JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"Le Canal de Panama d'hier à aujourd'hui", sujet d'une table-ronde au Cercle France-Amériques

Actualités et CulturePosté par IMPACT EUROPEAN 20 mai, 2019 15:53:31
Gérard CROSSAY

Fondé en 1909, le Cercle France-Amériques oeuvre au développement des relations entre la France et les Nations américaines.

A cet effet, sont organisées des manifestations d’ordre culturel, économique et social susceptibles de faire mieux connaitre les Amériques en France et la France dans les Amériques.

En février dernier, une conférence sur le Canal de Panama a réuni Son Excellence Monsieur José Alberto Fabrega Roux, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Panama en France, Vincent Beaufils, Directeur de la rédaction de Challenges, Ana Giros Calpe, Directrice Générale de Suez-Amérique latine, Thierry Chambolle, Président de l'Association-Fondation du Souvenir de Ferdinand de Lesseps et du Canal de Suez, Sebastiàn Nieto Parra, Chef de l'Unité de l'Amérique latine et des Caraïbes et Arnaud Ramière de Fortanier, Conservateur général honoraire du Patrimoine, Inspecteur général honoraire des Archives de France.

L'épopée de la construction de ce canal, ouvrage colossal réalisé à la fin du 19ème siècle, commence dès 1876. Un syndicat est créé pour des études visant à construire un passage maritime entre Océan Pacifique et Océan Atlantique sur la mince bande de terre de l'Isthme de "Colombie".
En 1590 on écrivait : "Ce serait noyer la terre, une mer étant plus basse que l’autre".

L’idée du canal restera en suspens jusqu'à ce que l'ingénieur Ferdinand de Lesseps présente son projet de percement du Canal de Panama.

Jusqu'alors, un chemin de fer construit en 1855 reliait les deux océans. Chef-d'œuvre d'ingénierie de son temps, il a transporté le plus gros volume de fret que n'importe quelle autre voie ferrée dans le monde et a été un facteur clé dans la sélection de Panama comme lieu du canal.

En 1879, un Congrès international est convoqué à Paris, organisé par la Société de Géographie, avec les meilleurs ingénieurs de 26 pays, dont Gustave Eiffel et Adolphe Godin de Lepinay.
Ferdinand de Lesseps, auréolé du succès du Canal de Suez en est le président. Il veut un canal à niveau. Godin de Lepinay, ingénieur des Ponts et Chaussées, juge ce projet irréalisable car trop coûteux et estime indispensable une série d'écluses. Ferdinand de Lesseps se ralliera finalement à cette solution 6 ans après le début des travaux, engagés en 1881. C'est Eiffel qui concevra les 10 écluses.

La Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama est créée. En 1880, l'émission d'actions est un succès. Mais, le budget ayant été sous-estimé, les actions chutent en Bourse. Diverses malversations financières, ainsi que le retrait des banques, entraînent la banqueroute de la Compagnie de Panama.


Ce sera le plus grand scandale financier du XIXe siècle en France.

Cependant les travaux avancent, malgré l'opposition des Etats-Unis qui voulaient un tracé par le Nicaragua et les pertes humaines considérables - plus de 5000 décès chez les travailleurs par paludisme, dysenterie, fièvre jaune.

Une nouvelle compagnie, la Compagnie nouvelle du canal de Panama voit le jour.
Après une saga politico-financière entre les États-Unis, la Colombie et le Panama, elle finit par passer sous le contrôle des Etats-Unis. Le Protectorat du Panama est institué, assurant la sécurité militaire du Canal.

L'éradication de la malaria et l'utilisation d'équipements plus modernes permettent finalement au projet d'aboutir.

Les travaux s’achèvent en 1914 et le président panaméen, Martin Torrijos, accompagné des officiels américains, inaugure le canal qui, dès son ouverture, verra son trafic croître de façon exceptionnelle, permettant le développement sans cesse grandissant de la région.

En 1999, Le Panama obtient la souveraineté totale sur la zone du canal et peut ainsi obtenir une part consistante des bénéfices induits : 30 milliards de dollars en 18 ans, une croissance de 6% par an, un facteur clé du développement du pays qui le hisse au niveau du Chili ou de l'Uruguay.

Le Canal a depuis été élargi. 5 milliards d'euros ont été investis, les travaux ont duré 9 ans et se sont achevés en 2016.


Plus de 70 chefs d'Etat ont assisté à la cérémonie d'ouverture, dont le Président chinois Xi Jinping.

Une nouvelle route a été créée le long du Canal avec un nouvel ensemble d'écluses, l'excavation de nouveaux canaux d'arrivée et l'élargissement des canaux existants, triplant la capacité de cetteinfrastructure, vieille de 105 ans.


Désormais, peuvent passer des bateaux contenant jusqu'à 14.000 conteneurs, de 49 mètres de large et 366 mètres de long.

5% du commerce maritime mondial transitent par le Canal de Panama, avec les Etats-Unis et la Chine comme principaux clients.

Panama, la capitale de la République du Panama, de par sa position géographique stratégique, est devenue un hub et un centre financier majeur.

Le canal, associé à des activités logistiques et bancaires annexes, rapporte 45% du PIB du pays.

Les enjeux futurs sont la diversification de l'économie avec l'exploitation du cuivre et la création de structures off-shore d'une part, la lutte contre le blanchiment et l'élargissement de la base de l'impôt d'autre part.




  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.