourd’hui ou demain, nous, l’un de nos proches, de nos collègues ou l’un de nos amis peut avoir été, est, ou sera touché par la maladie, un décès, le chômage, un burn-out. Solliciter soutien moral et réconfort bienveillant pour surmonter cette épreuve n’est pas une évidence en soi. « Une étape dans la vie » l’a bien compris. C’est là toute l’action de l’association. Elle œuvre pour apporter de l’aide à celles et ceux qui sont touchés de loin comme de près par ces souffrances, afin qu’ils ne soient pas seuls et qu’ils abordent mieux leur vie. Céline Foster, directrice d’« Une étape dans la vie » en témoigne : « Nous sommes tous conscients de la nécessité vitale, dans ces moments-là, de se réapproprier son corps, sa famille, son travail…Beaucoup d’entre nous sont même momentanément égarés, perdus, impuissants face aux défis de ce monde si rapide et consommateur. « Une étape dans la vie » souhaite apporter des solutions concrètes collectives et individuelles, des perspectives inédites pour se ressourcer, s’inspirer, se réparer et redevenir acteur de sa vie. De quelle façon ? Par des accompagnements personnalisés, des soins, différents activités réparatrices pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête (Chant, danse, théâtre, peinture et dessin, relooking, yoga, sculpture, photographie, et des événements (défilé de mode, soins, karting, tournée du chef étoilé, Baptêmes en voiture de sport, octobre rose, rallye des gazelles en mars 2020...).

Pour que les actions menées trouvent de l’écho, l’association a décidé d’organiser tous les ans un événement au profit d’une action spécifique. Le coup d’envoi a eu lieu le 3 juin dernier au Cercle National des Armées (Paris VIIIème). Pour cette première édition, la soirée animée par Dr Thierry Aboudaram, a mis à l’honneur le travail de trois artistes de talent la plasticienne Marianne Guillerand, le photographe et peintre Régis d’Audeville, la spécialiste de portraits et de scènes de films à l’acrylique et aux couteaux Valérie Durand) lors d’une vente d’œuvres d’art ; les bénéfices étant destiné au financement de perruques pour les patients dans les hôpitaux, sous chimiothérapie, qui ont perdu leurs cheveux après notamment un choc émotionnel et non éligibles aux nouvelles mesures gouvernementales (Compensation de la part non remboursée par la Sécurité Sociale partielle ou totale).

Les épreuves, aussi difficiles et douloureuses soient-elles, se traversent. Elles sont une étape qu’il faut surmonter parce que la vie est plus forte, parce qu’elle est belle et malgré tout, parce qu’elle doit continuer ici et maintenant.

« Une étape dans la vie », association déclarée régie par la loi du 1er juillet 1901 – 4, place Silly – 92210 Saint CloudCécile Foster - Présidente de l'association, ancien cadre de santé, directrice de soin, chef d'entreprises

Docteur Thierry Aboudaram - Parrain de l'association- Ancien interne et ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris, practicien attaché à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, chirurgien qualifié en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3912

L'Indonésie, le pays aux 13 466 îles

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 04 juin, 2019 03:21:16
Véronique YANG



La république d'Indonésie est le plus grand archipel du monde avec 13 466 îles dont des milliers volcaniques et 922 habitées.

Avec une population estimée à 265 millions de personnes, il est le 4ème pays le plus peuplé au monde regroupant des centaines d'ethnies avec leurs propres cultures, langues et religions dont la principale est l'Islam, ce qui met ce pays au premier rang des états musulmans pour le nombre de croyants. La lus grande île mais aussi la plus peuplée est Java qui abrite la capitale, Jakarta mais aussi Yogyakarta, connue par ses marionnettes et son festival musical de gamelan. L'indonésien, une forme de malais, a été choisi comme langue du pays.

S'il est connu pour ses magnifiques paysages et sites touristiques et ses temples comme Borobudur et Prambanan, deux sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco situés sur l'île de Java , ses volcans comme le Kawah Ijen à Java, son cratère vert, son lac acide et ses flammes bleues, le pays rengorge d'une grande biodiversité avec les dragons de Komodo, les orangs-outans, les tigres et les éléphants, malheureusement en voie de disparition. De plus, on ne compte pas les festivals de musique et de danse dont Lelong et Barong. Le "Lelong Keraton" est une danse classique qui s'inspire d'une idylle du 18ème siècle. Le "Barong" est une créature magique, mi chien, mi lion, gentille, espiègle, qui aime s'amuser avec des singes. C'est l'image du Bien. Deux danseurs animent ce personnage extrêmement populaire.

Située en Asie du Sud-Est, l'Indonésie a été une région d'échanges entre l'Inde et la Chine dans les premiers siècles avant J.C.. A partir du 7ème siècle, les échanges se déplacent vers Sumatra puis Java grâce à la riziculture. C'est à cette époque que sont construits les grands monuments. Le détroit de Malacca devient un carrefour maritime majeur suite au déclin de la "Route de la Soie". La route des épices s'ouvre au 17è siécle pour les européens,portugais et néerlandais. A près l'exploitation de l'Ile de Java au 19è siècle, le mouvement national naît le siècle suivant. Le 17 août 1945, Soekarno et Mohammad Hatta proclament l'indépendance de l'Indonésie néerlandaises après l'occupation japonaise des Indes néerlandaises entre 1942 et la date de l'indépendance. Néanmoins, elle ne sera pleinement reconnue internationalement qu'en décembre 1949; Les années 1950 sont marquées par de nombreux mouvements séparatistes. À la suite des événements de 1965-66, le général Soeharto prend le pouvoir. Il démissionne en 1998, ce qui permet au pays d'entamer le début d'un processus de démocratisation.

En Indonésie, on compte de nombreux jours fériés dus à la diversité religieuse (musulmane, hindouiste, bouddhiste ou chrétienne), culturelle et au respect des coutumes. Pour tous, la "Fête de l'Indépendance" a lieu le 17 août, marquée par des cérémonies officielles et des fêtes populaires.

Les différentes fêtes religieuses sont célébrées par chacune des communautés concernées. Le pays étant majoritairement musulman, le ramadan est suivi dans pratiquement tout le pays . Les dates les plus importantes correspondent à la fin du ramadan (Idul Fitri), la fête du sacrifice (Idul Adha), le nouvel an musulman (Muharram)et la naissance de Mahomet ( Maulud).

Les autres communautés ont l'occasion de se réjouir lors de grandes célébrations telles le nouvel an chinois (Imlek)pour les chinois, le jour du silence (Nyepi) chez les hindous, le jour de l'éveil de Bouddha (Waisak) et le jour de sa naissance( Waicak) chez les bouddhistes, Noel, l'Ascension et Pâques chez les chrétiens ou encore "La fête du Métal", jour spécial pour les Balinais qui célébrent Tumpek Landep en hommage à Sang Hyang Pasupati Dieu d`héritage. Cette fête se déroule tous les 210 jours du calendrier balinais et est toujours un samedi. Elle célèbre de nos jours, tout ce qui est fait à partir de métal dont les voitures.

Sur l'Ile de Java, le Ballet du Ramayana, la célèbre épopée hindouiste se déroule en été à Prambanan , tandis que le 7 octobre, l'anniversaire de Yogykarta est l'occasion de découvrir le patrimoine culturel grâce à des visites, des expositions, des spectacles, etc.

A Bornéo, le festival Erau sur l'île de Kalimantan a lieu le 24 septembre où se déroulent des joutes de sports traditionnels et un défilé où un dragon géant est jeté dans la rivière.

A Bali, le Kuta Karnival, festival de sports de glisse (surf, funboard, skate, kitesurf, cerf-volant…), de danses et concerts traditionnels se tient à Kuta. C'est aussi l'occasion de découvrir les spécialités locales. Le mois de mars est un mois de réjouissances à Bali puisque de nombreuses fêtes s'y déroulent comme :

-Galungan, grande fête populaire célébrée en famille tous les 210 jours pour la création du monde et la victoire de Dharma sur Adharma. Après 10 jours on célèbre le Kuningan, une continuité de la fête de Galungan.

-Le yoga et la musique spirituelles sont à l'honneur dans un cadre zen du Bali Spirit Festival au Purnati Center for the Arts de Batuan, situé à 10 minutes d'Ubud.

-Le Ngembak Geni, une continuité des festivités du Nyepi, nouvel an Balinais ou jour du silence. Après cette période pendant laquelle ils ont tenté d'éloigner le mauvais esprit sans télé ni autre bruit, les familles se réunissent autour d'un grand festin organisé autour de spécialités gastronomiques traditionnelles.

-Le Festival de Jazz de Jakarta dure 3 jours au mois de mars pendant lesquels ont lieux des concerts avec des chanteurs nationaux et internationaux dans des clubs, des centres commerciaux, des centres culturels et des bar..

La célébration de la naissance de Bouddha (Waicak) se fête en avril-mai. et le Festival des Arts de Bali dure tout le mois de juin, il se tient à Denpasar et débute par une grande cérémonie réunissant lors d'une parade, 300 danseurs vêtus d'habits traditionnels. On y assiste à des expositions, des animations musicales, des spectacles de musique, des ballets, des représentations de théâtre, des défilés de costumes traditionnels, etc. D'autres fêtes ont lieu de septembre à décembre.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3911

Quand la danse se fait burlesque

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 03 juin, 2019 14:17:34
Daphné VICTOR


Ils sont étonnants. Quarante personnages pour 20 tableaux mariant la grâce du classique à celle du moderne et du Tango, avec pour entrechats, audace et autodérision. Car des hommes en tutu, il fallait oser, mais qui plus est, sur pointes, c’est une véritable prouesse ! Le titre n’avait pas menti. « La danse est bien dans tous ses états ». Merci à Philippe Lafeuille. Le chorégraphe fantaisiste n’a pas hésité à faire de six solistes herculéens, des ballerines hors-pairs pour revisiter versus humour, les grands standards du ballet. Alors la troupe des Chicos Mambo cassent les codes en parodiant les attitudes de cet art majeur tout en respectant sa technique. Résultat ? Un spectacle décalé et satirique tout en poésie dont les clins d’œil n’épargnent personne. Du lac des signes, en passant par la célèbre émission de TF1 « Danse avec les stars » et « Dirty dancing », le grand écart fait, malmène tant galamment que savoureusement la danse. Même si le spectacle semble être une évidence, monter sur des pointes, porter des collants et des talons, prendre des postures féminines est une réelle prouesse. Comme quoi le ridicule ne tue pas surtout lorsqu’il est sublimé par une liberté d’expression ; il en devient « tutufiant » !

Prix du public au 50ème festival OFF d’Avignon en 2015, « Tutu », est un spectacle original, captivant, joyeux, loufoque et divertissant à souhait aux plus de 20 000 spectateurs, conçu et chorégraphié avec maestria par Philippe Lafeuille. 1h30 de tableaux ubuesques magnifiquement portés par des danseurs comédiens de talent dont la technique et les performances maîtrisées parfaitement en font oublier que ce sont des hommes – Après plus de 400 représentations à travers l’Europe il ne reste que quelques jours pour aller les applaudir à Bobino dont ils sont à l’affiche jusqu’au 2 juin - Les jeudi et vendredi à 21h, le samedi à 16h et 21h, le dimanche à 17h - Réservations : www.bobino.fr - 01 43 27 24 24

Visuels : (C) Michel Cavalca et Didier Duval



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3910

10ème édition du mois parisien du handicap

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 03 juin, 2019 04:43:39
Véronique YANG

La 10ème édition du mois parisien du handicap a été lancée le 1er juin avec le challenge de l'accessibilité et se terminera le 6 juillet par un bal inclusif organisé par la Cie La Halte Garderie à la Guinguette de Paris Plage.

A Paris, près de 7% de la population est concernée par un handicap. Tout le monde doit avoir accès aux mêmes chances, mêmes opportunités et mêmes qualités de service; c'est pourquoi, la ville de Paris a offert la mise en accessibilité, le soutien aux associations, le sport adapté, la médiation culturelle et sensorielle dans les musées et les centres de loisirs à parité (CLAP).

A l'occasion du mois parisien du handicap, un challenge d'accessibilité est organisé pour la seconde année et officiellement inauguré le 5 juin à 18h à la mairie du 12e, en partenariat avec l’association Jaccede.com, depuis plusieurs mairies d'arrondissement (2e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 19e); l'an dernier, la première édition a affiché 2 186 lieux recensés en un mois sur l’application Jaccede, ce qui comptabilise aujourd’hui 13 207 lieux à Paris dont l’accessibilité est détaillée sur l’application Jaccede.

