JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en visite officielle à Paris

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 11 avril, 2018 11:58:11
Véronique YANG

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane est en visite officielle en France pour 3 jours dans un but culturel et diplomatique.

Lors de cette visite, MBS comme on le surnomme ne s'occupera pas du côté économique ni de contrats à signer. Le sujet sera évoqué lors d'une prochaine rencontre en fin d'année en Arabie Saoudite.

Accueilli dimanche par le ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian,le jeune prince de 32 ans a pu discuter de ses points de vue sur sa région et les crises qui la secouent. Il a ensuite dîner en tête à tête avec le Président au Musée du Louvre évoquant des sujets comme la guerre contre le Yémen mais aussi le principal rival de Ryad qu'est Téhéran, les avis étant divergents.

Lundi matin, il a rencontré le premier ministre Edouard Philippe et a déjeuné avec lui à Matignon avant de se rendre à l'Elysée à 17h pour une nouvelle rencontre en présence des ministres des Affaires Etrangères et des Armées Florence Parly qu'il avait rencontrés dans son hôtel particulier du 16ème.

Des accords culturels ont été signés. La France va aider l'Arabie Saoudite à créer un opéra et un orchestre, après la signature de la ministre de la Culture Françoise Nyssen avec son homologue saoudien Awwad al-Awwad, en accord avec l'Opéra de Paris.

L’Arabie Saoudite va également participer pour la première fois au Festival de Cannes, avec des courts-métrages, a annoncé le ministre saoudien de la Culture. C'est pour le pays ultraconservateur un début d'ouverture à la culture occidentale.

Un accord d'une durée de 10 ans pour le développement touristique et culturel de la région d’Al-Ula (nord-ouest) particulièrement riche en vestiges archéologiques et paysages d’exception a été signé avec la création d’une agence dédiée sur le modèle de l’agence France Museum, qui a piloté la mise sur pied du Louvre Abu Dhabi, inauguré en novembre dernier, L'ancienne cité nabatéenne d’Hegra (Madain Salih) ou celle de Dadab (Al-Khuraybah), et des paysages spectaculaires de canyons taillés dans le sable en sont des représentations.

Au niveau politique, les deux pays désirent vouloir redéfinir leurs relations bilatérales, le prince multiplie les signes d'ouverture vers l'Occident pour préparer l'après pétrole; pourtant reste un point semble sensible, Paris se montre frileuse face à la rivalité entre Ryad et Téhéran et l'arme nucléaire. En effet, la France et l'Europe veulent sauver les accords nucléaires alors que Ryad se tourne vers les USA qui menacent d'en sortir.

D'autres sujets diplomatiques étaient au volet de ces échanges comme Israel et la Palestine à Gaza, la Syrie et les présumées attaques chimiques, les élections libanaises en mai.



  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.