JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

La manipulation ... désinformation ou la peur de la réalité? ... Qui produit de la haine dans la rue? ...

ActualitésPosté par IMPACT EUROPEAN 09 janv., 2019 12:34:46
GABRIEL MIHAI

La vidéo qui montre un autre point de vue sur le boxeur (...) la confrontation ne pouvait que dégénérer.

Filmé en train de s'en prendre à des gendarmes lors de l'acte 8 des Gilets jaunes, le boxeur est en garde à vue après s'être rendu à la police. Une cagnotte pour le soutenir rencontre un franc succès et déplaît fortement au gouvernement.

Cet homme originaire de l'Essonne, ancien champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers, s'était présenté lundi matin à la police. Les forces de l'ordre le recherchaient activement depuis qu'il a été filmé en train de frapper deux gendarmes.

Une vidéo replace dans le contexte l'affrontement entre CRS et Gilets jaunes, qui a précédé les coups portés par le boxeur à deux CRS samedi à Paris, ces images montrent ces deux combats sous un angle restreint. D'autres vidéos montrent des vues plus larges de ce qui s'est passé sur la passerelle reliant la rive droite à la rive gauche de la Seine à proximité de l'Assemblée nationale, sur la passerelle Léopold Sedar-Senghor.

Dans la vidéo, on peut voir que les Gilets Jaunes étaient nombreux à vouloir franchir le pont et qu'en face les CRS n'étaient qu'une quinzaine pour les en empêcher. La confrontation ne pouvait que dégénérer, car les CRS n'avaient d'autres choix que de gazer les premiers rangs, puis de lancer des grenades lacrymogènes sur le cortège.

La vidéo, qui dure quatre minutes, montre où se trouvait le boxeur à ce moment-là et comment l'action s'est déroulée, avant que celui-ci s'en prenne physiquement aux deux CRS.

Une cagnotte organisée en faveur de Christophe Dettinger, le boxeur qui s'est attaqué à des gendarmes sur la passerelle Léopold Sedar-Senghor à Paris le 5 janvier et qui s'est rendu à la police le 7 janvier après avoir enregistré une vidéo mise en ligne où il expliquait son geste, a atteint plus de 120 000 euros.

En 24 heures, plus de 8 000 personnes avaient déjà participé à cette cagnotte sur le site Leetchi ayant pour but de soutenir le sportif, actuellement en garde à vue, et qualifié de «notre boxeur national». Un texte posté avec la cagnotte précise : «Tous les weekends cet homme a défendu pacifiquement ses idées, celles des Gilets jaunes. (...) Malheureusement il risque de servir d'exemple. Aidons-le dans ce combat, il ne doit pas être le seul à payer.» La cagnotte se présente comme «la seule et unique officielle validée par sa famille».

Alors que la cagnotte atteignait les 120 000 euros ce 8 janvier, le montant n'était plus visible sur la page Leetchi le même jour dans la matinée.

La seule solution après la diffusions des images de la réalité de l'acte VIII, reste que le tribunal décide, (...) dans quel cas les deux gendarmes peuvent-ils être accusés d'avoir incité les manifestants à la haine?



  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.