Trouver un lieu adapté pour sortir n'est jamais facile pour toute personne en situation de handicap. Que ce soit un restaurant, un théâtre ou un bar, il faut trouver un lieu adapté à ses envies et surtout accessible. Le "Challenge de l'accessibilité", jeu solidaire, invite durant tout le mois de juin, les participants réunis au sein d'équipes de contributeurs, à référencer grâce à l'application "Jaccede.com" pour Android et Ios, la totalité des établissements recevant du public à Paris et à évaluer leur niveau d'accessibilité aux personnes en situation de handicap.

Chaque équipe doit gagner le maximum de points en trouvant le plus de lieux parisiens (commerces, restaurants, théâtres, hôtels, épiceries, cinémas, piscines… ) . Tout fonctionne comme une chasse aux trésors avec des indices communiqués et des récompenses distribuées durant tout le challenge. Les gagnants seront ceux qui donneront le maximum de détails concernant l'accessibilité. Les résultats seront donnés le 6 juillet lors du bal de clôture du Mois parisien du handicap . Durant tout le mois de juin, l'animation du jeu se fera en ligne et dans plusieurs lieux parisiens à la rencontre des partenaires. Les points acquis durant le challenge du 1er au 30 juin, se comptabilisent de la manière suivante: Chaque critère renseigné sur une fiche de lieu rapporte 1 point. La première photo d'un lieu vaut 4 points. Afin de garantir la fiabilité des informations collectées, la validation se fera après avoir été géolocalisé à proximité du lieu décrit .

"Challenge de l’accessibilité" est un jeu solidaire pour rendre Paris plus accessible aux personnes en
situation de handicap, un geste citoyen pour sensibiliser le public au Handicap et aux problématiques
d’accessibilité. Il ne suffit pas de réagir pour venir en aide à la personne en difficulté ou se demander comment elle fait au quotidien ou même pour certains, détourner le regard. C'est pourquoi, l'association "Jaccede" a trouvé comment agir et créer du lien social entre personnes valides et personnes en
situation de handicap. L'innovation digitale a rendu de façon ludique, une action citoyenne en un sujet universel qui concerne tout le monde au moins une fois dans sa vie car le handicap ne concerne pas seulement les personnes dans cette situation, que ce soit suite à une maladie, à un handicap, à l'âge qui réduit la mobilité ou simplement dans le cas d"usage de poussettes pour enfants.

En France, 12 millions de personnes sont en situation de handicap. Pour changer leur vie, un nouveau moyen: sortir son smartphone pour communiquer les adresses des lieux accessibles aux personnes en mobilité réduite car tous les établissements recevant du public à Paris ne sont pas dans ce cas.

En s'inscrivant, les candidats rejoignent une des 4 équipes:

-Le samedi 1er juin de 14h à 17h: Exploration d'un quartier (club de lecture (20è), ballade urbaine en LSF (3è), activités à "La Bouquinerie" (20è)).

-Le mercredi 5 juin: Soirée de lancement (12è) Mairie du 12e arrondissement (130 Avenue Daumesnil, 75012 Paris). Accueil à 18h, présentation à 18h30, exploration des quartiers à 19h, moment d'échanges à 20h avec les membres de l'équipe Jaccede et ses bénévoles, pot convivial de 20h30 à 21h30, activités dans divers arrondissements (6è, 8è, 11è, 16è)

-Le samedi 8 juin: Exploration d'un quartier , un rassemblement explorera l'accessibilité du 10e arrondissement, Marché de la Poésie (6è), festival Philoscène (14è) visite du Musée d'Art Moderne (16è)

-Le samedi 15 juin: Forum du mois parisien du Handicap (14è) de 11h à 18h, des bénévoles animeront le stand avec une personne de l'équipe Jaccede, Journées portes ouvertes du Centre de Ressource Autisme de l'IDF, Nuit du Handicap, place de la République, Journée festive Bibliopi avec repas à la bibliothèque Chaptal (9è), parcours Musée Bourdelle pour un public déficient (15è), "Raconte-moi tes rêves à l'auditorium du conservatoire G. Bizet (20è) .

Pour participer, pas besoin de code pour les challenges publics:

  1. Télécharger l’appli Jaccede (Android - iOS) et créer un compte ou sur le site web
  2. Télécharger l’appli Jaccede Challenge (Android - iOS) et choisir votre équipe ou sur le site web
  3. Détailler l'accessibilité des lieux pour gagner des points dès le 1er juin !
  4. Pour vérouiller un challenge privé, il suffit de saisir le code secret transmis

Les cadeaux à gagner sont:Des entrées au Festival Solidays, une enceinte sans fil en béton (Le Pavé Parisien), 2 nuits d'hôtel à Barcelone (Handiscover), des places de cinéma MK2, des entrées au Festival Rock en Seine.

Du nouveau pour les personnes en situation de handicap depuis le 1er avril dernier: Amélioration de l'accès aux sons dentaires des personnes en situation de handicap lourd. L’Assurance Maladie rembourse un supplément de 100 euros, facturable une fois par séance de soins dentaires dispensés aux patients en situation de handicap lourd ( physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique sévère, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant) bénéficiaires de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH).




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3909

Gironde: Pair-non-Pair, l'énigme de la disparition de Neandertal et leur lieu de vie préservé, la version scientifique de Christian Tréguier

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 03 juin, 2019 03:56:17
Gabriel MIHAI

Connaissez-vous la grotte préhistorique de Pair-non-Pair, toute proche de Blaye ? Discrète, l’une des plus anciennes du monde, elle témoigne des premiers pas artistiques de l’humanité. Les dessins qu’y ont laissés nos lointains ancêtres et leur lieu de vie préservé, insufflent une incroyable émotion.

Découverte à la fin du dix-neuvième siècle par François Daleau en 1881, la grotte de Pair-non-Pair se situe à la sortie de Prignac-et-Marcamps, l'un des plus anciens lieux préhistoriques avec des traces d’intimité de nos lointains ancêtres.

L'Homme de Néandertal, ou Néandertalien, est une espèce éteinte du genre Homo, qui a vécu en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale, jusqu'à environ 30 000 ans avant notre ère, en remontant à environ 450 000 ans. Cet ancêtre partage avec Homo sapiens un ancêtre commun remontant à environ 660 000 ans. Les plus anciens Néandertaliens fossiles reconnus comme tels sont ceux de la Sima de los Huesos, datés de 430 000 ans.

Depuis sa découverte en 1856, son statut a varié : un temps considéré comme une sous-espèce d'Homo sapiens et nommé en conséquence Homo sapiens neanderthalensis, il est aujourd'hui considéré comme une espèce à part entière nommée Homo neanderthalensis.

Premier homme fossile identifié, contemporain d'Homo sapiens, l'Homme de Néandertal a longtemps pâti de jugements négatifs par rapport à l'Homme moderne. Les progrès de l'archéologie préhistorique depuis les années 1960 ont en fait révélé une espèce humaine d'un certain développement culturel. Il maitrisait différentes techniques avancées comme le collage au brai de bouleau, et certains vestiges fossiles datés de moins de 70 000 ans sont considérés comme des sépultures témoignant de rites funéraires.

De nombreux points restent encore à élucider, comme son ascendance précise ainsi que la date et les conditions de son extinction après plus de 400 000 ans d'existence. Les derniers vestiges fossiles ou archéologiques néandertaliens connus sont datés de moins de 30 000 ans, dans le sud de la péninsule Ibérique, en Crimée, et dans le Caucase. Toutefois, ces datations restent débattues au sein de la communauté scientifique.

C’est ce que tente de découvrir Christian Tréguier à travers une analyse détaillée et ludique qui nous emporte au coeur d’un monde oublié, dans les vestiges de notre passé commun.

En laissant s’exprimer les murs gravés par nos ancêtres, tentons de comprendre ce qu’était la vie de Sapiens, de Néanderthal et des animaux qui peuplaient alors ces contrées.

Christian Tréguier, "demande officiellement que cet essai qui apporte la réponse à l'énigme de la disparition de Neandertal soit considéré à l'instar d'un mémoire de thèse sur travaux et puisse lui valoir d'être invité en 2019 à soutenir sa thèse devant un jury.

Sous une butte boisée, sont conservées depuis plus de 30 000 ans des gravures d’animaux dont un cheval à tête retournée, toute première captation du mouvement en art. Femmes et hommes de la préhistoire, Neandertal comme Homo sapiens, y ont vécu. Des traces de son occupation régulière subsistent, une source ayant creusé un bassin dans la grotte.

Christian Tréguier, passionné par l’art préhistorique pense avoir mis à jour des interprétations d’œuvres d’une grotte en Gironde.

Christian Tréguier, ce technicien est passionné « depuis toujours » par l’art pariétal, dans un ouvrage qu’il définit comme un « mémoire de thèse », il explique ses recherches et trouvailles sur la grotte de Pair-non-Pair, située à Prignac-et-Marcamps, en Gironde.
Sa thèse, il souhaiterait la soutenir devant un jury en 2019. Sans parcours universitaire dans ce domaine, voilà qui pose quelque peu problème, mais une question se pose: comment en vient-on à écrire un livre sur un tel sujet ? « J’ai découvert un Néandertalien ».

"Le premier samedi de mars 2009, confortablement assis dans mon fauteuil, je feuilletais une revue que j’apprécie beaucoup pour la qualité de ses articles. Je veux parler de la revue Archéologia. Ce jour-là, il s’agissait du numéro 451."

À partir de cet instant, naît un grand intérêt pour le lieu; il n’aura de cesse de s’intéresser à la grotte de Pair-non-Pair, et d’une « découverte sensationnelle » qu’il a « la chance de faire directement » naît .

«À la page 12, s’étalait pleine page, un cliché pris par Monsieur et Madame Delluc, tous deux éminents préhistoriens qui m’en ont spontanément et gracieusement cédé les droits. Cette photographie nous montre la gravure emblématique de ce site : ce fameux Agnus dei... Un cheval appelé ainsi par son découvreur François Daleau, l’archéologue qui découvrit le site et le fouillait méticuleusement depuis 1881. Il lui trouvait quelques similitudes avec l’agneau Pascal qui orne l’un des chapiteaux d’une église proche du site.»

S’il n’avait jusqu’alors aucun doute quant à ses lectures sur l’art pariétal, ce n’est plus le cas. Il s’interroge, entre autres choses, sur une des représentations de la grotte : un cheval.
« J’ai des doutes parce que le cheval est mal lu. Il existe, mais sa tête n’est pas là. J’ai la chance de connaître les chevaux, c’est pour ça que cela m’a interpellé. Sinon, j’aurais accepté, comme tout le monde. »
Pendant neuf ans, il se prend au jeu et effectue, de chez lui, des « recherches assidues ». Ne pouvant réaliser des recherches sur site, il se repose sur deux photos données par Brigitte et Gilles Delluc, archéologues. Ces clichés, il les colorise pour souligner les éléments qu’il voit et appuyer son discours.
Il trouve alors une douzaine d’interprétations qu’il met par écrit. « J’ai peut-être l’œil, je ne sais pas. »

« Je m’aperçus en novembre 2009 que mon interprétation était erronée. L’étude personnelle minutieuse que je fis de cette gravure changeât ce pêcheur en valeureux guerrier de la toute première vague d’hommes modernes qui déferlaient inexorablement sur ce territoire néandertalien. Ce héros est ici, représenté accompagné de plusieurs camarades eux-mêmes porteurs de trophées posés sur leur couvre-chef... Cette gravure nous décrit un instant particulièrement horrible : celui où ces tueurs sanguinaires, enfin débarrassés de la défense adverse, ont localisé la cachette de la population sans défense et se ruent l’arme brandie, tout droit sur les femmes, enfants et vieillards néandertaliens... pour les massacrer ! Détail sordide : cette malheureuse population s’était réfugiée tout au fond d’une cavité, à l’endroit-même qui lui servait de cimetière. Les tueurs marchent allègrement au milieu des squelettes. »

«Voici la première tête trophée de la guirlande de victoire du principal héros de la gravure que j’ai découverte à Pair-non-Pair, grotte ornée de Gironde, France. Suspendue à l’épaule droite du héros de la gravure, elle est visible de profil droit. L’oreille droite semble manquante. A Pair-non-Pair en Gironde, France, quatre têtes néandertaliennes attachées par la chevelure sur la guirlande de victoire du redoutable héros de la superbe et horrible gravure qui avoue ostensiblement le massacre du clan de Pair-non-Pair. »

Une autre question intéressante pourrait être posée: Chaque tribu combattait-elle seule l’ennemi abhorré qui se trouvait en limite de son territoire ?

