JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Élucubrations amoureuses

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 07 nov., 2018 17:54:33
Daphné VICTOR

« Mon amour, mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour ». Nous sommes toutes à la recherche du Grand Amour. Se faire aimer est un besoin viscéral après lequel nous courons. Car, vous en conviendrez, la vie ne vaut d’être vécue seule. Et ce malgré la lâcheté de la gente masculine. Alors, on part à sa conquête dans l’espoir de rencontrer la perle rare. Parfois, elle se trouve jusque à côté de nous et on ne la voit pas. Parfois, on pense l’avoir trouvé, mais on fait fausse route. Mais où se cache donc celui qui saura faire battre notre cœur ? Cette âme sœur, cet alter ego qui va nous aimer passionnément, avec nos qualités et nos défauts et qui nous fera nous sentir femme en étant simplement dans ses bras ? En revanche, à trop vouloir l’idéaliser, à mettre trop haute la barre de nos doléances, on peut aussi passer à côté.

Eva fait partie de ces femmes. Quadra libérée, elle est belle, intelligente et indépendante. Mais derrière cette image forte, elle est une femme fragile avec ses fêlures et ses blessures. Le prince charmant ? Bien sûr qu’elle y croit. Ce ne sont pas ses déboires amoureux qui vont l’en empêcher. Et surtout pas après trois ans d’abstinence. Il lui faut « réactiver », dixit son gynécologue. Malgré ses frustrations et son mal-être face à sa solitude sentimentale qui la ronge, celle qui vit comme une grand-mère reste une petite rose toute en émoi, convaincue que « la relation entre deux êtres ne peut être vécue que si elle est exceptionnelle, gaie, différente de celle qui se vit avec les autres, sinon à quoi bon faire un couple ? » Poussée par un mère intrusive et une sœur libertine bien que mariée et mère de deux enfants, elle cherche ce bonheur à deux. Elle est fin prête. « Elle veut un homme pour elle toute seule, sans ambiguïté et sans mensonge. Pas trop lait, un peu gentil avec elle, non cavaleur, célibataire et drôle ». Une pure utopie dans notre société actuelle ? Oui, car les hommes sont loin d’être valeureux. Ils sont « incapables de choisir, de prendre LA bonne décision et d’assumer ». Cela ne l’empêche pas de faire de nouvelles rencontres. La voici bercer par l’envoutement naissant. Elle sent à nouveau son cœur s’enflammer et vibrer, être à nouveau une femme désirable. Mais le rêve s’arrête là. Comme à chaque fois, derrière ce tableau parfait, se dessine une déception. Et un échec de plus, un ! Merci Messieurs ! Qu’ils peuvent être égoïstes et sans aucune pitié ! Tous les mêmes. Ils ne sont prêts qu’à une et même chose et une fois obtenue, il n’y a plus personne, surtout s’ils sont déjà mariés ou bi-sexuels ! Lassée par cette fatalité, Eva décide que les hommes sont une affaire classée. Alerte SOS. Mayday mayday ! Urgent désir. Lancez un avis de recherche. Eva pense ne pas avoir le bon mode d’emploi du bonheur. Mais il est là, à portée de mains. Il fallait juste ouvrir les yeux et regarder autour d’elle. L’amour l’attendait.

« Pas d’amour sans amour » par Évelyne Dress, une histoire très actuelle tirée du films éponyme sur l’amour et les sentiments. Les questions existentielles d’une femme de son époque qui donne son ressenti, sa théorie sur la complexité de la relation homme/femme – Éditions Glyphe – 16 euros





  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.