JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Les langues étrangères ont une place d'honneur en France

MondePosté par IMPACT EUROPEAN 04 déc., 2018 19:36:38
GABRIEL MIHAI

Les recruteurs souhaitant des candidats ayant des connaissances en japonais proposent les rémunérations les plus avantageuses et la majorité des postes à pourvoir concerne l’anglais, l’allemand et l’espagnol.

La plateforme d’offres d’emploi Adzuna.fr vient de publier un classement des langues étrangères qui donnent accès aux salaires les plus élevés.

Adzuna est un moteur de recherche d’offres d’emploi sur internet. Le site rassemble en un lieu unique plus de 850 000 annonces, issues de plus de 300 sites partenaires, généralistes (Cadremploi, Monster, etc.) ou spécialisés (LesJeudis.com, Emploi-Environnement.com, etc.).

Grâce à son outil de recherche puissant, les internautes trouvent facilement les offres qui correspondent le mieux à leurs critères. Pour les aider à élaborer leur plan de carrière, Adzuna met également à leur disposition des statistiques précises sur le marché de l’emploi et ses évolutions. Au Royaume-Uni, les données d’Adzuna sont utilisées par le gouvernement pour suivre l’évolution de la croissance économique en temps réel.

Lancé en France en 2013, Adzuna a été fondé en 2011 par Andrew Hunter et Doug Monro (ex eBay, Gumtree, Qype et Zoopla). La start-up est soutenue par des sociétés de capital-risque telles que Passion Capital, The Accelerator Group et Index Ventures. Adzuna est aussi présent au Royaume-Uni, en Allemagne, à Singapour, en Italie, en Pologne, aux Etats-Unis, en Autriche, aux Pays-Bas, en Australie, au Canada, au Brésil, en Afrique du Sud, en Russie, en Inde et en Nouvelle-Zélande.

Le moteur de recherche d’emploi international Adzuna.fr vient justement de publier une étude menée sur la base de 850.000 offres d’emploi, présentes sur son site en septembre dernier, qui révèle les langues étrangères les mieux payés dans l’Hexagone, en 2018. Attention, toutefois : la maîtrise d’une langue étrangère n’est pas un prérequis pour tous les métiers, les salaires répertoriés ne s’appliquent donc que pour les métiers qui l’imposent, comme le tourisme et le commerce.

La première place sur le podium est attribuée aux Japonais, suivis des Anglais à la deuxième place et des Russes à la troisième place.

- Les offres d’emploi qui demandent une connaissance de la langue japonaise proposent en moyenne un salaire annuel brut de 43.928 euros. Bémol : les offres restent limitées : le moteur de recherche en a recensé 350. La connaissance du japonais est principalement souhaitée dans les secteurs du commerce international, du tourisme et de l’enseignement.
- La langue de Shakespeare est à la deuxième place. Savoir maîtriser l’anglais en milieu professionnel garantit, en moyenne, un salaire annuel brut de 42.189 euros et les chercheurs d’emploi anglophones peuvent espérer un salaire 12% supérieur à cette moyenne.
- Le russe rafle la 3éme place du podium et il permet de gagner en moyenne 41.900 euros brut par an. Le russe, à l’inverse est de plus en plus demandé par les recruteurs, le nombre d’offres d’emploi a augmenté de 5 % entre 2017 et 2018.

" Deux ans après l’annonce du Brexit, les employeurs préparent leur développement à l’international. Depuis 2016, une tendance très forte pour les langues européennes est visible. C’est peut-être un signe que les entreprises cherchent de plus en plus d’opportunités de croissance. "

La demande des autres langues sur le marché de l’emploi baisse majoritairement entre 2017 et 2018. Les langues de nos voisins européens sont fortement touchées :
-5.12% pour l’allemand,
-29.44% pour l’italien,
-8.30% pour l’espagnol.

La plus forte décroissance concerne les langues asiatiques avec un tiers d’annonces en moins exigeant la connaissance du japonais ou du chinois.

Les linguistes européens ont toujours la plupart des emplois vacants. 85% des offres d’emploi qui demandent une seconde langue exigent l’anglais, suivi de l’allemand (7,8% des offres) et de l’espagnol (3.8% des offres).

Moins de 10% des offres d’emploi en France requiert la connaissance d’une seconde langue dont 0.6% pour bilingue. Et le nombre d’offres d’emploi souhaitant des anglophones baisse de 22.16% entre septembre 2017 et septembre 2018.

L’anglais gagne du terrain dans le cursus scolaire. Selon le site officiel Trouvermonmaster.gouv.fr, en 2018, (7% des masters) en France sont aujourd’hui enseignés entièrement en anglais. Et le nombre d’universités proposant des formations en anglais est en constante augmentation.

À l’inverse, les opportunités pour francophones à l’étranger ne cessent de croître. Adzuna UK a réalisé une étude sur les offres d’emploi pour francophone au Royaume-Uni, elles ont augmenté de 78.6% entre juin 2017 et septembre 2018.




  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.