«J’en ai surligné les tracés intéressants. Vous voyez donc le tueur / héros en action. Deux têtes empaillées ornent son couvre-chef. Il pourrait bien y en avoir une ou deux autres. (dans cette grotte, une autre scène guerrière montre un guerrier Sapiens en train d’égorger une sentinelle Sapiens. Le tueur porte trois têtes empaillées posées joue contre joue au-dessus de sa tête. Sa victime ne porte qu’une jolie coiffure de plumes retombant en éventail du côté gauche... détail très intéressant : ces œuvres sont codées ! Elles sont orientées, l’une à 90°, (cas du massacre du clan néandertalien), l’autre, cas de l’élimination de la sentinelle Sapiens, à 180° de la normale. Ces œuvres étaient donc réservées à la vue de l’élite guerrière du clan.»

Christian Tréguier a été interpellé par l’une des gravures de la grotte de Pair-non-Pair, il a publié un roman : L’effroyable aveu aux éditions Persée, dans la collection "Les archives du temps". Son histoire est base autour d’une gravure, réalisée il y a quelque 35 000 ans, qu’il a découverte en 2009, en lisant une revue d’archéologie le numéro 451.

« Elle est disproportionnée. Le cou est trop long, les pattes arrières pas bonnes, la tête est plus celle d’un tricératops que d’un cheval. Ça m’a interpellé. »

En tournant la photo de la gravure, il y voit un homme. De là, il imagine le récit de la vie de Taram, « sa vie, ses chasses, ses guerres ».

Si son héros se prénomme Taram, c’est en référence à « Taramis, le dieu de la guerre des Celtes ». Dans son livre, Christian Tréguier romance la vie des différents personnages du clan et évoque « le massacre des derniers Néandartaliens. »

Christian Tréguier, donne à son héros, le mode de vie, les coutumes, l’armement de l’époque, l’habillement, la façon de se comporter avec les ennemis. « Le livre est dur », considère l’auteur qui justifie cette dureté en soulignant que « c’est la guerre ».

"Les premiers et les derniers, juste au nord de l'estuaire de la Gironde" paru chez éditions Amalthée et le roman historique intitulé "L'effroyable aveu" paru chez Persée, une réponse à l'énigme de la disparition de Neandertal d'où naît un grand intérêt pour le lieu. Cet essai donne à Pair-non-Pair une bonne douzaine d'oeuvres absolument magnifiques, sur la vie, ses chasses, ses guerres, le massacre des derniers Néandartaliens, découvert dans la vue de l'auteur dans sa version scientifique.


PHOTOS: Brigitte et Gilles Delluc

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3908

Dîtes non au tabac pendant la Journée Mondiale sans Tabac

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 31 mai, 2019 23:01:10
Véronique YANG

Le 31 mai est la date de la Journée Mondiale sans Tabac définitivement fixée par l'OMS depuis 1988.

L'OMS a organisé l'événement pour la première fois le 7 avril en 1987 ; l'année suivante la date a été définitivement fixée au 31 mai. Le but de cette campagne est la sensibilisation aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme ou à la fumée des autres et de décourager la consommation du tabac sous quelque forme que ce soit. C'est aussi l'occasion de donner aux pays les moyens de renforcer l’application des mesures MPOWER, programme de lutte anti-tabac créé en 2008, que l’on retrouve dans la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

Cette année, le thème de la journée est " Le tabac et la santé pulmonaire", il veut démontrer l’effet négatif du tabac sur la santé pulmonaire, allant du cancer dont la fumée du tabac en est la principale cause, aux maladies respiratoires chroniques comme la broncho- pneumopathie chronique obstructive (BPCO), l'asthme qui restreint les activités et contribue aux incapacité, la pneumonie, l'infection des voies respiratoires inférieures ou la tuberculose liée aux composants chimiques de la fumée du tabac. Le rôle fondamental des poumons dans la santé et le bien être de tous y sera démontré.

La lutte antitabac est un point essentiel dans cette campagne qui vise au développement de politiques efficaces portant à réduire la consommation du tabac, et un passage à l'action en engageant les parties prenantes dans de multiples secteurs relatifs à cette lutte. C'est aussi le moyen de prouver les nombreuses répercussions liées à l’exposition au tabac sur la santé pulmonaire. L'impact de la fumée sur la vie d'un fumeur commence lorsqu'il n'est encore qu'un foetus surtout si la mère est une fumeuse. Chaque année, le tabac fait 8 millions de morts dans le monde dont 75 000 en France.

Pour les non-fumeurs, que l'on soit enfant ou adulte, au domicile ou sur les lieux de travail, l'exposition au tabagisme passif entraîne des aggravations des pathologies pulmonaires et une diminution de la fonction pulmonaire chez les enfants ainsi que la croissance des poumons, particulièrement pour ceux qui ont commencé à fumer jeune. En effet, la fumée du tabac qui contient plus de 7 000 produits chimiques dont 69 sont connus pour être cancérogènes, est une pollution de l'air très dangereuse, particulièrement à l'intérieur des habitations. Elle peut rester dans l'air jusqu'à 5 heures.

Les principales maladies graves liées au tabagisme sont les suivantes:

-Le cancer du poumon est responsable de deux tiers des décès dans le monde. Le risque de cancer par rapport à un fumeur peut être réduit environ de moitié suite à l’arrêt du tabac (10 ans après cet arrêt).

-La BPCO a pour cause principale le tabagisme; toute personne atteinte a un amas de mucus qui remplit de pus les poumons entraînant une toux douloureuse et des difficultés respiratoires atroces. L’arrêt rapide du tabac est le traitement le plus efficace pour ralentir l’évolution de la BPCO. Toutefois, le développement de la maladie est souvent lié à de mauvaises conditions sanitaires entraînant au niveau mondial un nombre estimé de 165 000 enfants morts avant l'âge de 5 ans à cause d’infections des voies respiratoires inférieures dues au tabagisme passif.

-La tuberculose, lésion aux poumons qui diminue la fonction pulmonaire, est aggravée par le tabagisme. Les composants chimiques de la fumée du tabac peuvent déclencher les infections tuberculeuses latentes chez 25% des sujets concernés. Le risque d’incapacité et de décès par insuffisance respiratoire est augmenté par les aggravations liées au tabac.

Les principaux objectifs de la campagne sont basés sur l'amélioration de la santé pulmonaire en réduisant le tabagisme et l’exposition à la fumée des autres. Malgré des chiffres convaincants sur les effets nocifs du tabac, une partie de fumeurs continuent à sous-estimer le potentiel de la lutte antitabac à cause de leurs méconnaissances. C'est pourquoi la Journée mondiale sans tabac 2019 sensibilisera aux points suivants:

  • risques posés par le tabagisme et l’exposition à la fumée des autres;
  • connaissance des dangers particuliers du tabagisme pour la santé pulmonaire;
  • ampleur mondiale de la mortalité et de la morbidité dues aux maladies pulmonaires provoquées par le tabac, notamment les maladies respiratoires chroniques et le cancer du poumon;
  • ·nouvelles données sur le lien entre le tabagisme et les décès dus à la tuberculose;
  • implications du tabagisme passif pour la santé pulmonaire dans tous les groupes d’âge;
  • importance de la santé pulmonaire pour la santé et le bien-être en général;
  • actions et mesures faisables que les principaux publics, parmi lesquels le grand public et les gouvernements, peuvent décider pour réduire les risques posés par le tabac à la santé pulmonaire.

Une fois de plus, pour riposter au tabagisme, les pays signataires tenteront de réduire la demande et de renforcer l’application des mesures MPOWER dont les actions sont les suivantes:

M onitoring : Surveiller la consommation de tabac et les politiques de prévention
P rotecting : Protéger la population contre la fumée du tabac
O ffering : Offrir une aide à ceux qui veulent arrêter de fumer
W arning : Mettre en garde contre les méfaits du tabac
E nforcing : Interdire la publicité en faveur du tabac, la promotion et le parrainage
R aising : Augmenter les taxes sur le tabac

Grâce au MPOWER, 40% de la population mondiale est protégée, plus de 3 milliards de personnes supplémentaires sont couvertes par des campagnes dans les médias nationaux et des centaines de millions de consommateurs de tabac bénéficient des mesures prises par leur gouvernement pour les protéger des méfaits du tabac et améliorer leur santé et celle des autres, cependant que la probabilité de commencer à fumer est réduite pour des millions de non-fumeurs.

La lutte anti-tabac doit être la priorité pour les gouvernements du monde entier pour réduire d'un tiers selon les objectifs du développement durable (ODD), d'ici 2030, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles; toutefois, nous sommes encore loin du résultat escompté. Pour ce faire, parents et autres membres de la communauté doivent prendre des mesures protégeant des effets nocifs du tabac, leur santé et celle de leurs enfants.

On pensait que la cigarette électronique pourrait être une alternative au tabagisme. Une étude a prouvé que sa teneur en nicotine peut développer des dépendances et augmenter le risque des maladies vasculaires. Si elle n'est pas considérée nocive, elle ne fait pas arrêter le tabac. Le produit existe depuis plusieurs années, en 2018, près de 35% des adultes de 18 à 75 ans ont déjà utilisé la cigarette électronique. Pourtant, beaucoup de vapoteurs fument en parallèle dont 40% du tabac tous les jours. Le vapotage qui doit aider au sevrage, habituerait plutôt les jeunes à la nicotine. Ils sont 2 fois plus nombreux à vapoter qu'à fumer.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3907

Va-t-on vers un remplacement naturel des pesticides ? Non au glyphosate

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 31 mai, 2019 15:03:31
Véronique YANG

Samedi 18 mai, des milliers de personnes se sont réunies à Paris, Lyon, Bordeaux ou Lille afin de dénoncer les activités de Bayer- Monsanto et autres géants de l'agro-chimique suite aux nombreuses plaintes engagées contre Monsanto dans le monde.

La biodiversité était au centre des préoccupation des manifestants. Ils demandaient le remplacement des pesticides par des engrais plus sains et naturels suite aux condamnations par la justice américaine du glyphosate qui s'est avéré cancérogène. Le but recherché est l'interdiction des produits dangereux pour les humains et la santé car les sanctions financières ne peuvent être suffisantes; les états doivent s'investir le plus rapidement possible.

Mais qu'est-ce que le glyphosate? Il s'agit d'un herbicide total foliaire systémique, c’est-à-dire non sélectif, absorbé par les feuilles et à action généralisée. Ce désherbant est le plus vendu au monde (800 000 tonnes par an) grâce à sa simplicité d'utilisation et son prix modique. Commercialisé sous la marque Roundup par Monsanto depuis 1974, son brevet est passé dans le domaine public en 2000. dans l'hexagone, il a été l'herbicide le plus vendu entre 2008 et 2013 soit 9000 tonnes utilisées par an(environ 7500 pour un usage agricole et 1500 pour un usage en jardin). Cependant, il a été reconnu, selon le rapport produit suite à une étude d'une quinzaine d'épidémiologistes issus d'instituts de recherches internationales, que le glyphosate, tout comme 2 insecticides, le terbuphos et la deltamethrine, étaient responsables d'un plus grand nombre de risques de lymphomes non hodgkiniens chez les agriculteurs, d'avantage touchés que le reste de la population par ces cancers du sang rares. Ces recherches ont rassemblé des données rassemblant plus de 315 000 agriculteurs sur plus de 10 ans en France, en Norvège et aux Etats-Unis. La santé et la biodiversité doivent être préservées de la nocivité des pesticides.

Il faut environ 2 ans pour que le groupe chimique Bayer finalise en juin 2018, l'achat pour 63 milliards d'euros de Monsanto qui perd son nom suite à la méfiance et le mauvais ressenti de la population. Cette opération permet au Groupe Bayer de détenir 20% du marché global (semences et phytosanitaires). Mais il s'avère que la transaction ne soit pas aussi juteuse que prévue car de nombreuses déconvenues et d'affaires judiciaires se retournent contre Bayer- Monsanto et son herbicide qui depuis 2015 (après une quarantaine d'années sans difficultés), est classé par une agence de l'OMS, comme "cancérogène probable pour l'homme".

Suite à ces déconvenues, 13 400 requêtes et les procès retentissants aux Etats-Unis où le Groupe a été condamné à verser des amendes record ( dont 2 milliards de dollars à un couple de retraités atteint d'un lymphome non-hodgkinien) en raison du caractère "cancérogène" du RoundUp, herbicide au glyphosate de Monsanto, le cours du titre de Bayer à la Bourse a chuté de 40%. Lors de la dernière A G, tenue vendredi dernier, les actionnaires ont rejeté à 55,5% les "actions du directoire". Par ailleurs, les sanctions financières à l’égard des firmes ne sont pas dissuasives et on pense aller vers l’interdiction
de ces produits dangereux.

