JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Michael Jackson au Grand Palais, l'icône, l'idole, les artistes influencés par le Roi de la Pop

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 11 déc., 2018 14:05:45
Gérard CROSSAY


Jusqu'au 14 février 2019, le Grand Palais consacre une exposition à Michael Jackson, à la vie de la star, mais aussi à l'impact qu'a eu l'artiste sur ses contemporains, peintres, sculpteurs, musiciens, danseurs.

Premier musicien noir à connaître une renommée internationale, il a été l'une des figures culturelles les plus marquantes de la seconde moitié du 20ème siècle.

Son image et sa musique continuent d'avoir une grande influence dans le champ culturel de notre époque. que ce soit pour la danse, la musique, la mode, les clips musicaux dont il fut le précurseur, consacrant la vidéo comme forme d'art à part entière.

A part Charlie Chaplin, peu de personnes sont reconnaissables immédiatement par leur simple silhouette. Ses postures, ses pas de danse, le fameux moonwalk, un back-slide qui remonte à Cab Calloway, sont devenus légendaires.

Son disque Thriller, sorti en 1982, a été l'album le plus vendu au monde. En 2017, on en est à plus de 66 millions d'exemplaires!

En 1971, l'idole adolescente fait la une du magazine Rolling Stone.la plus jeune personnalité à faire la une de ce magazine.

L'exposition présente les oeuvres de douze artistes qui évoquent les origines sociales de l'enfant-star, l'épuisement au travail des ouvriers, le dur labeur des mineurs, ou bien témoignent de l'importance de la figure de Michael Jackson comme modèle pour la jeunesse afro-américaine des années 70 et 80.

Deux artistes britanniques, Dawn Mellor et Graham Dolphin, ont réalisé, l'un, des dessins inspirés des photographies de Michael Jackson parues dans les médias dans les années 80, l'autre, un assemblage de couvertures de disques vinyles d'Off The Wall et de Thriller, sur lesquelles il a écrit minutieusement à la main les 90.000 mots des 616 chansons de l'artiste.

Andy Warhol a réalisé des portraits de Michael Jackson qu'il a utilisés dans ses publications tandis que le chanteur a introduit un autoportrait de Warhol dans un de ses clips. Des hommages croisés.

L'image de la star se forge au fil des métamorphoses qu'il endosse dans ses films et dans ses clips, jouant avec les stéréotypes liés aux représentations de la masculinité et du corps noir.

Le masque tient une place importante dans l'oeuvre de Michael Jackson.

Dans ses clips, il utilise costumes, maquillages, effets spéciaux comme des masques qui, d'accessoires, deviennent le visage lui-même. Chez Jordan Wolfson, même, le chanteur est incarné par son seul regard.

Roland Barthes, dans "Le Visage de Garbo", évoquant l'attrait universel qu'exercent les stars du cinéma comme Chaplin, Gabin ou Garbo, assimile leur visage à un masque, support plastique sur lequel la société, fascinée, inscrit ses propres préoccupations.

Icône - personne adulée, idole - modèle, archétype, les représentations du Roi de la Pop empruntent au sacré, à l'iconographe chrétienne même pour David Lachapelle qui le représente en "American Jesus" dans ses portraits.

En 2009, une série de dix concerts est annoncée, le chiffre passe rapidement à cinquante, les billets sont vendus en quatre heures. Le 25 juin, Michael Jackson meurt d'un arrêt cardiaque.

Exposition "Michael Jackson On the Wall" Grand palais Galerie sud-est jusqu'au 14 février 2019



  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.