JOURNAL IMPACT EUROPEAN

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

Au 18ème siècle, quand les Pouilles, en Italie du Sud, éclairaient toute l'Europe

SOCIÉTÉPosté par IMPACT EUROPEAN 28 août, 2019 23:43:39
Gérard CROSSAY

Le 18ème siècle, le Siècle des Lumières ! Mouvement culturel et littéraire ... mais pas que.

Plus précisément, du 16ème au 19ème siècle, Gallipoli, petite ville de l'actuelle région des Pouilles, au sud de la péninsule italienne, exportait par bateaux, depuis son port, vers la France, l'Angleterre, l'Espagne et divers autres pays d'Europe, une huile d'olive traitée spécialement pour l'éclairage et produite dans des caves profondes !
A l'époque, commerce très important puisque ces pays avaient dans la ville un vice-consul qui y résidait. Cette huile d'olive était même cotée à la Bourse de Londres ! L'Or Vert !

C'était avant l'apparition de la lampe à pétrole inventée par le pharmacien polonais Ignacy Lukasiewicz en 1853, invention suivie de celle de l'ampoule électrique mise au point par Joseph Swan en 1878 et améliorée par Thomas Edison en 1879.

Les lampes à huile, elles, seraient apparues à la Préhistoire, dès 20.000 ans avant J.-C. !

Dans les Pouilles, à partir du 9ème siècle, avec les Byzantins, les champs de blé ont été remplacés par de vastes plantations d'oliviers. Cette évolution a entraîné la transformation des réserves de céréales souterraines en pressoirs à olives et la construction de nouvelles installations équipées de bassins maçonnés avec une grosse roue de pierre à broyage vertical et pourvues de pressoirs en bois.

C'est ainsi qu'à Gallipoli, de nombreuses caves ont été creusées dans la roche, à plus de 15m de profondeur, sous les Palais de la ville appartenant aux riches familles nobles.

La localisation souterraine permettait une meilleure conservation de l'huile et une acidité optimale des olives, stockées durant un mois dans des cuves creusées dans la roche. La température restait constante, basse mais jamais inférieure à 6°C afin d'éviter la solidification de l'huile.
Appelés "trapetti", ces étonnants moulins à huile souterrains ont été restaurés en 1980 grâce à l'Association Gallipoli Nostra et sont maintenant ouverts au public.




  • Commentaires(0)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.