En France, une campagne nationale, lancée le 3 mai par le collectif de citoyennes et citoyens Ariégeois, a révélé le 29 mai qu'après un test de dépistage du glyphosate organisé sur l'urine de 20 personnes, il y avait du glyphosate dans leurs urines au- delà de la norme pour l'eau potable (0,1 nanogramme par litre), un résultat variant de 0,28 minimum à 2,44 nanogrammes par litre. Dans le Tarn, 67 personnes vont porter plainte " contre toute personne impliquée dans la distribution et la diffusion dans l’environnement de molécules probablement cancérigène de glyphosate".

Dans le pays, 71 départements ont rejoint la campagne et 48 d'entre eux ont commencé les tests afin d'éviter que les générations à venir ne soient affectées par ce qu'ils mangent. Selon l'étude du biologiste américain Michael Skinner, une exposition au glyphosate pourrait entraîner des modifications génétiques persistantes sur plusieurs générations.

Après la révélation d’un fichage illégal pour le groupe d’agrochimie Monsanto de centaines de personnalités concernant notamment leur position sur le glyphosate, nombre d'entre elles ont décidé de porter plainte, on relève parmi elles plusieurs chercheurs et dirigeants des instituts de recherche de l’INRA et du CNRS.

Côté politique, la France a l'intention de sortir du glyphosate mais l'échéance semble repoussée, attendu que le plan Ecophyto devait permettre d'en sortir en 2018; les pressions des lobbys semblent freiner la commission de Bruxelles et l'UE sans compter les firmes qui tentent d'intimider les scientifiques. De plus, l'usage du glyphosate augmente la rentabilité mais fait disparaître l'agriculture familiale et les exploitations agricoles suite aux pressions de la grande distribution sur les prix, au dumping des importations, à l’absence d’alternative mature et d’aide à la transition vers une nouvelle agriculture.

Bien que l'efficacité n'en est pas été encore prouvée totalement efficace, il existe des produits qui pourraient remplacer le glyphosate dont Clairland à base d'acide pélargonique, tout comme Bayer Jardin Natria et Solabiol .

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3906

ART Shopping Paris revient pour sa 24e édition au Carrousel du Louvre

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 30 mai, 2019 18:36:35
Véronique PHITOUSSI

ART Shopping Paris, Le Salon international d’art contemporain a réunit des artistes et galeries au Carrousel du Louvre du 24 au 26 mai dernier. Pendant ces 3 jours d’exposition, le public a pu découvrir 1500 œuvres exposées de 400 artistes et de 24 galeries. Les visiteurs ont eu accès aux œuvres de 18 pays représentés, allant de la Peinture, Photographie, Sculpture, Art numérique et Street-art.

Art Shopping est avant tout un salon accessible, vivant, varié offrant une palette d’œuvres différentes pouvant intéresser les visiteurs et passionnés d’Art.

ART Shopping Paris est pour les artistes et galeries d’art contemporain un évènement incontournable. Toutes les tendances sont représentées. Les Galeries et artistes, plus nombreux

ART Shopping attire toujours un large public d’amateurs d’art et collectionneurs et ce depuis plus de 10 ans. Le public a pu profiter de performances d’artistes de Street Art pendant ces 3 jours. Le Docteur Bergman et Bojan étaient en pleine créativité le soir du vernissage.

La sculpture de femme de Florence Roy, de Muliardo FQD, est en résine et métal, ornée de feuilles de lierres teintées de différents rouges, dentelle noire, petits diamants, illuminée par ces 100 papillons mesurant 1.70m.

Les amateurs d’art et collectionneurs viennent compléter leur collection avec des œuvres d’art abordables, dans une ambiance conviviale caractéristique du Salon.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3905

La Radio du Livre Audio: La radio de l'avenir

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 30 mai, 2019 00:55:08
Véronique YANG

Le livre-audio est une autre façon de lire, c'est ce qu'a voulu concrétiser Marc Ducros en le popularisant sur une nouvelle radio web: "La radio du livre audio".

Le livre audio s'adresse à divers catégories de lecteurs. Il peut aussi bien s'adresser aux personnes handicapées, aveugles ou mal voyantes qu'aux étudiants dans le cadre de leurs préparations d'examens ou encore aux analphabètes, il s'utilise aussi pour les loisirs. Il touche tous les secteurs, aussi bien la philosophie, la littérature classique et contemporaine,la jeunesse,l'histoire que la chanson et la musique, la poésie en passant par la politique... On le retrouve également dans les conférences, les débats ou les présentations; il ne remplace pas la lecture effective d'un ouvrage

La radio du livre audio a été créée dans le but de défendre le livre par l'audio et permet de lire quand on en est empêché sans oublier le plaisir de se faire raconter des histoires ; c'est aussi un moyen de s'informer, se distraire et se former. Chaque jour, des livres audio sont diffusés accompagnés d'interviews des auteurs ou des narrateurs. Les podcasts permettent de valoriser les livres par l'audio.

Gérant pendant une dizaine d'années des éditions Voolume, éditeur depuis 2005 de livres audio enregistrés en studio et lus par des acteurs professionnels et parfois par les auteurs eux-mêmes, Marc Ducros, loin de sa formation Physique-Chimie à Jussieu puis à l'ENSPM et à l'IFP Training, a créé sur le web en août 2018, "La- Radio- du- Livre- Audio" avec l'association "Ecouter pour Comprendre". Cette radio basée à Bordeaux, a pour but d'aider les gens à s'exprimer sur des sujets divers, réagir de façon inter-active en écoutant des exemples et demander des conseils, tout en s'appuyant sur un catalogue de plus de 200 titres et un programme 24h/24. Son ambition est de développer le livre audio et le livre par l'audio en France, pays qui a 10 ans de retard dans ce domaine. Grâce à une plateforme internet (radio et site), elle s'adresse à des auditeurs francophones partout dans le monde et est écoutée d'avantage à l'étranger qu'en France (300 personnes en France contre 400 à l'étranger (USA, Brésil, Mexique, Hong-Kong, Macao, Taiwan...), à l'exception de la Chine à cause de la censure mais qui pourtant est très friande de la culture et de la langue française.

A l'approche des épreuves du baccalauréat, la radio du livre propose un programme pour les futurs candidats à cet examen. Afin de préparer leur grand oral, la radio demande à ces derniers de leur envoyer un enregistrement qui sera examiné puis expliquera comment l'améliorer. Le candidat a droit a 3 essais gratuits réservés au Français et à l'Anglais ou à d'autres langues étrangères dont l'Italien et l'Espagnol en particulier.

Le programme de la radio se déroule sur une dizaine de jours .Chaque jour est consacré à une discipline différente (roman, nouvelle, document, religion, histoire...) et un jour est consacré à la nouveauté. La première d'entre elles a été la relation avec les élections européennes: "L'Europe face à son avenir" d'Eric Coelenbier jusqu'à la mi-mai, en général le jeudi.

A l'occasion du dernier salon du livre, un sondage a révélé la confirmation de la tendance forte du livre audio dans les pratiques culturelles des Français. Il en ressort que 16 % des Français ont écouté un livre audio cette année contre 8% en 2017. De plus, 37% des répondants affirment avoir écouté des podcasts. L’écoute de livres audio repose sur 2 motivations : 58 % pour se relaxer et 35 % pour se cultiver tout en exerçant une autre activité, ils s'écoutent au lit avant de s’endormir (39 %), en faisant des activités manuelles (25%) et en voiture durant les transports (22%) et sur des objets connectés (9%). Les 5 genres préférés sont les romans (46%), les thriller (35,2%), des livres de développement personnel (23%), de sciences humaines (22%) et des livres érotiques (13 %).

En ce qui concerne les utilisateurs, 57% sont des hommes et 43% des femmes ; la moyenne d’âge de ces est de 38 ans avec un pic à 27% pour ceux compris entre 26 et 35 ans). on assiste à un rajeunissement du profil des auditeurs. 58% des Français qui écoutent des podcasts sont des hommes et 42% sont des femmes (la moyenne d’âge de ces auditeurs est de 40 ans avec un pic à 23% pour ceux compris entre 36 et 45 ans).

Chaque année depuis 2013, le"Grand Prix du Livre Audio" récompense des livres audio en langue française. Le jury composé de 10 professionnels concernés par le livre sous toutes ses formes remet un Grand Prix "Plume d'or" et un prix pour chaque catégorie. "Le Prix du Public" est décerné grâce aux votes des internautes sur le site "La Plume de Paon"qui doivent choisir le lauréat dans 4 catégories (classique, contemporain, jeunesse et documents. "Le Prix des Lycéens" récompense le lauréat après 6 mois d'écoute, de débats et de rencontre d'une journée avec les lauréats. Cette année, la manifestation s'adresse à des lycéens alsaciens choisis en concertation



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3904

La ville de Paris contre le fléau du crack

SOCIÉTÉPosté par IMPACT EUROPEAN 29 mai, 2019 21:27:51
Véronique YANG

La ville de Paris a pris de nouvelles mesures contre la propagation du crack dans le Nord-Est de la capitale, dans les environs de la "Colline, repaire de "crackeurs" en bord de périphérique au niveau de porte de la Chapelle, en adoptant un protocole de mise en oeuvre du Plan de mobilisation coordonnée sur la problématique du crack à Paris de 2019 à 2021.

Le comité de pilotage, présidé par Michel Cadot, préfet de Paris et d'Ile de France a adopté à l'unanimité de ses cosignataires (Préfecture de Paris et d'Ile de France, Préfecture de police, la ville de Paris, l'Agence régionale de santé (ARS) Ile-de -France et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)), le plan qui vise à mieux coordonner et mutualiser l’action menée par l’ensemble des acteurs en matière de lutte contre le crack. Les associations et les maires des arrondissements concernés ont également approuvé le protocole.

Le crack , dérivé fumable de la cocaine, et son addiction impacte ses utilisateurs en matière sociale, de sécurité et de santé publique. Ce fléau envenime le Nord-Est de Paris depuis plus de 30 ans. Le plan signé lundi 27 mai, propose une meilleure régulation de l’espace public et une politique de réduction des risques et des dommages en faveur des usagers de crack et des poly-consommateurs en errance, d'autant qu'il n'existe à ce jour aucun traitement de substitution pour enrayer la dépendance à cette substance.

En cohérence avec le plan national contre les addictions (2018-2021) ainsi qu’avec la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, le plan a 4 objectifs déclinés en 33 actions:
-1 Accompagner les usagers pour réduire les risques et favoriser les parcours de soin, accueil de jour pour les toxicomanes.
-2 Renforcer les capacités d’hébergement (60 places de mise à l'abri à l'hôtel et pérennisation de 80 places d'hébergement) et d’espaces de repos pour espacer les prises de crack.
-3 Intervenir dans l’espace public à destination des usagers et des habitants (création d'un groupe d'enquêteurs spécialisés sur les stupéfiants entre commissariats de quartier et police judiciaire, renforcement des maraudes médico-sociales de réduction des risques dans la rue ou les rames de métro (à Paris, on compte 35 stations impactées par la présence de toxicomanes) avec des passages 7 jours sur 7, création d' équipes de médiation pour le dialogue avec les riverains. .
-4 Améliorer la connaissance des publics concernés.

Pour ce faire, plus de 3M d’euros sont mobilisés en 2019 pour renforcer de manière urgente le maintien de l’ordre public en réponses aux questions des riverains et garantir la santé publique en essayant de sortir les consommateurs de crack de l'addiction grâce à un accompagnement médical et social sur mesure, lutter contre la consommation et le trafic de crack et améliorer la prise en compte des besoins de l’ensemble des personnes concernées par ce problème particulièrement dans le Nord-Est parisien. Des financements comparables seront adaptés à l’évolution des besoins pour les années 2020 et 2021.

