JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Nuit Noire après Nuit Blanche

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 14 oct., 2018 19:56:49
VÉRONIQUE YANG

Le "Jour de la Nuit" est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, cette année c'est le 13 octobre.

Créée il y a 10 ans par l'association citoyenne nationale de protection de l'environnement "Agir pour l'Environnement", "Le Jour de la Nuit" rassemble des acteurs pleinement engagés et voués à cette cause. Manifestation unique en France, le "Jour de la Nuit" s'applique dans tout le pays pendant une soirée et une nuit afin de sensibiliser la population à la pollution lumineuse qui influe sur le climat. Elle rassemble 24 structures nationales issues de domaines divers (environnement, astronomie, énergie, éducation, collectivités locales...) parmi lesquelles on compte,

Dans de nombreuses grandes villes françaises (Paris, Montpellier, Grenoble, Metz, Besançon, Belfort, Colmar, Vincennes ou Epinal....) on a remarque une extinction de l'éclairage public.

A Paris, les monuments de la ville sont restés dans la pénombre à l'exception de la Tour Eiffel qui accueille tard ses clients et de la Butte Montmartre où se déroulaient ce week-end les vendanges, ceci pour une question de sécurité. Les mairies dont l'Hôtel de Ville, les églises, les ponts et les lieux emblématiques de la ville sont restés éteints toute la nuit,, les Invalides, les Champs-Élysées, l’Arc de Triomphe, le Petit Palais, l’opéra Garnier et le canal de l’Ourcq.

Balades nocturnes ; observations des étoiles ;sorties dans la nature et extinctions des lumières étaient au programme de cette Nuit Noire.

Nuit Blanche est une manifestation qui fête sa 17ème édition cette année au coeur de la nuit parisienne. A cette occasion, près de 80 projets artistiques ont été offerts au public gratuitement durant toute la nuit. Elle propose également l'ouverture nocturne des musées, d'institutions culturelles et autres espaces Pour sa 17e édition, la direction de Nuit Blanche était placée sous la direction de Gael Charbau qui avait imaginé 4 parcours qu'il avait nommé constellations: Ile St Louis, Invalides, La Villette et Porte Dorée. De plus, sur proposition d'Anne Hidalgo, le Conseil de Paris a attribué la citoyenneté d'honneur de la Ville et a dédié cette édition à Oleg Sentsov , emprisonné en Sibérie, où il purge une peine de vingt ans après avoir été enlevé et torturé. En mai dernier, il a entamé une grève de la faim pour réclamer sa libération et celle des 70 détenus politiques ukrainiens en Russie.

Constellation Ile St Louis

Au Collège des Bernardins, on pouvait découvrir une installation monumentale d'Abdelkader Benchamma qui a transformé la grande nef, pour célébrer le 10ème anniversaire du lieu, avec d'immenses formes abstraites envahissant le sol pour rejoindre les lignes architecturales. S'en suivait une promenade inédite dans les rues moyen-âgeuses de l'Ile St Louis qu'Edgar Sarin et Mateo Revillo avaient isolée afin de la transformer en une sculpture reliée à la ville par les ponts. On retrouve 300 femmes et hommes dans cette oeuvre représentant divers corps de métiers( boulanger, médecin, enfant, architecte, musicien ou barman...)Ils acheminaient des objets réalisés en argile, pétales de fleurs, sel et paille depuis le quai d'Anjou où siège le syndicat patronal des boulangers du Grand Paris vers l'école élémentaire située près de l'église en passant par les quais bas de l'Ile St Louis et la bibliothèque polonaise, quai d'Orléans. Puis direction Hôtel de Ville où la Maire de Paris et son adjoint en charge de la culture, Christophe Girard ont procédé au lancement officiel aux côtés de Gael Charbau, directeur artistique de l'événement. Le périple passait par la Cité des Arts et enfin les Halles, à la Canopée. Tout ceci réalisé grâce à l'aide de l'école professionnelle supérieure d'art graphique de la ville de Paris.

Constellation des Invalides

Réalisé par le Studio UY077 en mai dernier pour la biennale de Dakar ayant reçu un grand succès, le projet du "Super Kilomètre" de Félicie d'Estienne d'Orves, réalisant sous terre la course du soleil a été reconduit pour la Nuit Blanche aux Invalides avec la traversée de grands monuments tels le Musée de l'Armée, le sous-sol des Invalides, le Pont Alexandre III, le Palais de la Découverte et une partie du Grand et du Petit Palais. En se rendant ensuite au Théâtre de la Ville/Pierre Cardin, le public a pu découvrir des chorégraphies Jamila Johnson Small.

Constellation de la Villette

Le Parc de la Villette était ouvert toute la nuit pour toute la famille, A cet effet, les enfants pouvaient rester à la Cité des Enfants et à Little Villette où ils apprenaient à partager de nouvelles activités pendant que les parents partaient à la découverte des programmes culturels répartis sur l'ensemble du parc de la Philarmonie à la Cité des Sciences. Ils ont pu découvrir le geyser extraterrestre de Fabien Léaustic et profiter de la musique et des jeux de lumière.

Constellation de la Porte Dorée

C'est dans le Bois de Vincennes que la dernière constellation s'est déroulée en commençant par une danse sensorielle débutée par des enfants et des robots, proposée par le danseur chorégraphe Minh Cuong Castaing pour se terminer au parc zoologique, près du Grand Rocher des années 30 en passant par le Palais de la Porte Dorée cité de l'histoire des immigrations puis les rives du Lac Daumesnil.

Dix jours avant le lancement et jusqu'au 15 octobre, une oeuvre du type de ce que propose Nuit Blanche, The Tropicool Company, a investi le hall 2 dans la grande verrière de la Gare de Lyon; Une grande sculpture d'un squelette de flamant rose plane dans un ciel d'autocollants colorés au son d'une musique inattendue , tout en surprenant les passants.







  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.