Parmi les 33 actions concrètes, se trouvent:

- Le financement de 1, 3 M€ par l’ARS Ile-de-France de l’accompagnement et de la prise en
charge médico-sociale, des usagers de drogues en errance ;
- Le financement par l’Etat, pour un montant de 1,2M€ annuels, de 80 nouvelles places
d’hébergement pérennes pour les usagers de crack, qui s’ajouteront aux 72 places
existantes, portant à 152 le nombre de places d’hébergement pour ce public ;
- Le renforcement du dispositif Assore géré par l’association Aurore, qui permettra d’ouvrir 60
places de mise à l’abri à l’hôtel avant que les places d’hébergement pérennes s’y
substituent ;
- Un effort d’1M€ de la Ville de Paris pour assurer le renfort des maraudes, le renouvellement
des véhicules de maraude, l’accompagnement sociale des usagers et l’hébergement et une
nouvelle maraude spécialisée «riverains, usages de de drogues et médiation sociale ;
- La création en octobre 2018 d’un groupe d’enquêteurs sur les stupéfiants situé à un niveau
intermédiaire entre commissariat de quartier et police judiciaire ;
- La réalisation sur l’espace public de travaux d’aménagement urbain pour répondre aux
besoins de sécurisation par la ville de Paris ;
- L’extension des maraudes coordonnées à de nouvelles lignes et stations de métro dont
l’objectif est, en coopération avec la RATP, de rediriger les consommateurs de crack vers les
dispositifs médico-sociaux de surface ;
- Les modalités d’hébergement ont été repensées par l’ARS et l’Etat pour adosser à la mise à
l’abri un accompagnement social, médical et psychologique des consommateurs. Ce
dispositif nouveau qui prévoit hébergement et prise en charge médico-sociale, s’est révélé
concluant et va aboutir à la création de 68 places en Unités d’hébergement spécialisées.

Vendu sous forme de "galette" ou"caillou", le crack est un dérivé de la cocaine sous forme de cristaux que l’on peut fumer à l'aide d'une pipe en pyrex . Consommée de cette façon, la drogue atteint très rapidement le cerveau, ce qui provoque une euphorie plus grande que lorsque cette drogue est prisée (aspirée par le nez), il en est de même si elle est injectée. L’euphorie engendrée par le crack dure de cinq à dix minutes environ. Plus on en consomme, plus on a envie d’en consommer et plus il est difficile de s’en passer, une forte dépendance est très rapide.

La consommation de crack peut provoquer un AVC, une crise cardiaque ou une crise convulsive, même chez les personnes en bonne santé, il peut rendre paranoïaque, coléreux et agressif et il arrive même qu’il provoque des hallucinations ou des idées délirantes mais il est possible d'en arrêter sa consommation.

  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3903

Candice Kayne : « Ma voix, c’est mon âme »

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 28 mai, 2019 20:08:45
Daphé VICTOR


Sa vocation a toujours été celle de chanter. Depuis toute petite, Candice Kayne le sait. C’est comme un appel auquel il lui faut à tout prix répondre. Déterminée plus que jamais, elle va suivre la voie qui s’est imposée à elle. Et de la voix, autant grave que haute, elle en a. Candice est une auteure-interprète à l’univers bien défini et à la tête bien faite. À l’occasion de la sortie de « Rien ne retient les torrents », premier extrait de son album en préparation, rencontre avec une mélancolique poétesse.

Impact European : Vous avez 13 ans, quand vous découvrez votre voix. Qu’est-ce qui vous a donné envie de chanter ?

Candice Kayne : L’opéra rock « Starmania ». Je me suis attachée aux personnages, connaissais toutes les chansons que j’aimais reprendre devant ma famille.

IE : C’est votre grand-père qui aurait décelé la graine de talent qui germait en vous…

CK : En effet. Il était le grand sage que tout le monde écoutait. Quand il m’a entendu chanter « Monopolis », l’évidence lui est apparue et c’est devenu la mienne. Je me suis battue, car ma mère n’était pas de cet avis.

IE : La musique c’est le poumon de votre vie ?

CK : C’est exactement ça. Pendant une période, j’ai dû tout arrêter, pensant que mon chemin était au final tout autre. Alors, je me suis mariée et j’ai fait trois enfants. Mais pendant tout ce temps, j’étais en apnée. À plusieurs reprises, j’ai fait des crises d’angoisse. Personne ne me comprenait, d’autant que médicalement, tout allait très bien. En fait, inconsciemment, je souffrais de ne plus chanter et ça m’atteignait physiquement. C’est Patricia Samuel ancienne coach de Lara Fabian, qui m’en a fait prendre conscience. Ses mots ont fait écho à tout ce que je ressentais depuis toutes petite. L’entendre me dire « tu es un chanteuse » m’a réveillée et révélée.

IE : Que représente le fait d’être sur scène ?

CK : C’est un moment de grâce. Aujourd’hui, je trouve qu’on banalise la scène un peu trop. On y monte comme on va faire ses courses, alors que c’est un endroit magique et privilégié. Quand je m’y trouve, il n’y a plus rien autours. Plus rien ne peut m’atteindre.

IE : Vous co-écrivez les textes de vos chansons avec l’un des plus célèbres paroliers, Claude Lemesle. Cette confiance témoignée est-elle une conviction quant à votre potentiel ?

CK : Chaque personne qui croit en moi vient rajouter une pierre à mon édifice de confiance en moi. Donc oui, le témoignage des autres m’aide et me conforte dans mon choix pris, mais j’ai encore un travail sur moi à faire et de l’expérience à acquérir pour avoir un regard et du recul sur mon potentiel.

IE : Qui sont vos modèles ?

CK : Piaf, Brel, Barbara pour leurs textes bien sûr, mais surtout pour leur façon d’être restés eux-mêmes. Ils ont su s’imposer comme ils étaient, sans aucun formatage, sans aucun masque. Dans les actuels, il y a Lara Fabian qui est l’une de mes plus grandes références, Isabelle Boulay et Natasha St-Pier, toutes des chanteuses à voix qui m’ont inspirée.

IE : Est-ce que cela a été le cas de Jocelyne Esther Journo ?

CK : Tout à fait. C’était la cousine germaine de ma mère. Elle était chanteuse. Elle s'est inscrite dans le mouvement yéyé des années 1960 avec plusieurs titres qui ont eu du succès. Malheureusement, elle a disparu en pleine gloire. Il est évident que j’ai son ADN en moi. J’en ai hérité.

IE : Chanter, c’est avoir de la technique ou c’est une performance ?

Bien sûr c’est de la technique, mais ça ne me suffit pas. Pour moi, chanter c’est avant tout interpréter.

IE : Vous avez participé à des concours. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

CK : Sincèrement, pas grand-chose à l’exception d’un peu d’assurance. Confronter et comparer un artiste à un autre quand les âges, les styles et les univers sont différents me semble bizarre. C’est une expérience que je ne regrette pas, mais ce n’est pas elle qui m’a fait grandir et devenir celle que je suis.

IE : Qui vous l’a permis alors ?

CK : Les gens avec lesquels j’ai noué de sincères et solides affinités. Depuis deux ans, ces belles rencontres m’ont permis d’y croire et m’ont transformée. Mon travail et ma détermination ont sans doute fait le reste.

IE : Selon vous, participer à un télé-crochet est l’étape inéducable pour se faire apprécier et connaître aujourd’hui ?

CK : Non. Je pense qu’il y a d’autres solutions. Il est certain que si je dois en passer par là, je le ferai. Mais je préfère pour le moment franchir d’autres portes et me présenter au public en étant déjà accomplie. Du moins, j’essaie. C’est pour cela que je viens de m’entourer d’une équipe.

IE : Aussi, il faut faire la différence. Qu’est-ce qu’il faut pour la faire ?

CK : Avoir du timbre et une signature vocale. Mais un artiste ce n’est pas que la voix. Sa force est de se faire aimer au-delà de sa chanson et de son physique.

Justement, avez-vous conscience de la particularité de votre voix ?

CK : Je mentirais si je vous disais non. Ma particularité vient surtout des messages que je transmets à travers mes chansons, de ce besoin de partager, de cet amour qui bouillonne en moi. Ma voix n’en est que le vecteur.

IE : Comment la décrieriez-vous ?

CK : Ma voix, c’est mon âme. Elle est le réceptacle de tout ce qui se passe dans ma vie. Son ton grave et suave n’est que le reflet de mes blessures accumulées.

IE : En parlant de voix, vous appréciez Lara Fabian. Qu’est-ce qui vous séduit en elle ?

CK : J’ai eu un coup de foudre artiste et humain pour elle. C’était lors de sa première nomination aux Victoires de la Musique. J’étais devant la télévision. Je la découvrais. En l’écoutant chanter une larme à couler naturellement sur ma joue sans que je la contrôle. Je ne peux l’expliquer, j’ai su à ce moment-là que ma vie ne serait plus la même. Lara est cette « flamme jumelle », celle qui me fait écho. Et tampis si l’on ne me comprend pas.

IE : D’où le titre « Deux voix, deux cœurs », qui a été écrit en pensant à elle.

CK : Exactement. Conjuguer ma voix à celle de Lara Fabien serait le graal suprême. La mélodie de la chanson était composée lorsque l’on m’a demandé d’en écrire le texte pour lui présenter. Poser les mots n’a pas été simple. Ça a été un travail compliqué et différent, car il fallait faire parler deux personnes, qui se répondent. Avec Claude Lemesle, nous avons imaginé deux femmes, une accomplie en la personne de Lara qui prendrait sous son aile, telle une sœur le ferait, une jeune artiste comme moi et qui la guiderait.

IE : La chanson parle de deux femmes, qui peuvent être des sœurs, des amies, des amantes… Au-delà du message d’amour, est-ce aussi celui de la tolérance ?

CK : Cette chanson peut avoir différentes lectures, différentes interprétations. J’y vois d’avantage celle de deux sœurs. Il n’est pas question pour moi de sexualité, mais d’amour au sens universel. Mais en effet, prônant le respect de l’amour, quelle que soit sa forme, on peut y voir deux femmes qui se sont reconnues et qui, au-delà de leur amitié unie et forte, sont chacune l’alter ego de l’autre.

IE : Parlez-nous de votre premier single « Rien ne retient les torrents ».

CK : En écoutant la mélodie, j’ai ressenti quelque chose qui courait et qu’on ne pouvait arrêter. Ça m’a inspiré le temps qui passe. Je viens de dépasser la trentaine, l’adolescence du monde adulte. Arrivée à une période charnière, je sens le temps peser un peu plus qu’avant. Même si c’est une dimension que l’on ne contrôle pas, il ne faut pas en avoir peur. Quand on aime, lorsque l’on est entouré, on peut le laisser couler tranquillement. C’est un allié qui nous permet de grandir, d’apprendre et de transmettre.

IE : Votre style est plutôt pop-rock ?

CK : J’ai ce côté-là, comme celui du lyrique par mes notes hautes. Mais c’est en piano voix que je me sens plus à l’aise. Ma tessiture s’exprime mieux, l’émotion ainsi que la force des mots prennent davantage sens et place.

IE : Vous êtes d’origine tunisienne. Ce métissage culturel a-t-il construit la femme que vous êtes aujourd’hui ?

CK : Certes, j’ai été bercée dans la tradition tunisienne, mais c’est juste une petite partie de moi dont je suis imprégnée. Je suis et veut être considérée comme une femme du monde.

IE : Vous avez 35 ans et êtes mère de trois enfants. Comment arrivez-vous à concilier votre vie d’artiste ?

CK : Devenir mère et être chanteuses sont les deux choses que je souhaitais. Je les vis sans m’interroger. Tout est question d’organisation et d’amour, au bon rythme.

IE : Quelle mère êtes-vous ?

CK : Je suis une mère assez cool qui n’aime pas les interdits, car ce sont eux qui créent l’envie. Je laisse mes enfants s’exprimer dans tout ce qu’ils ont envie d’être, sans toutefois qu’ils empiètent sur les autres.

IE : Alors pourquoi leur demander « pardon » ?

CK : Ce titre m’est venu avant l’arrivée de mon premier enfant. Il évoque la destruction de la planète, toutes les peurs qui nous tenaillent face à l’avenir. Malgré ce monde fragile qui nous fait peur, nous choisissons de donner la vie. J’ai alors ressenti le besoin de demander pardon à mon enfant pour toutes les difficultés qu’il allait devoir subir et vivre, malgré lui et à cause d’autres.

IE : Comment vous imaginez-vous dans quelques années ?

CK : Sur la scène de l‘Olympia, avec mon nom en lettres rouges qui brilleraient sur le sol mouillé de l’avenue des Capucines, en train de partager ce moment magique avec le public

IE : Quelle est votre plus grande fierté ?

CK : Mes enfants, mais aussi celle d’avoir réussi à dire à mes parents « ça suffit, maintenant je vais devenir qui je suis. Vos peurs, gardez-les pour vous ! ».

IE : Quels sont vos projets ?

CK : Le premier est de terminer l’album. Six titres sont faits et quatre sont en cours de finalisation. Idéalement, je souhaiterais encore ajouter trois ou quatre chansons pour que l’opus soit complet. Ensuite, c’est faire de la scène, d’avoir cette vraie rencontre physique avec le public, chose que je vais réaliser le 6 juillet prochain à Montauroux (83). Je vais y donner un grand spectacle du nom de l’album « Entrez dans ma folie ». Puis fin septembre, à « La Comédie de Paris », je vais faire un show case pour faire découvrir mon univers aux médias et aux professionnels.

IE : Que peut-on vous souhaiter ?

CK : De réaliser tous ces rêves, d’être heureuse et d’apporter du bonheur aux gens qui m’entourent et m’entoureront bientôt.

Visuels : (C) DR



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3902

6ème Commémoration annuelle de la Déclaration pour la Paix Mondiale et de la Marche pour la Paix

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 28 mai, 2019 16:40:38
Claudine BESSOU



L’Organisation Internationale pour la Paix HWPL (Heavenly Culture World Peace Restoration of Light), s’est réunie vendredi 24 mai à l’Hôtel Ibis Paris Tour Eiffel, afin de marquer la 6ème Commémoration de la Déclaration pour la Paix Mondiale par une « Marche pour la Paix ».


HWPL, c’est aussi Culture Céleste, Paix Mondiale, Restauration de la Lumière, est une ONG Internationale pour la paix qui est enregistrée auprès du département de la communication mondiale des Nations Unies. Elle transcende les cultures, les religions, les ethnies et les idéologies pour un monde harmonieux et paisible. Elle est déterminée à apporter la paix et la cessation des guerres à toute l’humanité.


Cette année en association avec le mouvement IPYG (Groupe international de la jeunesse pour la paix) affilié à HWPL, qu’une « Lettre pour la Paix » est adressée aux dirigeants de 193 Pays. Le but est d’attirer leur attention sur la paix et de les solliciter d’apporter leur appui à la cessation des guerres. IPYG a pour mission de mobiliser un réseau de jeunes et de personnes du monde entier afin de leur transmettre une culture de paix mondiale.


Parmi les invités d’honneur présents à l’événement :

- Jacquiline NYAVOR , étudiante Diplômée de Sciences Po Paris, Représentante de la jeunesse de France,

- André LOKISSO , Président de l'AIED (Assistance pour l'intégration des enfants soldats démobilisés)

- Gaura BHAKTA , du Temple Radha Krishna de Paris

- Marc d’ALMEIDA, Manager à HWPL Paris

- Said LARIFOU, ancien Avocat et Politicien des Comores


Des messages de soutien en vidéo de Omar KEITA, Ambassadeur du Mali à L'UNESCO et de Annah BOSSMAN, Ambassadeur du Ghana à L'UNESCO.


C’est à Séoul en Corée du Sud que tout a commencé le samedi 25 mai 2013 dans le Parc Olympique. Environ 30 000 jeunes venant de tous les pays du monde ont marché pour que la paix devienne une réalité. De cette marche pacifique une déclaration de paix mondiale a été annoncée par HWPL. Son Président Man Hee Lee, un ancien combattant, a expliqué le contexte de la proclamation de la déclaration : "Nous ne pouvons pas prétendre vouloir la paix et continuer à nous provoquer les uns les autres, ce qui crée des conflits dans le but de faire valoir nos intérêts nationaux avant ceux des autres. Ce n’est pas un héritage que nous pouvons laisser aux générations futures ".


Les 10 articles de la déclaration de la paix présentés par HWPL :


°Déclaration de la paix et de la cessation des guerres

°Réduire le potentiel de guerre et réaffecter les armes pour rendre service à l’humanité

°Développer des relations amicales et interdire des actes d’agression

°Interdire la coercition contre les frontières d’état internationalement reconnues

°Garantir le droit à l’autodétermination du peuple et des états

°Les différents internationaux à travers les moyens pacifiques

°Reconnaître le droit de légitime défense

°Favoriser la liberté des religions

°Promouvoir la coexistence pacifique entre les différents groupes ethniques et religieux

°Répandre une culture de paix

Au terme de la commémoration et de la signature de la "Lettre pour la Paix" par tous les participants pour le droit à l’accomplissement de la paix dans le monde, a commencé la « Marche pour la Paix ».


C’est autour de 70 pays que sont organisées des marches pour la paix.


Les prochaines assemblées de HWPL France :


Bureau WARP le 27 mai, pour l’Alliance des Religions et une meilleure compréhension des textes religieux

Peace Education Colloque le 29 mai, création d’un programme éducatif pour la paix adapté à la France

En juin, réunion mensuelle des jeunes en Ile de France et de l’impact que peuvent avoir les jeunes en France

Média Forum le 15 juin, forum des médias débat sur le journalisme de paix




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3901

Portrait des 2 grands chefs intronisés lors de la cérémonie des Toques Françaises

GASTRONOMIEPosté par IMPACT EUROPEAN 27 mai, 2019 21:43:25
Véronique YANG

L'intronisation des chefs Patrick Druart et Christophe Marguin, respectivement Toque de l'année 2019 et Toque d'honneur 2019 s'est tenue samedi 25 mai à l'EPMT(75017).

-PATRICK DRUART: TOQUE DE L'ANNEE 2019

Vice-président des Toques Françaises, Directeur, Directeur du Racing Club de France (successeur de Pierre Caillet), MOF, Restaurant le Bec au cauchois à Valmont.
Patrick Druart, né le 7 Juillet 1961 à Paris est cuisinier d e métier et passionné. Titulaire de 2 CAP ( Pâtisserie en 1979, et Cuisine en 1981), il a su s'imposer dans le monde de la gastronomie. Formé par les plus grands dont Guy Legay (Meilleur Ouvrier de France) chez Ledoyen à Paris, il part à Nice au Ciel d’Azur* Michelin. Il a également fait ses armes à l’Académie Diplomatique Internationale, l’Union Nationale du Marché Commun, la salle à manger de la Tour Gan pour Monsieur Attali.
Recruté en 1987, il participe à une expérience des plus enrichissantes dans le lieu nocturne parisien incontournable, "Les Bains"où il rencontre les plus grandes stars internationales en leur faisant découvrir ses spécialités; il considère d'ailleurs cette étape comme une des plus importantes de sa carrière professionnelle.
En 1989, il reprend le Restaurant "Les Echevins" à Mouzon dans les Ardennes, qui devient en peu de temps une table de renommée grâce à son perfectionnisme et sa cuisine légère et inventive . En avril 1990, il devient Chef Exécutif du Virgin Café puis 3 ans après, est nommé directeur d’exploitation du Virgin café (Marseille,Bordeaux puis Paris Champs Elysées) . Il y restera pendant 23 ans jusqu’en 2013, année de fermeture de l’enseigne. Ayant fait le tour " du monde de la nuit" , il est depuis 4 ans, Directeur du Racing Club de France. En 2003, il intègre l’Association des Toques Françaises auprès de la présidente Marie Sauce-Bourreau et du vice-président Laurent Delarbre, à l’organisation du Trophée
Jean Delaveyne. En septembre 2018, il est nommé vice-président de l’association.

CHRISTOPHE MARGUIN: TOQUE D'HONNEUR 2019

Président des Toques Blanches Lyonnaises et propriétaire du Restaurant Le Président à Lyon, il succède à Jean-François Girardin, président de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France.
Dès son plus jeune âge,il est bercé dans le milieu de la gastronomie. Issu de 4 générations de cuisiniers qui officiaient derrière les fourneaux de la maison familiale des Echets, il devient chef cuisinier et entame un parcours initiatique culinaire auprès de grands Chefs étoilés français et anglophones pour reprendre en 1991 prendre les rênes du restaurant familial avec son épouse Nicole.
Plusieurs fois couronné (premier prix Prosper Montagné et Prix International Pierre Taittinger
dès 1996), ce chef est devenu un personnage charismatique dans le milieu gastronomique lyonnais. Le milieu associatif est aussi son cheval de bataille aussi bien dans les associations de
professionnels de l'art culinaire que dans les organisations régionales, participant chaque
année au jury de multiples concours culinaires. En 1997, il est élu pour l'association des Toques Blanches Lyonnaises, Chef de l'année à l'unanimité par ses pairs dont Paul Bocuse, Pierre Orsi ou Jean-Paul
Lacombe… En 2017, il quitte sa région natale de la Dombes pour acquérir le restaurant "Le Président" situé sur les berges du Rhône, dans le 6ème arrondissement de Lyon, ville qu'il a toujours affectionnée.

Ces distinction se sont accompagnées de remises de médailles aux administrateurs et aux partenaires de l'association ainsi que l'intronisation d'une catégorie d'épicuriens qui mettent en valeur la gastronomie. Cette année, cette sélection n'a récompensé que des femmes parmi lesquelles la comédienne et sculptrice, ministre de la République de Montmartre, Sylvie Malys ou encore la créatrice du "Village international de la gastronomie", Anne-Laure Descombin.




  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3900

A la découverte de "l'Académie des Passions" à l'Abbaye de Royaumont

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 27 mai, 2019 16:30:58
Véronique YANG

Muriel Hermine a présenté samedi 24 mai le bilan de la 10 première année de son programme "L'Académie des Passions" soutenu par son association "J'ai un rêve" créée en 2003.

C'est sous un beau soleil, dans le cadre idyllique de l'Abbaye de Royaumont (95) que s'est déroulée cette présentation en partenariat avec la Fondation ENGIE représentée par sa directrice Mme Florence Cottin en présence du préfet délégué pour l’égalité des chances dans le Val d’Oise (95), Mr Sébastien Jallet et 80 participants et invités. Ce fut l'occasion de découvrir des ateliers techniques et sportifs.

L'Abbaye de Royaumont a été fondée en 1228 par Louis IX, futur Saint Louis, qui aimait s'y retirer et avec le soutien de sa mère Blanche de Castille. Dès 1246, elle se dotait d’un "studium theologiae" ( centre d'études de théologie) confié au dominicain, Vincent de Beauvais, aussi précepteur des enfants royaux. Après après avoir été monastère, usine textile, village et noviciat, l’abbaye sera pérennisée au cours du XXe siècle (en 1964) et deviendra la Fondation Royaumont (Goüin-Lang) pour le progrès des Sciences de l’Homme sous forme un lieu de rencontre et d’échanges pour intellectuels et artistes français et étrangers, dans le domaine des sciences humaines et de la musique avant de s’imposer comme lieu de recherche, de formation et de production artistiques internationalement reconnu.

"L'Académie des Passions" est un programme d'accompagnement élaboré pour aider des jeunes en amont de leur orientation professionnelle et leur permettre de retrouver la confiance en eux, développer leurs talents et apprendre à mieux communiquer, enfin trouver leur chemin professionnel quand ils ne savent pas encore vers quel secteur d’activité se diriger.

Il s'adresse à des jeunes âgés entre 16 et 25 ans issus de QPV (quartiers prioritaires de la politique de la ville) et de zones rurales ou inscrits en structures d’insertion ou identifiés comme demandeurs d’emploi ou encore jeunes migrants, sur le chemin de l'emploi et s'effectue dans le cadre d'une formation de 80 heures basée sur le sport ou structuration de l'individu (pour la rigueur, le courage, la discipline et le respect), la culture et les arts avec le chant, la danse, le théâtre, les arts plastiques et les jeux de clown pour gérer les émotions (pour la prise de parole en public et le développement de la créativité) , les nouvelles technologies avec le digital (accès au e-learning, tests de personnalité, accompagnement personnalisé) et le coaching mental individuel ou en équipe.

Le partenariat avec l'hypermarché Cora de Garges- lès- Gonesses (95) permet un accompagnement gratuit des élèves. Depuis sa création, une soixantaine de jeunes ont suivi la formation dont les critères d'entrée sont: volontariat, motivation, désir d’apprendre et réelle envie de s’en sortir.

Depuis sa reconversion après la natation synchronisée où elle avait été championne du monde, Muriel Hermine a changé de cap en devenant conférencière puis formatrice dans le but de financer son association "J'ai un Rêve" créée en Afrique (Mali, Mauritanie, Sénégal) en 2003. Ayant compris que l'accompagnement des personnes qu'elle coachait devait être général, elle décide de passer un master en coaching. Grâce à son association "J'ai un rêve" et son travail avec des jeunes qu'elle côtoie depuis plus de 15 ans, elle décide de créer "l'Académie des Passions", se retrouvant un peu dans chacun d'eux, ayant eu le même parcours. Cette passion pour le sport lui a permis de révéler ses talents, n'ayant à la base qu'un brevet des collèges obtenu grâce à ses performances sportives.

Le travail de l'école est axé sur l’estime et confiance en soi, l’identification et le développement de ses talents naturels, l'avoir-être et l'interaction avec les autres, la communication verbale et non verbale, le dialogue, l'amélioration de son autonomie, la responsabilisation de la prise de décision et le choix en pleine conscience de sa voie professionnelle. Il s'agit d'une seconde naissance, d'un accompagnement de ceux qui sont sans formation ni qualification suite à un échec scolaire relatif à des fragilités et la peur de la réalité. En regardant à l'intérieur d'eux- mêmes, ils découvrent ainsi des formes d'intelligence (corporelle, émotionnelle, musicale ou intemporelle..) et des talents naturels qu'ils ne soupçonnaient pas. Le programme gratuit pour les jeunes se décompose en 3 temps: Une conférence de 2h, une Team building (méthode apparue en 1980 dont l'objectif est le resserrement des liens entre les membres d'une équipe) de 3 jours et une formation de 2 semaines.

Une équipe pédagogique de 21 personnes autour de la créatrice du concept est à l'écoute des jeunes; les contenus des formations sont conçus par Muriel Hermine qui anime aussi les conférences et des team building, Karine Rebeyrolle (ex DRH à Disneyland Paris) et Odile Jacotin-Legras (Consultante en Stratégies d’Apprentissage et Pédagogies Innovantes chez C2ER); les Team building sont animés par Karine Rebeyrolle, Xavier Dutheil (coach et thérapeute spécialiste en communication), Malika Le Moal (chanteuse d’Opéra), des éducateurs sportifs de la Ville de Garges-lès-Gonesse (Guillaume Langlois, Michel Reynier, Maxime Langlois, Méline Gunotesope, Ness Habeddine); les formations sont animées par l’équipe des team building complétée par des coachs professionnels (Hulwenn Lucas, Stéphane Jonik, Brigitte Fliecx et Muriel Hermine); des intervenants professionnels extérieurs issus du mécénat de compétences complètent l'équipe: Jérôme Laplanche (concessionnaire Volkwagen), Guillaume Lascourèges (Groupe Clarins), Sabine Haltebourg (Véolia), Didier Pelthier (Véolia), Amal Dadolle (journaliste blogueuse) ainsi que des formateurs professionnels: Pascale Buissonnet-Lefèbvre (ex directrice de l’E2C des Yvelines) et Sophie O’Brien (étudiante en licence d’art).

Depuis le début de l'année 2019, 3 promotions (4-5-6) de 12 jeunes, composées chacune d'une conférence de 2h dans les bureaux de l'hypermarché Cora Garges, d'un Team building de 3 jours en immersion au Village Nature Paris de Bailly Romainvilliers ( ateliers sportifs, etc...) et de 2 semaines de formation, tous les jours du matin au soir, dans les locaux de Cora Garges ont été réalisées jusqu'à ce jour, la dernière (N°6) vient de s'achever le 25 mai.

Les résultats des 11 derniers mois du programme "Académie des Passions" ont été présentés à l'Abbaye de Royaumont, devant 80 invités dont le chanteur et rappeur Yannick, n°1 des ventes durant l'été 2 000 avec son titre "Cette année là", l'entrepreneur de produits de luxe David Zienkiewicz, des sportifs comme Alain Zankifo, ex-champion du monde de boxe française et de kick boxing, , entraîneur et éducateur sportif, formateur et encadreur technique à la FFB; Charlie Koissi, entraîneur et chorégraphe de combats d'arts martiaux. Ils montrent que:

-63 jeunes en ont bénéficié et les chiffres parlent d'eux-mêmes :
-67% jugent que la formation les a aidés à trouver leur voie professionnelle
-83% se sentent plus forts pour avancer dans leur projet professionnel
-94% se déclarent très satisfaits de la qualité de la formation
-100% encouragent leurs amis à y participer.

En résumé, "l'Académie des passions est une offre d’accompagnement innovante par le biais du sport et de ses valeurs, des moyens et des méthodes pédagogiques différentiées (blending learning,…), c'est sortir les jeunes de l’assistanat, les responsabiliser dans leurs choix et leurs décisions et éviter l’orientation par défaut. Après cette première expérience réussie, l'Académie s'agrandit, on la retrouvera dès septembre prochain dans la région Centre-Val de Loire à Tours, Orléans et plusieurs autres villes en partenariat avec la Préfecture, la Chambre de Métier et de l'Artisanat, le groupe Hervé Thermique, l'Agrocampus de Fondettes, et tous les partenaires qui sont en train de la rejoindre, sans oublier la presse....Une dynamique forte pour les jeunes en recherche d'emploi, mais aussi en recherche d'eux-mêmes. Tous les rêves sont possibles, même les plus fous.





  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3899

Élections européennes 2019: une estimation de 51% pour les 27 pays de l’UE

Europe et L'UEPosté par IMPACT EUROPEAN 26 mai, 2019 23:24:21
GABRIEL MIHAI

Le taux pour ces élections est « le plus élevé en 20 ans », avec une estimation de 51% pour les 27 pays de l’UE, sans le Royaume-Uni, a annoncé dimanche le Parlement européen.

Un Parlement, 28 élections. Les résultats des européennes, qui se sont déroulées du 23 au 26 mai, sont dévoilés au fur et à mesure de la soirée de ce dimanche 26 mai.

Allemagne (96 sièges) :
Le scrutin européen de dimanche est marqué, en Allemagne, par (CDU-CSU) - 28,6 %
(SPD) - 15,3 %, selon les premières estimations
EELV 20,9 % des voix,
De son côté, le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) obtient 10,8 % des voix.
Avec 5,4 % des voix chacun, Die Linke (gauche radicale) et le Parti libéral-démocrate (FDP) seraient à égalité.

France (74 sièges) :
RN vire en tête (24%),
LREM (22 %)
EELV (12,5 %),
Les Républicains (8,5 %),
France insoumise (7 %)
Parti socialiste (7 %).
Les autres listes ont obtenu moins des 5% nécessaires pour envoyer des représentants au Parlement européen. Un nombre record de 34 listes, dont deux listes issues des « gilets jaunes », concouraient à cette élection qui renouait avec une circonscription nationale unique.

Espagne (54 sièges) :
Un mois après son succès aux élections législatives, le parti socialiste espagnol est arrivé nettement en tête des élections européennes dimanche.
PSOE - 30,3 % des suffrages,
En deuxième position, on trouve les conservateurs du parti populaire PP qui obtiennent 19,5 % des votes,
Derrière, les centristes de Ciudadanos obtiendraient autour de 14 % et la gauche radicale de Podemos 11 %. Le parti d’extrême droite Vox, quant à lui, obtiendrait 6 % des voix.

Pologne (51 sièges) :
Le parti Droit et Justice (PiS) a bénéficié du soutien de 42,2% des électeurs, devant la Coalition européenne (39,1%). Le parti progressiste Printemps arrive troisième (6,6%), suivi par la Confédération d’extrême droite Korwin Braun Liroy Nationalistes (6,1%).

Pays-Bas (26 sièges) :
C’était les premiers à se rendre aux urnes, dès jeudi. Les électeurs néerlandais ont déjoué les pronostics en plaçant en tête le Parti travailliste (PVDA, social-démocrate) avec 18,1 % des voix,
L’autre vainqueur de l’élection est le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) du premier ministre, Mark Rutte, qui récolte 15 % et devance le Forum pour la démocratie (FvD), le parti europhobe et anti-immigrés du juriste Thierry Baudet (12 %).

Hongrie (21 sièges) :
Le parti souverainiste du premier ministre hongrois Viktor Orban est crédité d’une victoire écrasante au scrutin européen, avec 56 % des suffrages, selon un sondage réalisé auprès des électeurs durant la journée de dimanche. Il devance de plus de 45 points l’opposition de centre gauche (10 %) et d’extrême droite (9 %).

Grèce (21 sièges) :
Les conservateurs du parti Nouvelle démocratie ont remporté les élections (34 % des voix) aux dépens du parti de gauche Syriza du premier ministre, Alexis Tsipras (27 %). Les sociaux-démocrates arrivent troisièmes avec 8 % des voix.

Autriche (18 sièges) :
Le parti conservateur du chancelier, Sebastian Kurz (ÖVP), arriverait largement en tête du scrutin européen en Autriche dimanche, avec 34,5 % des voix, selon des estimations publiées à la fermeture des bureaux de vote. Soit une augmentation de sept points par rapport au scrutin de 2014. Il devance les sociaux-démocrates, qui obtiennent 23,5 %, d’après ces mêmes estimations.
De son côté, le FPÖ (extrême droite), touché par le scandale de la vidéo rendue publique la semaine dernière, dans laquelle on voyait son chef succomber aux tentations corruptrices d’une femme se faisant passer pour la nièce d’un oligarque russe, est crédité de 17,5 %.

Bulgarie (17 sièges) :
Nette victoire pour les Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (conservateurs) qui arrivent en tête avec 31,6 % des voix. Ils devancent le Parti socialiste bulgare (23,3 %) et le Mouvement des droits et des libertés (13,8 %).

Danemark (13 sièges) :
Deux partis sont arrivés nettement en tête dimanche au Danemark. Avec 22,9 % des voix, les sociaux-démocrates devancent le Parti libéral du Danemark (20,5 %). Loin derrière, le parti du peuple danois (extrême droite) obtient 13,2 % et le Parti populaire socialiste (sociaux-démocrates), 12,3 %.

Slovaquie (13 sièges) :
Le parti libéral de la présidente élue Zuzana Caputova, le PS/Spolu, est arrivé en tête aux élections européennes en Slovaquie, a affirmé dimanche le président sortant Andrej Kiska. Le parti populiste de gauche du chef du gouvernement Peter Pellegrini, SMER-SD, a admis de son côté avoir été rétrogradé à la deuxième place.
Il n’a pas été possible d’obtenir auprès des autorités électorales de confirmation de ce classement. Le vote en Slovaquie s’est déroulé samedi, mais les chiffres officiels ne doivent être publiés qu’après la clôture du vote dans tous les pays de l’UE.

ROUMANIE

Résultats du scrutin d'Elections parlementaires européennes 2019. Selon les estimations, le PSD, le PNL et l'USR-PLUS ont terminé à la première place, à une très grande distance de la 4e place.

PSD: 25,7%
PNL: 25,7%
USR-PLUS: 23,9%
Pro Roumanie: 5,7%
UDMR: 5,4%
PMP: 5,2%
ADLE: 4,7%

Finlande (13 sièges) : les conservateurs en tête, les écologistes réalisent un bon score
La Ligue verte est le grand gagnant de ces élections, créditée de 15,8% des voix, en deuxième position : un score historique pour le parti écololigste, qui confirme la tendance observée lors des législatives du 14 avril.
En tête : le parti de la coalition nationale (conservateurs) en baisse (20,6%), comme les centristes (13,6 %), qui arrivent en cinquième position. Les sociaux-démocrates progressent légèrement et se classe troisième (14,7%) derrière les Vrais Finlandais (extrême droite, 14%).

Irlande (11 sièges) : le parti de centre droit en tête, bon score des écologistes
En Irlande, les premières estimations donnent le Fine Gael (centre droit) en tête avec 29 % des voix. Derrière, trois partis sont donnés à 15 % : le Fianna Fail (centre), le Green Party (Verts) et les Indépendants (gauche). Derrière, on trouve le Sinn Fein (gauche), avec 13 %, le Labour (sociaux-démocrates), avec 3,5 %.

Chypre (6 sièges) ; les conservateurs largement en tête
Selon des estimations, les conservateurs du Rassemblement démocrate arriveraient largement en tête avec 31,8 %. Ils devancent le Parti progressiste des travailleurs, qui obtiendrait 26 % des voix, et le Parti démocrate (centriste, 11,9 %).

Malte (6 sièges) : les sociaux-démocrates arriveraient en tête
Le Parti travailliste (PL, sociaux-démocrates) arriverait en tête des élections avec 55 % des voix, selon les sondages de sortie des urnes. Le Parti nationaliste (PN, conservateurs) obtiendrait pour sa part 37 % des voix.








  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3898

Dans l’antre de la folie

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 23 mai, 2019 19:19:19
Daphné VICTOR


Il était une fois Salvador Dali. Il était une fois Gala. Il était une fois l’histoire de leur coup de foudre ; la rencontre surréaliste de deux êtres fous et torturés qui, à travers un jeu de miroir, vont être connectés par leurs âmes kidnappées. D’un côté Dali, le génie philosophe volubile, le maître de la création, qui peint ses songes dopés aux pilules pour mieux les posséder et piéger sa conscience, obsédé par une seule chose : trouver son amoureuse pour la peindre.

De l’autre, Gala, épouse hystérique à la violence verbale de Paul Éluard, enfermée dans un établissement psychiatrique à la suite de l’assassinat de ses parents.

Leur dénominateur commun ? L’évasion démesurée par l’imaginaire. Où sont les limites de leur folie rêveuse ? Quand devient-elle réalité ? Entre désir, haine, déchirement, révolte, conscience et illusion mentale, l’ambiguïté paranormale s’invite dans ce jeu de télépathie et de divagation, où le rêve est roi et où la démence mène la danse de la création.

« Galatée ou la rencontre surréaliste de Dali & Gala », une folle fiction amoureuse kafkaïenne et psychédélique sur fond de poésie, écrite et mise scène par Mathilde Aurier ; une première pièce à l’angle quelque peu déstabilisant pour cette auteure, transcendée par l’interprétation magistrale tant elle est « possédée » et chargée de sensibilité captivante et poignante de Baptiste Carrion-Weiss dans le rôle de Salvador Dali – Avec Eva Ramos (Gala), Lola Blanchard (Maria, la sœur de Dali)), Théo Delezenne (Paulo alias Paul Éluard – Du mardi au samedi au Théâtre de la Contrescarpe (Paris Vème) jusqu’au 28 juin à 21h30 – Tarifs : de 10 à 32 euros - Réservations : 01 42 01 81 88 – www.theatredelacontrescarpe.fr

Visuels : (C) Fabienne Rappeneau



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3897

Prix international de la ville de Paris pour les droits des personnes LGBTQI+

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 23 mai, 2019 17:28:39
Véronique YANG

Vendredi 17 mai, Anne Hidalgo a remis pour la seconde année consécutive, le Prix international de la ville de Paris pour les droits des personnes LGBTQI+, à l'occasion de la Journée Mondiale de la lutte contre l'homophobie et de la transphobie.

Chaque année, ce prix créé en 2018 récompense des associations qui se battent en faveur des droits des personnes LGBTQI+ en France et à l'étranger. Il comporte 2 catégories avec un lauréat français et un lauréat international choisis par un jury composé d'un président et de 10 membres français et étrangers reconnus pour leur engagement en faveur des communautés LGBTQI+. Cette année, un 3ème lauréat a été choisi parmi les ONG francophones compte tenu de leur important travail.

Le jury de l'année 2019 était composé de :

-Sonia Akkari, co-référente de la commission" International" de SOS homophobie.PRIX

-David Aeurbach Chiffrin, délégué général de la Fédération Total Respect- Tjenbé Rèd (association LGBT ultra-marine.

-Brian Scott Bagley, danseur, chorégraphe américain et co-fondateur de "Pais Black Pride".

-Pierre Baillet, Directeur Général de l'AIMF, Association Internationale des Maires Francophones.

-Laurène Chesnel, déléfuée chargée des familles à l'Inter-LGBT, membre de la CNCDH.

-James Creedon, journaliste irlandais sur France 24.

-Marame Kane, co-présidente du centre LGBT Paris-Ile-de-France.

-Giovana Rincon, directrice de l'association "Acceptless-Transgenres".

-Jean-Luc Romero-Michel, maire-adjoint chargé de la culture de paris 12ème, conseiller régional et militant LGBT.

-Jazell Barbie Royale, américaine élue "Miss International Queen" 2019.

Les prix ont été remis sous la présidence de Jean Wyllys, député brésilien en exil et figure emblématique de la défense des droits des personnes LGBTQI+ au Brésil, par la Maire de Paris en présence de ses adjoints Hélène Bidard, en charge de l'égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et des Droits Humains et Christophe Girard de la culture. Ce fut l'occasion pour l'élue de parler de la PMA et de reprocher au gouvernement "son retard intolérable par rapport à l'International dans la présentation, le vote, la promulgation et l'application d'une loi..." .

  1. Le Prix National a récompensé l’association réunionnaise "Orizon". Destinée aux victimes de discriminations et à leurs proches, elle a notamment mis en place l’an dernier une charte à destination des commerces et établissements de santé de l’île afin de valoriser les "initiatives vertueuses" et rendre service aux personnes LGBT en leur faisant mieux connaître les lieux dans lesquels ils peuvent être certains d’être accueillis dans de bonnes conditions .
  2. Le Prix Francophone, a honoré l’association " Transgenre Burkina". Créée l’an dernier après avoir rencontré bien des obstacles, c'est la première association destinée aux personnes trans’ du Burkina Faso dont les premiers financements ont atteint un peu plus de 1 800 euros sans compter la donation du Prix de la ville de Paris d'un montant de 5 000 euros.
  3. Le Prix international, a été remis à la fondation colombienne "Red Comunitaria Trans Bogota" créée en 2013 et présidée par Daniela Maldonado Salamanca ; Elle fait la promotion des droits et accompagnement des femmes transgenres vulnérables et/ou en situation de prostitution dans les quartiers sensibles de Bogotá. Depuis quelque mois, le Musée national de Colombia a organisé une exposition sur les mouvements sociaux, à laquelle elle participe.
  4. Une mention spéciale pour 3 autres associations et leurs engagements : - Collectif intersexes et allié.e.s, association créée en 2016 pour la lutte de la reconnaissance des droits des LGBTQI+ et plus particulièrement contre la pathologisation des personnes intersexes ; la fin des mutilations et des traitements non consentis; la suppression de la mention de sexe ou de genre à l’état-civil. "Ce sera son choix : stop aux mutilations intersexes" est la campagne qu'elle a lancée le 10 septembre 2018" . Cette association faite par et pour les personnes intersexes, est la seule en France qui défend leur cause encore taboue dans la société française.
  5. -MSM Madagascar, fédération d’associations présente dans 7 grandes villes à Madagascar, créée en 2008, rassemblant et mettant en réseau 17 associations nationales qui luttent contre la stigmatisation et les discriminations envers les HSH et contre la propagation des IST/VIH à travers Madagascar. Elle constitue le premier collectif d’organisations LGBTQI+ de la zone océan Indien regroupant les territoires de Maurice, des Seychelles, de Madagascar et de La Réunion.

6.-European Lesbian Conference, créée en 2017, une des premières conférences indépendantes en Europe, se bat pour la reconnaissance des droits des lesbiennes et lutte contre leur oppression en Europe. Une seconde conférence s'est ouverte en 2019, à l'initiative de Monica Benedicio, compagne de Marielle Franco, assassinée l"an dernier au Brésil, afin que justice soit rendue.


Après la cérémonie, les participants ont été invités à se rendre 67 rue Montorgueil (75002) afin de rendre hommage en en cette Journée Mondiale de la lutte contre l'Homophobie et la Transphobie, à Bruno Lenoir et Jean Diot, les 2 derniers Français connus pour avoir été condamnés à la peine de mort, étranglés puis brûlés en place de Grève le 6 juillet 1750 après un procès de 6 mois, pour des pratiques homosexuelles. Cette condamnation fut la dernière avant la dépénalisation de l'homosexualité en 1791. La plaque commémorative inaugurée par la Maire de Paris en 2014 et vandalisée en 2018 se situe au carrefour des rues Montorgueil et Bachaumont.





  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3896

Nouveau projet "Site Tour Eiffel"

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 22 mai, 2019 20:32:04
VÉRONIQUE YANG


Le nom du lauréat de l'appel à projet international "Site Tour Eiffel" a été dévoilé mardi 21 mai au Pavillon de l'Arsenal (75004), il s'agit du cabinet américain Gustafson Porter et Bowman qui a aussi conçu la Fontaine commémorative de Diana, Princesse de Galles, à Londres.

L'appel international "Site Tour Eiffel" a été lancé par la Mairie de Paris en début 2018 sur le thème:"Découvrir, Approcher, Visiter". Son but est de créer d'ici 2024, un nouvel espace de vie et de détente pour les Parisiens et les visiteurs sur une surface de 54 ha autour de la "Dame de Fer", entre le Trocadéro et l'Ecole Militaire. L'espace sera rendu aux piétons et à la circulation douce, à la nature et à la biodiversité en tenant compte du changement climatique.

Parmi les candidats, 4 d'entre eux ont été sélectionnés et présentés le ' mai 2018 par Jean-Louis Missika et Jean-François Martins, adjoints de la Maire de Paris. La société Autodesk, leader de l’édition de logiciels de conception, partenaire de la ville de Paris a présenté une maquette soutenant les équipe et le calendrier prévisionnel (2019-2023).

1- Amanda Levete Architects; cabinet d’architecture britannique dirigé par Amanda Levete qui a réalisé l’extension du Victorian and Albert Museum à Londres en 2017, ainsi que le musée d’art et d’architecture de Lisbonne en 2016.

2- Gustafson Porter et Bowman; dirigée par Kathryn Gustafson, architecte paysagiste diplômée de Versailles, cette agence de paysage fait équipe avec des architectes et urbanistes français expérimentés.

3- Agence TER; agence de paysage française qui a réalisé le parc de Boulogne-Billancourt, le Pershing Square à Los Angeles et la Plaza de las Glories Catalanes à Barcelone. L’équipe, composée d’architectes français et italiens, partage une vision innovante et conçoit ses projets dans une démarche durable.

4- Koz Architectes; agence parisienne présentant une architecture créative et un urbanisme soucieux des riverains.

Chaque année, plus de 20 millions de personnes viennent découvrir le site et plus de 7 millions visitent la Tour Eiffel dans des conditions plus ou moins bien organisées, que ce soit au niveau des files d’attente ou simplement les visites.
Par ce projet de nouveau site, on prévoit d’avantage de services aux visiteurs (sanitaires, bancs, consignes, restauration…), un accès plus facile sera étudié depuis les transports en commun jusqu’aux lieux de visite avec d’avantage d’informations en temps réel (attente, conditions d’accès, incidents…) et les conditions de travail des employés seront revues à la hausse.

Le budget prévu pour le réaménagement du site est fixée à 80 millions d’euros. Cette initiative vient s’inscrire dans un vaste de plan de réorganisation de l’accueil des visiteurs et d’entretien de la tour, dont le montant total s’élève à 300 millions d’euros. L’installation d’une paroi de verre et de métal pare-balles en faisait aussi partie ainsi que de nouveaux accès pour sécuriser le monument. Aucune fermeture de site n’est annoncée le temps que dureront les travaux d’entretien ou de réaménagement .

Le 21 mai dernier, Anne Hidalgo entourée de ses adjoints Jean-Louis Missika chargé de l'urbanisme, de l'architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité, et Pénélope Komitès chargée des espaces verts, de la nature, de la biodiversité et des affaires funéraires a dévoilé le nom du lauréat: l'équipe de paysagistes Gustafson Porter et Bowman qui propose une vaste promenade entre le Trocadéro et l'Ecole Militaire en répondant au changement climatique. Les travaux commenceront fin 2020/début 2021 et s'arrêteront en 2023. A la fin des JO de 2024, une seconde phase de travaux reprendra sur le Champ de Mars, de la place Jacques Rueff à l'Ecole Militaire et devrait se terminer en 2030.

Le projet porte le nom "ONE" signifiant l'unité du site malgré plein de petites choses qui ne fonctionnent pas. Dans cet objectif, on retrouve la plantation (jamais vue sur un pont) sur le Pont d’Iéna avec un alignement d’arbres et une pelouse centrale et 2 squares piétonniers de chaque côté du pont qui devient piéton (sauf bus et véhicules d’urgence). Le nombre de voies pour les voitures Quai Branly passera de 4 à 2, dans une zone limitée à 20 km/h où les piétons seront prioritaires.Par ailleurs, les jardins du Trocadéro seront réaménagés avec la suppression de la circulation ainsi que ceux du Champs de Mars (replantation des arbres, kiosques, buvettes, services sont organisés et rangés). "On peut arriver à créer le plus grand espace de jardin de Paris avec beaucoup plus de biodiversité, beaucoup plus d'écologie", a-t-elle déclaré.

Grâce à Autodesk, un modèle numérique tridimensionnel de ces 54 ha tels qu’ils sont, a été créé à l'arbuste près, servant de support aux propositions des 4 équipes finalistes, permettant ainsi de comprendre les différences de choix des projets. Une promenade virtuelle du futur site est possible grâce à un logiciel et un masque spécial.



  • Commentaires(0)//www.impact-european.eu/#post3895
« PrécédentSuivant »